background preloader

Code d'Hammurabi

Facebook Twitter

Code de Hammourabi. Texte juridique babylonien gravé sur une stèle de basalte noir et rédigé en écriture cunéiforme et en langue akkadienne. 1.

code de Hammourabi

La stèle Découverte à Suse en 1901 au cours de fouilles françaises, la stèle en forme de cône irrégulier de 2,25 m de hauteur, 70 cm de largeur et 47 cm d'épaisseur, est déposée au Louvre. Au sommet, un relief représente Hammourabi adorant Shamash, dieu-soleil et maître de la Justice. 2. Si le prologue et l'épilogue, qui exaltent la sollicitude du roi pour ses peuples, sont rédigés dans une langue archaïsante, les 282 articles subsistants (environ 35 ont disparu) sont écrits dans un langage clair qui n'utilise pas les termes spécialisés du droit. 3. Le code distingue dans la population trois catégories sociales : l'awiloum (« homme » par excellence, le notable), le moushkenoum (l'homme du commun), le wardoum (l'esclave). Les lois concernant la famille témoignent cependant d'une volonté de protéger la femme et l'enfant contre l'abandon, la pauvreté et la violence.

CODE D'HAMMOURABI. Comparé aux « codes » d'Urukagina (— 2350), d'Ur-Nammu (— 2100) ou d'Eshnunna (— 1800), le Code d'Hammourabi constitue, grâce à la découverte en 1901 de la célèbre stèle par l'archéologue Jacques de Morgan, le document le plus complet de l'abondante production juridique des riches cités-royaumes de Mésopotamie.

CODE D'HAMMOURABI

Vers la fin de son règne (— 1792-— 1750), Hammourabi le fit graver dans plusieurs villes « afin de proclamer la Justice en ce pays, de régler les disputes et réparer les torts » (Épilogue). À proprement parler, il s'agit non d'un code, mais d'un édit notifiant au public des cas juridiques reçus. Ce tarif juridique, garanti par le roi et appliqué par ses magistrats, pour divers types de contrats (salaire, vente, emprunt, location) ou de fautes, varie selon les personnes impliquées : homme libre, femme, métayer, esclave... Outre une responsabilité pour faute des architectes, médecins et bateliers, on note le recours au talion, que l'on retrouvera bien plus tard dans la Bible. Code de Hammurabi, roi de Babylone. Le Code de Hammmurabi est l'emblème de la civilisation mésopotamienne.

Code de Hammurabi, roi de Babylone

La haute stèle de basalte érigée par le roi de Babylone au XVIIIe siècle av. J. -C. est une oeuvre d'art, un ouvrage historique et littéraire et le recueil juridique le plus complet de l'Antiquité, antérieur aux lois bibliques. Transporté par un prince du pays voisin d'Élam en Iran, au XIIe siècle av. J. Une tradition juridique. Hammourabi ou Hammou-rapi. HAMMOURABI.

Septième prince de la première dynastie de Babylone, Hammourabi est le souverain le plus prestigieux de la Mésopotamie ancienne par l'ampleur de son œuvre politique et législative.

HAMMOURABI

Son règne de quarante-trois ans (1792-1750) est considéré comme l'âge d'or de la civilisation babylonienne. La découverte de son code par une mission française, en 1901 sur l'acropole de Suse, a renouvelé l'histoire du droit. 1. Vie et conquêtes Âgé d'environ vingt-cinq ans lorsqu'il succède à Sîn-muballit, son père, Hammourabi règne sur un modeste royaume (environ 34 000 km2), sorte d'État tampon entre, notamment, l'Assyrie (ou Soubartou) de Shamshi-Adad Ier et la principauté de Larsa, gouvernée par Rîm-Sîn. 2. Renouvelant les tentatives de monarchie unitaire ébauchées par Sargon d'Akkad et par la troisième dynastie d'Our, Hammourabi a réalisé une remarquable œuvre centralisatrice. 8 Things You May Not Know About Hammurabi’s Code — HISTORY Lists. In the 18th century B.C., the Babylonian King Hammurabi fashioned a compendium of 282 laws that set standards of conduct and justice for his empire in ancient Mesopotamia.

8 Things You May Not Know About Hammurabi’s Code — HISTORY Lists

Etched on an imposing seven-and-a-half-foot diorite pillar, or stele, the commands covered everything from property rights and criminal behavior to slavery and divorce, and promised brutal punishments for all who disobeyed. These famous pre-Biblical laws helped shape Babylonian life in Hammurabi’s time, but their influence would echo throughout the ancient world for over a millennia. Below, find out more about the fascinating history behind one of antiquity’s most important legal codes. 1. It’s not the earliest known code of laws.

Close-up of the inscriptions on the stele (Credit: Getty Images) Hammurabi’s dictates are often cited as the oldest written laws on record, but they were predated by at least two other ancient codes of conduct from the Middle East. 2. Statue of Hammurabi’s head (Credit: Getty Images) EAWC Anthology: Hammurabi's Code of Laws. The Code of Hammurabi.