background preloader

Mars 500

Facebook Twitter

Romain Charles. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Romain Charles

Le « vaisseau » de 550m² installé près de Moscou[3] abrite six astronautes expérimentateurs dont Romain Charles. À ses côtés se trouvent l’Italo-Colombien Diego Urbina, lui aussi sélectionné par l’ESA, les Russes Soukhrob Kamolov, Alexeï Sitev et Alexandre Smoleyevski, ainsi que le Chinois Wang Yue.À bord de l'engin, Romain Charles remplit la mission d'ingénieur de bord. Lors de « l'épopée martienne », les « astronautes » ont adopté un rythme de vie divisé en tranches de huit heures avec un tiers du temps consacré au travail et aux expériences, un autre tiers réservé aux loisirs (salle de sports, sauna) et un dernier voué au repos[4].

À quelques jours du terme de l'expérience, le département des sciences de la vie à l'Agence spatiale européenne (ESA), coorganisatrice de l'expérience a déclaré dans un communiqué[5] : " Tout au long de cette expérience, l’équipage est resté soudé et ne s’est pas laissé déstabiliser. Un an et demi après, les astronautes de Mars-500 sortent de leur capsule. Ils sont restés à l'écart du monde durant 520 jours.

Un an et demi après, les astronautes de Mars-500 sortent de leur capsule

Les six astronautes russes, européens et chinois, qui simulaient depuis près d'un an et demi un voyage sur Mars, enfermés dans une réplique de vaisseau spatial près de Moscou, sont sortis de leur capsule vendredi. Diffusé en direct sur le site de l'agence spatiale européenne (ESA), leur "retour" s'est déroulé comme prévu à 11 heures. Souriants, les six hommes vêtus de combinaisons bleues ont été chalheureusement accueillis par les scientifiques. "Après 520 jours d'expérience, nous avons entièrement rempli notre programme. Tous les membres de l'équipage sont en bonne santé. Les volontaires – le Français Romain Charles et l'Italo-Colombien Diego Urbina, les Russes Soukhrob Kamolov, Alexeï Sitev et Alexandre Smoleevski, ainsi que le Chinois Wang Yue – ont été immédiatement placés en quarantaine pour subir des examens médicaux. Pour en savoir plus : Mars 500 : 520 jours d’expérience - Vivre sur Mars - Mars One Francophone.

Je partage un article écrit par Rémy Decourt (Futura-Sciences) sur le programme expérimental russe "Mars 500" simulant sur Terre les conditions rencontrées par un équipage lors d'une mission aller et retour vers la planète Mars.

Mars 500 : 520 jours d’expérience - Vivre sur Mars - Mars One Francophone

(C'est un interview du Français Romain Charles: un des membres de l'équipage) Commencée en juin 2010, l’expérience Mars 500, à forte contribution de l'Agence spatiale européenne, qui consistait à enfermer un équipage de six personnes dans un simulateur spatial, a pris fin en novembre 2011. Romain Charles : "La nourriture bonus est importante pour les internautes" - Video. Mars 500 : l’astronaute Romain Charles raconte ses 520 jours d’expérience. Initiée et organisée par l’Agence spatiale européenne et l’Institut des problèmes biomédicaux de Moscou, l’expérience Mars 500 a permis de recueillir des données physiologiques et psychologiques, essentielles pour l’envoi d’Hommes sur Mars. © Esa Mars 500 : l’astronaute Romain Charles raconte ses 520 jours d’expérience - 4 Photos Mise sur pied par l’Agence spatiale européenne (Esa), Roscosmos, l'Académie russe des sciences et pilotée par l’Institut biomédical de Moscou (IBMP), l'expérience Mars 500 avait moins pour but de récréer les véritables conditions d’un voyager aller-retour vers Mars que de savoir si « l’Homme était psychologiquement et physiologiquement capable d’endurer le confinement d’un tel voyage vers Mars ».

Mars 500 : l’astronaute Romain Charles raconte ses 520 jours d’expérience

C’est sur cette question du confinement que la simulation était centrée, toutes les questions opérationnelles, laissées de côté, seront abordées dans des missions futures. Romain Charles : «Un aller-retour vers la planète Mars ? Je signe ! » - 11/11/2014 - ladepeche.fr. L'ingénieur Romain Charles, 34 ans, co-parraine avec Michel Chevalet la 5e édition du festival des Etoiles et des Ailes qui démarre jeudi 13 novembre.

Romain Charles : «Un aller-retour vers la planète Mars ? Je signe ! » - 11/11/2014 - ladepeche.fr

Il témoignera de son expérience au profit de la conquête spatiale. Entre juin 2010 et novembre 2011, Romain Charles a participé au programme expérimental russe Mars 500. Enfermé dans un «vaisseau » pendant 520 jours, il a simulé le voyage aller et retour d'un équipage vers la planète Mars. Depuis 18 mois, il travaille à l'ESA, l'agence spatiale européenne, au centre d'entraînement des astronautes de Cologne. La mission Mars 500 est terminée depuis trois ans, qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Beaucoup de souvenirs et un rêve qui se poursuit. Quels conseils donnez-vous à ceux qui s'apprêtent à partir ? Leurs missions sont plus courtes mais je répète les conseils que m'a donné un sous-marinier : sois toujours occupé pour ne pas broyer du noir, conserve un cycle jour/nuit régulier et ne perd pas le lien avec les autres membres de l'équipage.