background preloader

La révolution numérique

Facebook Twitter

The Web’s third frontier. Everyone realizes that the web is entering a new phase in its development. One indication of this transition is the proliferation of attempts to explain the changes that are occurring. Functional explanations emphasize the real time web, collaborative systems and location-based services. Technical explanations argue that the interconnectivity of data is the most significant current development. They consider the web’s new frontiers to be closely related to the semantic web or the “web of things”. Although these explanations are both pertinent and intriguing, none of them offers an analytical matrix for assessing the developments that are now underway.

Some ideas are too specific. The “real time web,” for example, is one of the clearest and most influential trends right now. In contrast, other explanations are far too broad to serve any useful purpose. How can the web’s development be understood? The founding principles 1- Allow anyone to access any type of document The third frontier.

Le web 2.0 : Définitions et premiers éléments.

Web 2.0 : Une nébuleuse aussi complexe que la toile

Le Web 3.0 est enfin là ! Mais c’est quoi ? Problèmes et critiques. Heuristiquement. Penseurs du numérique et Acteurs High-Tech. Web visionaries. Cogitacteurs 21e siècle. Théoriciens de l'intelligence collective. André Gunthert : “Internet est une révolution de la consultation. Il y a 4 ans, nous rencontrions André Gunthert, directeur du Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic), pour évoquer avec lui la révolution Flickr. Depuis, le web 2.0 s’est largement installé, même s’il a aussi largement montré ses limites, notamment à transformer tout un chacun en producteur de contenus, d’images, de vidéos, de textes… Il n’est pas étrange qu’aujourd’hui, ce ne soit plus tant la manière dont on produit des images qu’il nous intéressait d’interroger, que la manière dont on les consulte.

Le web créatif des amateurs est-il en train de céder le pas face au web des industries culturelles ? Chacun à leur mesure, Hadopi comme l’iPad d’Apple, “un outil tout entier dédié à la consultation”, n’en sont-ils pas les premiers symboles ? InternetActu.net : Le contenu généré par l’utilisateur (User generated content, UGC) est-il vraiment le “trésor” du web 2.0 ? André Gunthert : Sur YouTube, le modèle dominant n’est pas celui de la création de contenus. Tim Berners-Lee : "Comment le Web va se transformer" Cyber Tim Berners-Lee anime le W3C (World wide web Consortium). Il a fondé en 1994 ce consortium international pour promouvoir l’évolution et la compatibilité des technologies du Web.

Comment voyez-vous l’évolution du Web ? Tout d’abord, l’évolution du Web n’est pas dans les mains d’un seul individu, ni de moi, ni de personne d’autre. Le consortium que j’anime depuis 1994, le W3C a bien pour objectif de faire évoluer la technologie. Mais il travaille sur le mode du consensus afin de conserver ce qui fait la force du Web, c’est-à-dire l’universalité des liens, la standardisation des logiciels, leur disponibilité en accès libre, et la séparation entre les couches réseau et applications. Comment définir le Web sémantique ? Le terme sémantique prête un peu à confusion car la sémantique s’intéresse au sens du langage pour en déduire des constructions logiques. Qu’entendez-vous par “Web de données” ? Qu’apportera de plus ce nouveau lien entre les données ? Dans quel domaine cela va-t-il décoller ?

Du Web² au Web 4.0, en passant par le Web 3.0 : Où en sommes nous ? | Pullthetriggers. Web 3.0. Internet & démocratie. E-democracy. E-démocratie.

Acteurs de l'e-démocratie

Actualités de l'e-démocratie en marche. Un nouveau web par un simple autre tri de l'info...? 3.0 & Beyond... Outils d'intelligence collective. Internet d'hier et de demain. Racines et développements.