background preloader

Énergie

Facebook Twitter

L'énergie

Les sables bitumineux. Dépendance énergétique. Autonomie. Effet de serre. Réchauffement. Source d'énergie. Home - BioFuelNet. NanoQAM - Accueil. HOME. Welcome to my website!

HOME

I am affiliated with the Concordia Institute for Information Systems Engineering, known as CIISE, which is one of the departments of the Faculty of Engineering and Computer Science at Concordia University. My academic titles are: NSERC/Hydro-Québec Thales Senior Industrial Research Chair in Smart Grid SecurityConcordia University Research Chair Tier I in Information Systems Security and,Full ProfessorAssociate Dean Research and Graduate Studies I received my education from the following institutions: Ph.D. in Computer Science from Paris XI Orsay University, FranceM. In the past, I worked for the following organizations: Senior Scientist at PINTL Laboratory, Princeton, New Jersey, USASenior Scientist at General Electric Corporate Research, New York, USAResearch Associate at Stanford University, Stanford, California, USAPermanent Researcher at Bull Corporate Research Center, Paris, FranceTenured Associate Professor at Laval University, Ste Foy, Quebec, Canada. NSERC Smart Net-zero Energy Buildings strategic Research Network - Welcome.

SNEBRN is currently the major Canadian research effort in smart net-zero energy buildings.

NSERC Smart Net-zero Energy Buildings strategic Research Network - Welcome

It brings together 29 Canadian researchers from 15 universities to develop the smart net-zero energy homes and commercial buildings of the future. The Network also includes researchers and experts from Natural Resources Canada (NRCan) and Hydro-Québec. Industrial partners from the energy and construction sectors are involved in most projects, developing the know-how that will help them compete in the global market. NSERC Smart Net-zero Energy Buildings strategic Research Network - Welcome.

Centre for Zero Energy Building Studies (CZEBS) Chaire de gestion du secteur de l'énergie – Chaire de gestion du secteur de l'énergie. Pôle e3 – Expertise en énergie et en environnement. Chaire Hydro-Québec / RTE - Structures et mécanique des lignes de transport d'énergie électrique - Recherche, partenariats et entrepreneuriat. Titulaire : Frédéric Legeron Coordonnées Contexte Stabilité et croissance économique dépendent de réseaux de transport d'énergie électrique fiables.

Chaire Hydro-Québec / RTE - Structures et mécanique des lignes de transport d'énergie électrique - Recherche, partenariats et entrepreneuriat

Dans le monde, ces réseaux affrontent deux défis majeurs qui touchent la mécanique et les structures de lignes électriques aériennes : d'une part, la fiabilité du réseau et le maintien du service, et d'autre part, la pérennité du réseau et l'augmentation de sa capacité de transit. D'un côté, la dépendance croissante de l’économie au réseau de transport d'électricité demande des réseaux de plus en plus fiables, de façon à pouvoir maintenir le service de transport d'énergie dans la plupart des circonstances prévisibles. D'un autre côté, l'âge du réseau augmente rapidement, car les lignes plus vieilles ne sont plus remplacées par des lignes de voltage plus élevé, et ce, afin de suivre l'évolution technologique du 20e siècle.

Ces pressions exigent d'innover dans la conception structurale des réseaux électriques. Objectifs Titulaire Financement Adresse. Site de la CIGELE - Français. Site du CenGivre - Français. Énergie Matériaux Télécommunications. La Chaire de l’UNESCO sur les matériaux et les technologies pour la conversion, l’économie et le stockage de l’énergie (MATECSS, Materials and Technologies for Energy Conversion, Saving and Storage) s’inscrit dans une démarche de collaboration Nord-Sud et Sud-Sud, visant à donner accès à l’énergie renouvelable pour tous.

Énergie Matériaux Télécommunications

Le programme scientifique et technique de la Chaire propose de relever le défi de « l'énergie revouvelable pour tous » par le transfert de connaissances et la formation avancée. À cet effet, il prévoit l’accueil de professeurs visiteurs, la tenue d’ateliers internationaux et la mise en place d’échanges étudiants dans le but de fournir la meilleure formation possible sur les technologies énergétiques émergentes. Le programme MATECSS implique des professeurs des centres Énergie Matériaux Télécommunications et Eau Terre Environnement, de même que des professeurs des universités partenaires de plus de dix pays d’Afrique, des Amériques et d’Asie.

Site Web de la chaire MATECCS. Chaire de recherche sur le potentiel géothermique du Nord. Couramment utilisés dans le Nord et transportés par camions, trains ou bateaux, les hydrocarbures servent à produire de la chaleur ou de l’électricité à des coûts financiers et environnementaux élevés.

Chaire de recherche sur le potentiel géothermique du Nord

L’utilisation des technologies géothermiques représente une alternative pour diversifier les apports énergétiques et diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Cela pourrait donner lieu à la création de nouveaux secteurs d’activité intéressants pour les communautés, comme la production locale de fruits et de légumes en serre. Toutefois, l’étendue des ressources géothermiques du Nord est méconnue. Le territoire est vaste et les propriétés thermohydrauliques qui caractérisent les ressources superficielles et profondes varient beaucoup. Dans cette perspective, la chaire de recherche vise à démontrer le potentiel des ressources géothermiques du Nord afin de favoriser le développement de cette filière énergétique durable.

Présentation, objectifs et mission. Situé dans une région à fort potentiel éolien, le Laboratoire de recherche en énergie éolienne (LREE) est un laboratoire de recherche multidisciplinaire qui vise à participer au développement de la jeune industrie éolienne canadienne par l’enseignement et la recherche.

Présentation, objectifs et mission

Il se spécialise dans les aspects reliés à l’énergie éolienne en mettant l'accent sur le développement régional et les collaborations avec les industries locales, régionales et nationales. Objectifs Consolider l’expertise acquise dans la recherche sur les petites éoliennes avec l’intention de transférer ce savoir dans la recherche sur les grandes éoliennes;être le centre de la recherche sur les technologies liées à la production et l’exploitation de l’énergie éolienne à l’UQAR;fournir l’expertise technique touchant l’implantation et la gestion de parcs éoliens.

Orientations. TechnoCentre éolien - Revue de presse. Home. Énergie renouvelable. Se dit de formes d'énergie telles que l'énergie solaire, le vent, les marées, la biomasse. 1.

énergie renouvelable

Généralités sur les énergies renouvelables Longtemps exploitées, bien avant le xxe s. pour certaines d'entre elles, les énergies renouvelables sont devenues, en 1973, sujet d'actualité lors du premier « choc pétrolier ». Bénéficiant de technologies plus performantes qu'autrefois, leur extension se heurte toutefois aussi bien à de piètres rendements qu'à des coûts d'exploitation trop élevés et des intérêts industriels bien installés.

Les énergies renouvelables s'opposent aux énergies non renouvelables (énergies fossile et nucléaire). Quant aux diverses formes d'énergie, certaines sont mieux adaptées que d'autres à un usage donné, et la conversion mutuelle entre formes d'énergie apparaît ainsi inévitable, même si le rendement en souffre souvent considérablement, ce qui est d'autant plus pénalisant pour des énergies peu concentrées. 2. 2.1. 2.2. Renewable energy. Renewable energy, also called alternative energy, geothermal power station© Barbara Whitneyusable energy derived from replenishable sources such as the Sun (solar energy), wind (wind power), rivers (hydroelectric power), hot springs (geothermal energy), tides (tidal power), and biomass (biofuels).

renewable energy

ÉNERGIES RENOUVELABLES. Politique énergétique du Québec. Gros plan sur l'énergie.