background preloader

Capitalisme

Facebook Twitter

Capitalism: Success, Crisis, and Reform. Professor Douglas W.

Capitalism: Success, Crisis, and Reform

Rae, Professor of Political Science and Richard Ely Professor of Management Description In this course, we will seek to interpret capitalism using ideas from biological evolution: firms pursuing varied strategies and facing extinction when those strategies fail are analogous to organisms struggling for survival in nature. For this reason, it is less concerned with ultimate judgment of capitalism than with the ways it can be shaped to fit our more specific objectives--for the natural environment, public health, alleviation of poverty, and development of human potential in every child. Texts. Our crony-capitalism index: Planet Plutocrat. Radical new economic system will emerge from collapse of capitalism.

At the very moment of its ultimate triumph, capitalism will experience the most exquisite of deaths.

Radical new economic system will emerge from collapse of capitalism

This is the belief of political adviser and author Jeremy Rifkin, who argues the current economic system has become so successful at lowering the costs of production that it has created the very conditions for the destruction of the traditional vertically integrated corporation. Rifkin, who has advised the European Commission, the European Parliament and heads of state, including German chancellor Angela Merkel, says: No one in their wildest imagination, including economists and business people, ever imagined the possibility of a technology revolution so extreme in its productivity that it could actually reduce marginal costs to near zero, making products nearly free, abundant and absolutely no longer subject to market forces. With many manufacturing companies surviving only on razor thin margins, they will buckle under competition from small operators with virtually no fixed costs. Capitalism. Cap·i·tal·ism.

Capitalism

Musée du Capitalisme. Capitalisme ou démocratie, mais pas les deux à la fois. Dans un ouvrage récemment traduit en français (1), Wolfgang Streeck dresse un constat pessimiste des rapports entre le capitalisme et la démocratie.

Capitalisme ou démocratie, mais pas les deux à la fois

Cette dernière implique que les citoyens aient la possibilité d’imposer au capital des contraintes dont celui-ci, en tant que classe, n’a de cesse de vouloir se libérer. La période que le sociologue allemand appelle le «capitalisme démocratique» - qui débuta après la Seconde Guerre mondiale et se caractérisa par la création d’institutions (comme la protection sociale) ou l’imposition de réglementations sur le marché du travail (protection de l’emploi), les marchés de biens et services (nationalisations, encadrement de la concurrence et du commerce international) ou les marchés monétaires et financiers (restrictions à la circulation des capitaux, taux de change fixes, contrôle de la Banque centrale) - déboucha, dans les années 70, sur une véritable révolte du capital. (1) «Du temps acheté. Bruno AMABLE. Thomas Piketty ou le pari d’un capitalisme à visage humain, par Russell Jacoby (Le Monde diplomatique, août 2014) L’ouvrage de Thomas Piketty Le Capital au XXIe siècle (Seuil, 2013) est un phénomène sociologique autant qu’intellectuel.

Thomas Piketty ou le pari d’un capitalisme à visage humain, par Russell Jacoby (Le Monde diplomatique, août 2014)

Il cristallise l’esprit de notre époque comme, en son temps, The Closing of the American Mind, d’Allan Bloom (1). Ce livre, qui dénonçait les études sur les femmes, le genre et les minorités dans les universités américaines, opposait la « médiocrité » du relativisme culturel à la « recherche de l’excellence » associée, dans l’esprit de Bloom, aux classiques grecs et romains. Même s’il eut peu de lecteurs (il était particulièrement pompeux), il alimentait le sentiment d’une destruction du système éducatif américain, voire de l’Amérique elle-même, par la faute des progressistes et de la gauche. Ce sentiment n’a rien perdu de sa vigueur. Le Capital au XXIe siècle s’inscrit dans le même registre inquiet, à ceci près que Piketty vient de la gauche et que l’affrontement s’est déplacé de l’éducation au domaine économique.

Eviter de trop payer les universitaires. La série documentaire "Capitalisme". Capitalisme. Joseph Schumpeter, Capitalisme, socialisme et démocratie. La doctrine marxiste. Le capitalisme peut-il survivre ? Le socialisme peut-il fonctionner ? Socialisme et démocratie. Voir le numéro 46 de l'excellente revue québécoise INTERVENTIONS ÉCONOMIQUE / PAPERS IN POLITICAL ECONOMY, entièrement consacré à l'oeuvre de Schumpeter, intitulé: “Innovation et développement chez Schumpeter.”

Joseph Schumpeter, Capitalisme, socialisme et démocratie. La doctrine marxiste. Le capitalisme peut-il survivre ? Le socialisme peut-il fonctionner ? Socialisme et démocratie

URL. Tous les textes sont en accès libre et en texte intégral. Point chaud - «Il faut sortir du capitalisme» Les preuves de la gravité des crises environnementales ne cessent de s’accumuler et militent clairement pour une sortie du système économique capitaliste, basé sur une croissance prétendument infinie.

Point chaud - «Il faut sortir du capitalisme»

Une vérité qui dérange les intérêts financiers qui possèdent les grands médias de la planète, estime le journaliste et écrivain français Hervé Kempf. « Nous sommes dans un système économique qui a eu un succès et des qualités, mais c’est maintenant un système qui entre en contradiction avec la nécessité de rétablir un équilibre entre l’activité humaine et les régulations de la biosphère.

En fait, le conflit est très fort. Donc, le capitalisme n’a plus d’avenir. C’est une idée morte. Comment, par exemple, cautionner les impacts environnementaux de l’exploitation des sables bitumineux, au nom de la croissance économique et de la profitabilité d’entreprises ? Le même constat vaut pour les conséquences du consumérisme effréné qui caractérise les pays occidentaux.

Une vérité qui dérange. CAPITALISME. Capitalism. Alternate titles: free enterprise economy; free market economy; private enterprise economy.

capitalism

CAPITALISME - Sociologie. CAPITALISME - Histoire. CAPITALISME (NOTION DE) Le capitalisme est le système économique de la plupart des pays de la planète depuis l’effondrement des économies socialistes planifiées en Europe orientale et centrale, symbolisé par la chute du Mur de Berlin, en 1989.

CAPITALISME (NOTION DE)

Le capitalisme peut être défini par ses deux caractéristiques principales : d’une part, la propriété privée des moyens de production ; d’autre part, une dynamique fondée sur l’accumulation du capital productif elle-même guidée par la recherche du profit. Le marché, qui existait bien avant l’avènement du capitalisme, est devenu une des institutions centrales de celui-ci. Le capitalisme se confond aujourd’hui avec l’économie de marché, dans la mesure où les décisions des acteurs privés (producteurs, consommateurs) sont supposées être coordonnées par l’échange marchand décentralisé. Le capitalisme est ancien et n’a cessé d’évoluer. Il s’est développé en trois grandes étapes. Encyclopédie Larousse en ligne - capitalisme. Le capitalisme est un système de production dont les fondements sont l'entreprise privée et la liberté du marché.

Encyclopédie Larousse en ligne - capitalisme

Il s'agit d'un ensemble d'éléments solidaires dont les relations permettent la production, la répartition et la consommation des richesses indispensables à la vie d'une collectivité humaine. Le capitalisme est à la fois un système économique, mais aussi un type d'organisation sociale.