background preloader

Projet Lune-5ème

Facebook Twitter

Féminin actif, féminin solaire - Valérie Dupont. Bienvenue sur ChronoMath, une chronologie des mathématiques. Etude des phénomènes et de la géographie lunaire. L'aventure scientifique de la Lune. Observer la Lune. Phases de la Lune. Il est de connaissances générales que l'apparence de la lune varie à chaque soir.

Phases de la Lune

Elle est tantôt pleine et tantôt à demi pleine. On peut également percevoir qu'un petit morceau ou même ne pas l'apercevoir du tout. Formation de la Lune - La Lune - Documentation - CAABM. Première théorie.

Formation de la Lune - La Lune - Documentation - CAABM

Le scénario de formation de la Lune remis en cause. Un nouvel examen des échantillons rapportés par Apollo 17 montre que la Lune aurait renfermé cent fois plus d'eau qu'on ne le pensait jusqu'ici.

Le scénario de formation de la Lune remis en cause

Cela relance les hypothèses sur la formation de notre satellite. De l'eau dans la lave lunaireC'est en examinant des échantillons de magma lunaire rapportés par les astronautes de la mission Apollo 17, en 1972, que les chercheurs sont arrivés à la conclusion d'une Lune "humide". Ce magma, vieux de 3,7 milliards d'années, contient des molécules d'eau, ainsi que d'autres éléments volatils (fluor, chlore, soufre). Ce qui surprend, ce sont leurs proportions, quasiment identiques à celles mesurées sur Terre dans du magma issu des dorsales océaniques. Certaines parties internes de la Lune auraient donc contenu autant d'eau que le manteau supérieur de la Terre, soit 100 fois plus que ce qu'on imaginait ! Les secrets du sol orange"Hé ! Lors d'Apollo 17, Gene Cernan et lui passent 22 h et 4 min à fouler le sol lunaire.

La surface de la Lune. L’atmosphère de la Lune est très ténue, avec seulement quelques traces de gaz rares comme l’argon, le néon ou l’hélium.

La surface de la Lune

La gravité de notre satellite est en effet trop faible pour retenir une atmosphère significative et le vent solaire a depuis longtemps balayé les quelques traces résiduelles. Cette absence d’atmosphère est responsable d’une très grande amplitude thermique, la température passant de -170 degrés Celsius sur la face nocturne à 120 degrés sur la face exposée au Soleil. Le champ magnétique de la Lune est très faible et fortement variable suivant la région considérée.

L’analyse des roches lunaires a cependant révélé que la Lune a connu un champ plus fort à une époque où son noyau de fer était liquide et en rotation. Ce champ a cependant presque entièrement disparu car le noyau s’est finalement refroidit et solidifié. Les cratères. Lune. Une lune Une lune avec un « L » minuscule est le satellite d'une planète.

Lune

Par exemple Phobos et Deimos sont les deux lunes de la planète Mars. La Lune La Lune avec un « L » majuscule est l'unique satellite naturel de la Terre ; elle résulte sans doute d'une collision il y a 4,4 milliards d'années entre notre planète naissante et un petit corps céleste appelé Théia. Les Hommes, qui l'observent depuis longtemps, ont remarqué qu'elle présentait des phases successives qui revenaient tous les 29,53 jours, un cycle appelé lunaison. ¤ Portail des civilisations anciennes.

Mythologie mesopotamie: Sin. Mythes - La Lune. L'éternel retour - Tantôt pleine ou nouvelle, croissante ou décroissante, la Lune vit dans la plus part des mythes un cycle de mort, de renaissance, et de transformation... mythe babylonien : L'obscurcissement et les phases de la lune s'expliquent par la présence de démons qui chaque mois se rassemblent pour la manger.

Mythes - La Lune

On voit alors le Dieu Sin diminuer à vue d'oeil sous les attaques incessantes des Esprits. Mais les Dieux An, Ea et Enlil, avec l'aide de Mardouk parviennent à chasser à temps les démons. Et Sin peut ainsi se régénérer et retrouver sa forme première. Mythe égyptien : Thot veille désormais sur la Lune (l'oeil gauche d'Horus) qui fut arraché lors d'un combat contre Seth. Mythe grecque : Hécate "Celle qui brille au loin", possède trois têtes (une de lion, une de chien, et une de jument) symbole des trois phases de la Lune (croissante, pleine, et décroissante). L'hindouisme, dieux et déesses des Veda. Dieux et Déesses des Veda Le terme par lequel on désigne les divinités de l'hindouisme, à l'exception notable des trois grands dieux de la Trimûrti (Brahmâ, Vishnu, Shiva), est Deva.

L'hindouisme, dieux et déesses des Veda

Les ennemis des Deva sont les Anti-dieux ou Asura. Ce chapitre est consacré aux Dieux et Déesses cités dans les traditions orales puis écrites, lorsqu'il devint l'usage, au moins partiel, de transcrire sur un support (en sanscrit) les textes sacrés des Veda. On sait désormais sans guère de contestation sérieuse, que le premier des Veda, le Rg Veda (prononcer Rig Veda) date au moins de quatre mille années et probablement encore plus. C'est dire que sur ces périodes fort longues, les conceptions cosmogoniques ont eu le temps de se complexifier et d'évoluer. Sur le sujet des origines des Veda, on consultera avec profit : La question du nombre de Dieux a fait l'objet de nombreux commentaires.