background preloader

La propagande

Facebook Twitter

L'ère de la pensée unique. Une vidéo dévoile les « trucs » de Macron pour ambiancer ses meetings par Michel Soudais. Chez Emmanuel Macron, tout est factice !

Une vidéo dévoile les « trucs » de Macron pour ambiancer ses meetings par Michel Soudais

Non seulement l’ancien banquier et ministre était bien une (énorme) bulle médiatique, mais l’ambiance de ses meetings est totalement fabriquée par ses équipes. C’est ce que démontre magistralement une vidéo mise en ligne sur YouTube lundi après-midi et promise à faire le buzz. La dissection du meeting de Lyon à laquelle se livre cette vidéo démontre que rien, mais vraiment rien, n’est laissé au hasard pour faire croire à l’engouement du public pour son gourou. Pour la DGSE, la Russie va tenter de faire basculer la présidentielle en aidant Marine Le Pen. Un nouvel acteur pourrait faire son apparition pendant l’élection présidentielle: la Russie.

Pour la DGSE, la Russie va tenter de faire basculer la présidentielle en aidant Marine Le Pen

C’est en tout cas ce que craint la DGSE (services secrets français), selon Le Canard enchaîné. Et c’est la candidate du Front National, Marine Le Pen, qui devrait en profiter. Les services secrets russes seraient déjà en train de préparer une campagne virale en faveur du FN, grâce à leurs robots capables d’inonder les réseaux sociaux de messages de soutien. Le but: renforcer l’impression d’engouement autour de la campagne de Marine Le Pen. Une institutrice donne des cours de propagande à ses élèves. Le 22 juin 2015, dans L’Obs, sous le titre Théorie du complot, intox...

Une institutrice donne des cours de propagande à ses élèves

J’éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net, l’enseignante signait de son nom complet Rose-Marie Farinella Elkabbach. Attention aux faux amis (ou aux faux ennemis) : Rose-Marie n’est pas la fille de Jean-Pierre Elkabbach, qui a déjà une fille, Emmanuelle Bach, qui est comédienne pour la télé (Un Village français, une série sur la résistance et la déportation pendant la Seconde Guerre mondiale) et le cinéma (Post coïtum animal triste, l’histoire d’un coup de foudre entre un homme et une femme). Est-ce le respect ou la crainte que ce nom inspire dans la sphère médiatique, toujours est-il que Rose-Marie a été primée lors des Assises du journalisme et de l’information de Tours en 2016.

Visiblement, elle peut en toute tranquillité bourrer le mou de ses élèves en leur expliquant que la propagande c’est de l’information, et que la résistance à la propagande c’est de la désinformation, ou du hoax. RT France, Sputnik : dix choses à savoir sur les médias russes en France. La Russie a déployé un nouvel arsenal médiatique en France avec Sputnik et RT.

RT France, Sputnik : dix choses à savoir sur les médias russes en France

Ces deux médias, apparus il y a moins de deux ans, sont financés à 100 % par le Kremlin. À travers eux, le pays de Vladimir Poutine impose une actualité qualifiée d’« alternative ». Une actualité pro-russe et complotiste Quand le slogan de Sputnik annonce : « Nous dévoilons ce dont les autres ne parlent pas », la bannière de RT affiche « Osez questionner ». Tristan Mendes-France : "Il y a des campagnes toxiques sur les réseaux sociaux"

Un exemple: Le traitement du conflit syrien

Fake news : peut-on répondre à la désinformation. Depuis l’élection de Trump (voir nos deux précédents articles : « Trump : les 5 échecs des nouvelles technologies » et « Facebook, une entreprise politique ?

Fake news : peut-on répondre à la désinformation

»), la question de la propagation de fausses informations semble révéler d’une véritable crise de confiance dans notre système médiatique et politique, comme l’expliquait récemment le chercheur en science de l’information Olivier Ertzscheid. De partout, les esprits s’agitent pour tenter de trouver des réponses. Eli Pariser, celui qui a imaginé le concept de « bulles de filtres » tant mis en question ces dernières semaines, a ouvert un Google Doc pour recueillir des solutions. Le document fait désormais plus de 100 pages et Nicky Woolf, pour le Guardian, a tenté d’en faire la synthèse. Des solutions… concrètes ? Est-il permis de critiquer le journalisme dans une école de journalisme. Dès notre arrivée, il y a comme quelque chose qui cloche.

Est-il permis de critiquer le journalisme dans une école de journalisme

La télévision France info qui braille dans l’entrée, des journaux « gratuits » à disposition des élèves, une bibliothèque en verre où sont enfermés pêle-mêle des livres poussiéreux qui rôtissent au soleil. On est à l’ESJ Pro, filiale « alternance professionnelle » de l’une des quatorze écoles de journalisme (sur une centaine de formations en France) reconnues par l’État, l’ESJ Lille. La crème de la crème, donc. Il est 10h05 ce 25 novembre 2016.