background preloader

Anthopologie, etnologie

Facebook Twitter

Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme. L'adoption entre espèces est un accident - Sciencesetavenir.fr. Ce jeudi 4 mai est une occasion pour les fans de Star Wars de célébrer la saga initiée par George Lucas.

L'adoption entre espèces est un accident - Sciencesetavenir.fr

Cette journée de fête trouve l'origine de son nom dans la célèbre formule "May the Force Be With You", détournée pour l'occasion en "May the 4th Be With You" ! A cette occasion, nous vous proposons de relire cet entretien avec l'écoéthologue Pierre Jouventin, directeur de recherche émérite au CNRS, sur l'amitié inter-espèce... magnifiée dans La Guerre des étoiles par la relation Han Solo-Chewbacca ! Sciences et Avenir : On observe parfois d'étonnantes scènes d'adoptions inter-espèces. Comment expliquer de tels comportements ?

Pierre Jouventin : L'adoption inter-espèces est un sujet intéressant, mais difficile, car il se trouve au carrefour de l'éthologie, de la science du comportement, et de l'éthique. « La société tend à s’organiser comme un cerveau » Plus qu’une troisième révolution industrielle ou qu’une crise écologique, l’époque que nous vivons est peut-être celle d’une métamorphose de l’humanité elle-même.

« La société tend à s’organiser comme un cerveau »

À la croisée des neurosciences, de la sociologie et de l’anthropologie, Alain de Vulpian explique, dans son dernier ouvrage Éloge de la métamorphose (Saint-Simon, 2016), que nous pourrions être à l’aube d’un nouveau degré de conscience collective. Rencontre, dans son appartement parisien, avec un sociologue qui observe l’évolution de nos sociétés depuis plus de 60 ans. Les "begpackers", ces touristes blancs qui font la manche en Asie du Sud-Est. Bienvenue !

Les "begpackers", ces touristes blancs qui font la manche en Asie du Sud-Est

{* welcomeName *} {* loginWidget *} « L’identité n’est pas essentielle, nous sommes tous des passants » Une nouvelle conscience planétaire émerge, qui se joue des appartenances et des frontières.

« L’identité n’est pas essentielle, nous sommes tous des passants »

Il est temps d’inventer une démocratie pour notre temps, estime Achille Mbembe, historien et philosophe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Achille Mbembe (Historien et philosophe) Par Achille Mbembe, historien et philosophe Il n’y a pas longtemps, l’on prétendait délimiter avec plus ou moins de précision la frontière entre ici et ailleurs. D’Homo Sapiens… au transhumain : Qu’est-ce qu’être humains ? Le sommes-nous encore ? Le bestseller mondial de Yuval Harari, Sapiens : une brève histoire de l’humanité, qui en 500 pages embrasse pas moins que toute l’histoire de l’humanité est effectivement un livre à la fois fascinant et accessible.

D’Homo Sapiens… au transhumain : Qu’est-ce qu’être humains ? Le sommes-nous encore ?

Sur la scène des conférences USI, où il le résume en 40 minutes, le frêle Yuval Harari l’est tout autant. Pourquoi sommes-nous devenus l’espèce dominante de la vie sur terre ? Comment avons-nous conquis le monde ? Il y a 100 000 ans, la terre était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Les humains aussi.