background preloader

Personalities

Facebook Twitter

Moulay Ismâïl, sultan alaouite du Maroc de 1672 à 1727 - Histoire du Maghreb.com. Fils de Moulay al-Sharîf et d’une esclave noire, Moulay Ismâïl nait dans le Tafilalet en 1634 à un moment où son père est fait prisonnier par un marabout du Sous (Bou Hassoun al-Samlâlî) qui lui avait laissé à son service une esclave noire.

Moulay Ismâïl, sultan alaouite du Maroc de 1672 à 1727 - Histoire du Maghreb.com

A cette époque, sous le règne du saadien Moulay Zidân, le Filalien avait dirigé de facto le Tafilalet, avant d’abdiquer en faveur de son fils aîné, Moulay Mhammed. C’est ce fils qui le libèrera et le ramènera à Sijilmassa dont les habitants lui avaient prêté serment durant la vie de son père, lequel meurt vers 1659. Les fondations de la dynastie alaouite reviennent à un autre fils de Moulay al-Sharîf : Moulay Rachîd.

Il prend le pouvoir vers 1663-1664, après avoir assassiné de ses mains un riche juif de Dâr ben Mech’al dans la localité des Banî Snassen avec lesquels il était en guerre. Il doit batailler aux quatre coins du pays pour l’unifier, principalement contre les Ghilan au Nord et les Dilaïtes au Sud. Jean Jaurès. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Jaurès

Pour les autres membres de la famille, voir Jaurès. Biographie[modifier | modifier le code] 1859-1885 : Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Son père, Jules Jaurès (1819-1882)[8], possède une petite exploitation agricole de 6 ha (ferme du domaine de La Fédial près de Castres) dans laquelle son fils passe son enfance et son adolescence jusqu'à l'âge de 17 ans.

C'est une époque où il connaît, non pas la misère, mais peut-être une certaine gêne qui lui fait toucher du doigt les difficultés du peuple[9]. Abraham Lincoln. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abraham Lincoln

Une succession de batailles victorieuses, ainsi que des tentatives d’entente avec les démocrates lui assurent sa réélection en 1864. Woodrow Wilson. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Woodrow Wilson

Pour les articles homonymes, voir Wilson. Il lance l’idée d’une instance de coopération internationale, la Société des Nations, que les États-Unis ne rejoindront jamais. Nicolas Copernic. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nicolas Copernic

Nicolas Copernic Signature Biographie[modifier | modifier le code] Études[modifier | modifier le code] Toruń (en allemand : « Thorn »), la ville où est né Nicolas Copernic. René Descartes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

René Descartes

René Descartes Philosophe occidental Époque Moderne René Descartes, d'après Frans Hals. Sa pierre tombale est à l'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Max Planck. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Max Planck

Pour les articles homonymes, voir Planck. Max Planck Max Planck en 1901. Compléments Signature Max Planck, né Max Karl Ernst Ludwig Planck le 23 avril 1858 à Kiel, dans le duché de Schleswig, et mort le 4 octobre 1947 à Göttingen, dans la Bizone en Allemagne occupée, est un physicien allemand. Marie Curie. Marie Skłodowska-Curie vers 1920.

Marie Curie

Signature Marie Curie et Pierre Curie — son époux — partagent avec Henri Becquerel le prix Nobel de physique de 1903 pour leurs recherches sur les radiations. En 1911, elle obtient le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium. Scientifique d'exception, elle est la première femme à avoir reçu le prix Nobel, et à ce jour la seule femme à en avoir reçu deux. Elle reste à ce jour la seule personne à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques distincts[1]. Elle est également la première femme lauréate en 1903, avec son mari, de la médaille Davy pour ses travaux sur le radium[2].

Biographie Enfance Maria Salomea Skłodowska naît à Varsovie, alors dans l'Empire russe, d'un père d'origine noble (herb Dołęga), professeur de mathématiques et de physique, et d'une mère institutrice. Isaac Newton. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Isaac Newton

Pour les articles homonymes, voir Newton. Isaac Newton Portrait d’Isaac Newton âgé de 46 ans par Godfrey Kneller (1689). Signature En mécanique, il a établi les trois lois universelles du mouvement qui sont en fait des principes à la base de la grande théorie de Newton concernant le mouvement des corps, théorie que l'on nomme aujourd'hui « mécanique newtonienne » ou encore « mécanique classique ». Il est aussi connu pour la généralisation du théorème du binôme et l'invention dite de la méthode de Newton permettant de trouver des approximations d'un zéro (ou racine) d'une fonction d'une variable réelle à valeurs réelles.

Newton a montré que le mouvement des objets sur Terre et des corps célestes sont gouvernés par les mêmes lois naturelles ; en se basant sur les lois de Kepler sur le mouvement des planètes[1], il développa la loi universelle de la gravitation. Biographie Jeunesse Newton à Cambridge L'étudiant et le chercheur. Albert Einstein.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Einstein

Albert Einstein Albert Einstein en 1947. Signature Il publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905, et une théorie de la gravitation dite relativité générale en 1915.