background preloader

«Le deuxième sexe»

Facebook Twitter

"Le Deuxième Sexe", par Josyane Savigneau. « Le Deuxième Sexe » en héritage, par Sylvie Chaperon (Le Monde diplomatique, janvier 1999) Dès sa sortie en 1949, Le Deuxième Sexe fait bruyamment parler de lui.

« Le Deuxième Sexe » en héritage, par Sylvie Chaperon (Le Monde diplomatique, janvier 1999)

Les grandes revues intellectuelles lui consacrent leur chronique littéraire. Les quotidiens ouvrent leurs colonnes à des dizaines d’articles et de comptes rendus, souvent signés par de grandes plumes : François Mauriac, Julien Benda, Julien Gracq, Emmanuel Mounier, Roger Nimier, pour n’en citer que quelques-unes. L’affaire occupe pendant quelques mois la « une » des préoccupations intellectuelles des comités éditoriaux. Rarement un livre écrit par une femme sur les femmes aura suscité tant de débats passionnés. Re-lire Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. Simone de Beauvoir. Mais suffit-il de changer les lois, les institutions, les moeurs, l’opinion et tout le contexte social pour que femmes et hommes deviennent un jour des semblables?

Simone de Beauvoir

"Les femmes seront toujours des femmes” disent les sceptiques; et d’autres voyants prophétisent qu’en dépouillant leur féminité elles ne réussiront pas à se changer en hommes et qu’elles deviendront des monstres. C’est admettre que la femme d’aujourd’hui est une création de la nature; il faut encore une fois répéter que dans la collectivité humaine, rien n’est naturel et qu’entre autres la femme est un produit élaboré par la civilisation; l’intervention d’autrui dans sa destinée est originelle : si cette action était autrement dirigée, elle aboutirait à un tout autre résultat.

Le Deuxième Sexe. LE DEUXIÈME SEXE. Publié en 1949, Le Deuxième Sexe contribua grandement au succès de son auteur, Simone de Beauvoir (1908-1986), qui s'efforce ici de démonter un mythe forgé depuis des millénaires par les hommes à travers « les cosmologies, les religions, les superstitions, les idéologies, les littératures » : selon elle, la féminité ne constitue en aucun cas une condition, une nature, une essence, mais une situation imposée par la volonté d'être femme.

LE DEUXIÈME SEXE

En mettant en cause les préjugés et les stéréotypes qui ont contribué à faire de la femme un objet et des hommes un sujet, un absolu, Simone de Beauvoir dépasse la simple revendication de droits réservés à la femme. Elle fonde les assises d'une réflexion qui alimentera toute son œuvre : la femme doit se différencier de l'homme. Avec Le Deuxième Sexe, Simone de Beauvoir offre aux femmes à la fois l'occasion de dire leur propre histoire et de rejeter toute la mythologie bâtie autour de la féminité.