background preloader

Colbert

Facebook Twitter

Jean-Baptiste Colbert. Jean-Baptiste Colbert. Issu d’une famille engagée dans les relations internationales depuis le XVIe siècle, fils d’un marchand drapier, Colbert entre au service de l’Etat en 1640.

Jean-Baptiste Colbert

Homme de confiance de Mazarin, il est nommé ministre par Louis XIV en 1661, et cumule peu à peu toutes les charges du gouvernement à l’exception des ministères de la Guerre et des Affaires étrangères. Contrôleur général des Finances, puis secrétaire d’Etat à la Maison du Roi, secrétaire d’Etat à la Marine et Surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures, il travaille avec le Roi cinq fois par semaine et entretient avec lui une correspondance régulière. Colbert donne une impulsion sans précédent au commerce et développe l’influence du royaume dans le monde avec la création dans les années 1660 et 1670, des compagnies commerciales, à l’image de la Compagnie des Indes Orientales. Jean-Baptiste Colbert, marquis de Torcy. Charles Colbert, marquis de Croissy. Jean-Baptiste Colbert. Jean-Baptiste Colbert, (born Aug. 29, 1619, Reims, Fr.

Jean-Baptiste Colbert

—died Sept. 6, 1683, Paris), controller general of finance (from 1665) and secretary of state for the navy (from 1668) under King Louis XIV of France. He carried out the program of economic reconstruction that helped make France the dominant power in Europe. Early years. Colbert was born of a merchant family. After holding various administrative posts, his great opportunity came in 1651, when Cardinal Mazarin, the dominant political figure in France, was forced to leave Paris and take refuge in a provincial city—an episode in the Fronde, a period (1648–53) of struggle between the crown and the French parlement.

The struggle with Fouquet. For 25 years Colbert was to be concerned with the economic reconstruction of France. Financiers and tax farmers had made enormous profits from loans and advances to the state treasury, and Colbert established tribunals to make them give back some of their gains. Financial and economic affairs. JEAN-BAPTISTE TORCY. JEAN-BAPTISTE SEIGNELAY. JEAN-BAPTISTE TORCY. CHARLES CROISSY. Frère du « grand Colbert », Charles Colbert fit ses études au collège de Clermont et à la faculté de droit d'Orléans.

CHARLES CROISSY

Après avoir exercé les charges d'intendant des armées de Catalogne, Provence et Naples, il achète une charge de conseiller au parlement de Metz. Cela lui donnera une compétence particulière pour les affaires d'Allemagne, d'autant plus qu'en 1656, il est nommé intendant d'Alsace, province nouvellement rattachée au royaume. COLBERTISME. Colbert, le plus grand des « grands commis » de la royauté française, a donné son nom à un système économique original qui, selon le mot de Blanqui dans son Histoire de l'économie politique (1837), était « complet et conséquent, dans toutes ses parties ».

COLBERTISME

Pourtant, tous les historiens – et Blanqui lui-même dans une certaine mesure – sont d'accord pour considérer que Colbert n'a pas inventé une doctrine neuve, comparable par exemple à celle des physiocrates ou à celle de Marx. Bien des théoriciens, et quelques-uns de ses prédécesseurs dans la direction des affaires publiques, avaient pensé, en France même, que l'argent constitue la fortune d'un État et qu'« il n'y a que l'abondance d'argent qui fasse la différence de sa grandeur et de sa puissance ».

Et ces doctrinaires français ne faisaient que se rallier à un courant plus général, né au cours du xvie siècle, le « mercantilisme ». JEAN-BAPTISTE COLBERT. Colbertisme. Système économique dont Colbert fut, en France, le théoricien et le généralisateur. 1.

colbertisme

Les précurseurs immédiats de Colbert Ainsi que l'écrit Pierre Goubert : « Presque toutes les idées dont on fait honneur à Colbert étaient banales depuis un siècle. Il y a plus de trente ans que Hauser a étudié le colbertisme avant Colbert, s'est amusé à en relever les grands traits supposés dans telle délibération d'états généraux, d'assemblées de notables en 1614 et 1596, en 1588, en 1576, en 1538, voire en 1485 et 1471 […], à montrer sans peine que l'essentiel du colbertisme tenait dans la politique de W.

Cecil, le ministre d'Élisabeth […]. Mais Richelieu lui-même avait été précédé dans la pratique par Barthélemy de Laffemas et dans la théorie par Antoine de Montchrestien. Jean-Baptiste Colbert marquis de Seignelay. Charles Colbert marquis de Croissy. Jean-Baptiste Colbert marquis de Torcy. Famille Colbert. Jean-Baptiste Colbert. Homme d'État français (Reims 1619-Paris 1683). 1.

Jean-Baptiste Colbert

Un grand serviteur de l’État 1.1. La fortune, une formation de négociant et quelques notions juridiques Colbert appartient à une famille qui dispose d'une fortune considérable. 1.2. En 1645, Colbert se rapproche des allées du pouvoir en travaillant pour Michel Le Tellier. 1.3. Principal artisan de la disgrâce du surintendant Fouquet, Colbert lui succède comme ministre d'État (1661). Le personnage principal après le roi Il avait pour devise Pro rege saepe ; pro patria semper (« Pour le roi, souvent ; pour la patrie, toujours »). Le chef de clan Parvenu aux plus hautes charges de l'État, Colbert s'attacha néanmoins à favoriser ses parents et amis, créant le principal clan – avec celui, concurrent, des Le Tellier-Louvois – de la monarchie louis-quatorzienne.

Trois des six fils de Colbert furent tués dans des opérations militaires, deux lors de la guerre de la Ligue d'Augsbourg et un lors de la guerre de Succession d'Espagne.