background preloader

Cluny

Facebook Twitter

Cluny tourisme - Les Eglises Romanes du Clunisois. Archives de France. 909 ou 910 Joueur de lyre, chapiteau sculpté de l’abbaye de Cluny (v. 1100) © Centre des monuments nationaux/Yvan Travert Présentation actuelle des gisants des saints abbés de Cluny, Mayeul et Odilon, retrouvés en 2001 à l’occasion de la restauration de l’église prieurale de Souvigny en Bourbonnais.

Archives de France

. © Conseil général de l’Allier, service d’archéologie préventive/Alain Fourvel Le duc d’Aquitaine et comte de Mâcon Guillaume III, plus tard dit « le Pieux », fonda en ces années un monastère bénédictin près de Mâcon. Guillaume confia Cluny à Bernon, déjà abbé de Baume et fondateur de Gigny. Cluny devint le principal foyer de la réforme monastique au sud de la Loire : sous Aymard (942-954), les clunisiens intervinrent à Saint-Géraud d’Aurillac et à Fleury et, sous l’abbatiat de Maïeul (954-994), les coutumes clunisiennes gagnèrent l’Italie du Nord, la Provence et les pays rhodaniens. Ce réseau ecclésiastique s’étend peu à peu aux quatre coins de l’Europe et les affiliations se multiplient. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Histoire de l ́Abbaye de Cluny depuis sa fondation jusqu ́à sa destruction à l ... - Prosper LORAIN - Google Livres. Internet History Sourcebooks Project. From the tenth century there were successive waves of monastic reform - Cluniac, Cistercian, Mendicant and so forth.

Internet History Sourcebooks Project

The founding of the abbey of Cluny in 910 marked the onset of this period. As well as providing some basis for Cluny's later power and independence, the charter is an example of why donations were made to the Church. It ends with some truly magnificent curses. To all right thinkers it is clear that the providence of God has so provided for certain rich men that, by means of their transitory possessions, if they use them well, they may be able to merit everlasting rewards. As to which thing, indeed, the divine word, showing it to be possible and altogether advising it, says: "The riches of a man are the redemption of his soul. " (Signed by Ingelberga and a number of bishops and nobles) from the edition of A. This text is part of the Internet Medieval Source Book.

Unless otherwise indicated the specific electronic form of the document is copyright. Festival musical des grandes heures de cluny - Les grandes heures de Cluny. Accueil. FONDATION DE L'ABBAYE DE CLUNY. Recueil des chartes de l'abbaye de Cluny. Tome 1 / formé par Auguste Bernard ; complété, rév. et publ. par Alexandre Bruel,... L’abbaye de Cluny III : étude de la façade gothique. 1 D.

L’abbaye de Cluny III : étude de la façade gothique

Riche, L’ordre de Cluny à la fin du Moyen Âge, Saint-Étienne, 2000. 2 Une étude existe sur la chapelle Jean de Bourbon : B. Maurice, « Le décor sculpté de la chapelle fu (...) 3 J. Rollier-Hanselmann, responsable restitution architecturale, équipe Gunzo, Arts et Métiers Parist (...) 1Si l’histoire du déclin de Cluny a été étudiée par les historiens1, l’évolution de la sculpture gothique n’a pas encore suscité de véritables recherches2.

La documentation témoigne d’une façade monumentale, ornée de plusieurs sculptures figuratives et d’une grande rose, dont il ne reste malheureusement que quelques dizaines de fragments. 4 G. 2Il convient de replacer la construction de la façade de Cluny III dans son contexte architectural. 3La documentation concernant l’élévation des tours Barabans est pauvre, comme nous le verrons par la suite. 6 K. 5La construction du palais abbatial par l’abbé Jean de Bourbon (1465-1485) nécessita la mise en place d’un couloir d’accès à la tour Baraban nord. Bienvenue sur le site de la commune de Cluny - Commune de CLUNY. Visiter l'abbaye de Cluny, telle qu'elle était au XVe siècle.

L'abbaye de Cluny. Office de tourisme Cluny et Clunisois. Encyclopedia Britannica. CLUNY. Cluny, abbaye bourguignonne de l'ancien diocèse de Mâcon (aujourd'hui de celui d'Autun, Saône-et-Loire), a joué un rôle majeur dans le renouveau monastique français des xe et xie siècles.

CLUNY

Ce ne fut certes pas le seul foyer de réforme : Fleury-sur-Loire, Saint-Bénigne de Dijon, les abbayes de Gorze, Metz, Toul et Verdun, et d'autres encore, ont aussi puissamment contribué au relèvement général. Mais Cluny eut le rayonnement le plus étendu et le plus durable. L'organisation de la vie religieuse y avait atteint une perfection telle qu'un « non-clunisien », le cardinal-légat Pierre Damien, pouvait légitimement qualifier Cluny d'« incomparable ». Au sommet de sa puissance, Cluny se dotera du cadre artistique le plus impressionnant de l'époque romane. La plus vaste église chrétienne du Moyen Âge ne fut achevée qu'à l'orée de l'époque gothique, au moment même où les bâtisseurs cisterciens imprimaient à la pierre leur austère doctrine. • Une prospérité rapide.

Cluny. Chef-lieu de canton de Saône-et-Loire, en bordure des monts du Mâconnais.

Cluny

Population : 4 957 hab. (recensement de 2010) Nom des habitants : Clunisois Pôle touristique autour de l'abbaye à laquelle la ville doit son origine, Cluny est le siège de la communauté de communes du Clunisois qui regroupe 25 communes. À côté d'activités industrielles (emballages, menuiserie), la commune est tournée vers l'hippisme, avec un haras national et un hippodrome et vers l'enseignement supérieur, avec l'École Nationale Supérieure des Arts et Métiers. Elle conserve plusieurs maisons romanes ou gothiques.