background preloader

Moissac

Facebook Twitter

Eglise St-Martin à Moissac. Recherches archéologiques autour de l'église Saint-Martin à Moissac. Préservons aujourd'hui l'avenir. 15170 Neussargues Moissac souscription clôturée L'appel au mécénat populaire a permis de collecter 24 350,00 €.

Préservons aujourd'hui l'avenir

Présentation du projet Descriptif L’église Saint-Hilaire Sainte-Madeleine de Moissac, érigée au XIIe siècle et modifiée au cours des siècles suivants, est le joyau patrimonial de la commune de Neussargues-Moissac. Nature des travaux D’importants travaux de restauration ont déjà été réalisés, aussi bien à l’extérieur (couverture, drainage), qu’à l’intérieur (chaire, fonds baptismaux et retable de la chapelle sud).Aujourd’hui, il s’agit de terminer les restaurations intérieures, en valorisant ce qui s’est détérioré, en mettant au jour les trésors cachés, en pérennisant le patrimoine qui nous a été transmis.

Le travail est d’importance : -remise en état des murs, enduits, badigeons, menuiseries (table de communion, portes, confessionnal…), lustrerie. -dégagement et consolidation des décors des XVe , XVIIe et XVIIIe siècles, notamment ceux qui furent découverts en 2002 par M. Office de Tourisme de Moissac : préparez votre séjour. Site officiel de la Ville de Moissac. Le Tympan - Tourisme Moissac. Le portail de l’église abbatiale abrite un ensemble sculptural du début du XIIème siècle d’une rare splendeur.

Le Tympan - Tourisme Moissac

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, le tympan offre la vision magnifiée d’un Christ de l’Apocalypse de Jean, quand les sculptures romanes qui l’accompagnent mettent en confrontation le Bien et le Mal. La révélation divine, telle que rapportée par saint Jean dans le texte de l’Apocalypse, est ici interprétée avec une sensibilité exceptionnelle. Le mouvement d’ensemble est ascendant. Ascension vers un idéal : la rédemption des âmes par la croyance, la prière et la pénitence, pour l’accès à la Vie éternelle. Quant à la portée morale, le Christ trône en majesté, porté par des anges et accompagné des symboles des évangélistes. La richesse de cette représentation ne lasse pas le regard. A NE PAS MANQUER ! Moissac. Chef-lieu de canton de Tarn-et-Garonne, sur le Tarn, en amont de son confluent avec la Garonne.

Moissac

Population : 12 620 hab. (recensement de 2010) Nom des habitants : Moissagais Moissac, important marché (chasselas), possède quelques industries (travail du caoutchouc notamment). — Au S. -O., au confluent du Tarn et de la Garonne, plan d'eau (400 ha) créé par le barrage de Malause. Église Saint-Pierre, ancienne abbatiale des xiie s. et xve s., avec remarquable portail sculpté de l'école languedocienne (vers 1130-1140, Vision de l'Apocalypse au tympan) et cloître aux chapiteaux historiés précoces (fin du xie s.), remanié au xiiie s. ABBATIALE ET CLOÎTRE DE MOISSAC - repères chronologiques. 507 Fondation légendaire de l'abbaye de Moissac par Clovis après une victoire décisive sur les Wisigoths à Vouillé. 628 Fondation historique de l'abbaye de Moissac par un moine bénédictin venu de l'abbaye de Saint-Wandrille, saint Ansbert. 1042 L'abbaye est ruinée par le comte de Lomagne.

ABBATIALE ET CLOÎTRE DE MOISSAC - repères chronologiques

Le comte de Toulouse fera appel aux abbés de Cluny, saint Odilon et saint Hugues pour qu'ils la restaurent. CLOÎTRE DE SAINT-PIERRE DE MOISSAC. C'est sous l'égide clunisienne et après la reconstruction de l'église abbatiale Saint-Pierre qu'intervinrent les travaux du cloître de Moissac achevé vers 1100.

CLOÎTRE DE SAINT-PIERRE DE MOISSAC

Sur un ensemble de 75 chapiteaux romans surmontant des colonnettes alternativement simples et doubles, 45 sont historiés sur les quatre faces. Ce parti ornemental, favorisé par la situation des scènes placées à hauteur des yeux, tranchait avec les préférences de l'époque qui laissaient une large part aux décors végétaux et géométriques. Des inscriptions facilitaient la compréhension des scènes dont le thème principal était la Rédemption. L'essentiel des représentations était lié à l'enfance du Christ et à sa vie publique, ne laissant qu'une faible place à la Passion. Déjà évoqués sur les piliers d'angles et du centre des galeries, les apôtres étaient également présents sur les chapiteaux, notamment Pierre, dédicataire de l'église abbatiale et dont des reliques étaient insérées dans le chapiteau relatant son martyre.