background preloader

Libéralisme

Facebook Twitter

Ch3.pdf. Grande-Bretagne, États-Unis : l'imperium libéral ? Impérialisme et libéralisme ne semblent pas faire bon ménage.

Grande-Bretagne, États-Unis : l'imperium libéral ?

Si l’un s’appuie sur la domination, l’autre promeut la liberté. Pourtant, en Grande-Bretagne et aux États-Unis, la défense de la liberté a pu nourrir le dessein impérial. Existe-t-il des empires libéraux ? Difficile de le concevoir, tant l’édification d’un régime libéral et la constitution d’un empire se présentent comme deux objectifs contradictoires. Etats-Unis, Europe : qui est le plus libéral ? Nationalisation et régulation financière au pays de l'Oncle Sam Lorsque le constructeur automobile General Motors s'est retrouvé au bord du gouffre, en 2009, l'Etat américain n'a pas hésité une seconde : l'entreprise a été sauvée par…une nationalisation à 72% !

Etats-Unis, Europe : qui est le plus libéral ?

Au pays de l'entreprise privée reine, quand il y a péril en la demeure, le secteur public peut s'en mêler et sauver l'outil de production, ainsi que les milliers d'emplois qui en dépendent. Mais General Motors n'a pas été le seul dans ce cas, puisqu'un an plus tôt, le géant de l'assurance AIG était nationalisé à 90%. L'Etat américain vient tout juste de se retirer de l'entreprise en cédant ses dernières actions, avec un bénéfice de 23 milliards de dollars : sauvetage par nationalisation réussi. Pour le secteur bancaire, les Etats-Unis ont été longtemps très sévères afin d'éviter que les banques ne risquent l'argent des déposants dans des activités financières à risques. C'est ainsi que la loi Dodd-Franck a vu le jour en 2010. Industrialisation et libéralisme au XIXe siècle : nouvelles approches de l’histoire économique britannique  

.

Industrialisation et libéralisme au XIXe siècle : nouvelles approches de l’histoire économique britannique  

Ce travail a bénéficié des commentaires de Thierry Aprile, Fabrice Bensimon, François Jarrige, Fabrice Flipo, Philippe Minard et Frank Trentmann. Merci à tous. Ch5.pdf. Du libéralisme au néolibéralisme. Le libéralisme économique admet un invariant : la défense de l’économie de marché, garante de liberté individuelle et d’efficacité collective.

Du libéralisme au néolibéralisme

Mais ce courant de pensée est plus complexe qu’il y paraît. Aujourd’hui, atteint de plein fouet par la crise financière, résistera-t-il à cette situation ? « Libéralisme » est un mot aux significations multiples, porteur d’une lourde charge polémique (1). Fièrement revendiqué par les uns, il sert à diaboliser les autres. Il peut même, lorsqu’il traverse un océan, signifier à son point d’arrivée le contraire de ce qu’il voulait dire au départ. Le libéralisme classique Le libéralisme s’applique à plusieurs dimensions de la réalité humaine et sociale. Au moment de la transition entre les sociétés féodale et capitaliste, les trois formes de libéralisme sont étroitement liées. LIBÉRALISME. Brève définition - Équipe Perspective Monde Libéralisme: idéologie (doctrine) politique qui s'est développée en Angleterre et en France au XVIIe et XVIIIe siècle dans le cadre général de la philosophie des Lumières: Locke, Montesquieu, Adam Smith.

LIBÉRALISME

On distingue le libéralisme économique et le libéralisme politique. Le libéralisme économique (capitalisme) considère que la recherche du profit et de l'intérêt personnel constitue le moteur du progrès. Il doit s'accompagner de libertés fondamentales: liberté de vendre et d'acheter des biens, liberté d'entreprendre et liberté de propriété. Le libéralisme politique désigne un régime politique fondé sur la pluralité des partis politiques, sur la liberté des citoyens de choisir leurs dirigeants et sur la conception d'un État capable d'arbitrer les conflits et de dégager des consensus.

Political and social science. Political and social science Click anywhere inside the article to add text or insert superscripts, subscripts, and special characters.

political and social science

You can also highlight a section and use the tools in this bar to modify existing content: We welcome suggested improvements to any of our articles. You can make it easier for us to review and, hopefully, publish your contribution by keeping a few points in mind: Encyclopaedia Britannica articles are written in a neutral, objective tone for a general audience. You may find it helpful to search within the site to see how similar or related subjects are covered. NÉO-LIBÉRALISME. ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification Écrit par : Hans BRODERSEN Dans le chapitre "Les deux républiques allemandes avant 1989" : … » prolongée apparaît alors une alternative venant des États-Unis : la « politique de l'offre ».

NÉO-LIBÉRALISME

*Ce concept néo-libéral promet de stopper le déclin et de prévenir un endettement « non soutenable » de l'État. Son objectif : rendre les entreprises compétitives et rentables. Ses moyens : maîtriser les coûts salariaux et les charges sociales ;… Lire la suite Écrit par : Christophe AGUITON, Isabelle SOMMIER Dans le chapitre " Analyse du mouvement altermondialiste" : … à se connaître, mais aussi à collaborer pour dégager des principes et lignes d'action communs. Liberalism. Rechercher : "libéralisme" - Encyclopædia Universalis. Libéralisme.

1.

libéralisme

Les débuts de l'histoire du concept Le mot « libéralisme » est né au début du xixe siècle, après, comme il arrive souvent, que l'idée qu'il contient, la revendication de liberté, a été portée elle-même sur le devant de la scène historique. En effet, demander, exiger la liberté politique, idéologique, culturelle s'est introduit dans la conscience politique des élites françaises dès le xviiie siècle, dans une société qu'on dirait aujourd'hui « bloquée », divisée en « états », c'est-à-dire en classes institutionnelles (→ clergé, noblesse, tiers état), et où les libertés au sens moderne n'existaient réellement qu'à l'état larvaire : liberté de penser, de circuler, de publier, de créer, etc.

Elles n'avaient aucune existence juridique. Cependant, depuis la Renaissance et la Réforme, un courant idéologique souterrain prépare une conception nouvelle de la vie sociale. Quelles sont les notions issues de l'ordre naturel qui assurent le bien-être des sociétés ?