background preloader

Bidonville

Facebook Twitter

Encyclopedia Britannica. Click anywhere inside the article to add text or insert superscripts, subscripts, and special characters.

Encyclopedia Britannica

You can also highlight a section and use the tools in this bar to modify existing content: We welcome suggested improvements to any of our articles. You can make it easier for us to review and, hopefully, publish your contribution by keeping a few points in mind: Encyclopaedia Britannica articles are written in a neutral, objective tone for a general audience.

You may find it helpful to search within the site to see how similar or related subjects are covered. Any text you add should be original, not copied from other sources. Alternate titles: callampas; rancho Thank you for helping us expand this topic! The topic shantytown is discussed in the following articles: Argentina ...other large cities live in high-rise apartments; those in the suburbs reside in ranch-style concrete homes with tile roofs. Buenos Aires Asian rural-to-urban migration Brazil India Portugal ... urbanization Venezuela. Bidonville. Agglomération d'abris de fortune, de construction sommaires et dont les habitants vivent dans des conditions difficiles, notamment à la périphérie des grandes villes. 1.

bidonville

L'origine du mot Le terme « bidonville » fut d'abord utilisé à Casablanca à partir de la fin des années 1930, pour nommer les quartiers de baraques construites par des ruraux dans la périphérie de la ville à l'aide de matériaux de récupération, notamment de vieux bidons découpés. Peu à peu, il a désigné tous les habitats précaires et spontanés de ce type.

L'histoire du terme anglo-saxon slum rend compte de l'image sociale des habitations très pauvres : apparu vers 1824 à Londres pour désigner une pièce dans une maison délabrée, le mot désignait aussi à la même époque le racket, puis il en vint à désigner vers 1850 les lieux où se pratiquaient la prostitution, avant d'entrer, à la fin du xixe s., dans l'expression to go slumming, qui indiquait que l'on pratiquait une activité charitable. Bidonville : précarité au rendez-vous - Accueil - Église catholique à Montréal. Si on ne parle pas directement d’itinérance dans le cas des bidonvilles, on pourrait certainement affirmer qu’il s’agit d’un « entre-deux ».

Bidonville : précarité au rendez-vous - Accueil - Église catholique à Montréal

La précarité des conditions de vie, l’insalubrité et une adresse officielle inexistante sont quelques-unes des raisons qui rapprochent l’itinérance du fait de vivre dans un bidonville. En plus, dans la plupart des cas, les terrains et les maisons n’appartiennent pas aux personnes qui y demeurent. La plupart des villes ne font aucun plan du bidonville. Officiellement, il n’existe pas! De nombreuses autorités gouvernementales ne font que tolérer leur existence. Et quand les conditions de vie s’y dégradent encore davantage ou que la criminalité y est en hausse, la réponse est simple et sans appel : la destruction pure et simple de la partie concernée, si ce n’est la destruction complète du bidonville.

Par contre, la situation demeure difficile. Toujours en hausse Liens d’intérêts Blogue sur le bidonville de Quezon City, Philippines (en anglais) Radio-Canada.ca. Nouveau film de Jean-Nicolas Orhon : « Bidonville : Architectures de la ville future » « Bidonville : Architectures de la ville future » est le nouveau film documentaire de Jean-Nicolas Orhon qui propose de voir le bidonville autrement que de manière stéréotypé.

Nouveau film de Jean-Nicolas Orhon : « Bidonville : Architectures de la ville future »

Loin du cliché du bidonville sans âme et sans vie, on découvre avec ce long métrage un nouveau regard sur cet ensemble urbanisé. En effet, plus d’un milliard de personnes vivent dans des bidonvilles et dans d’autres formes d’habitations précaires. Afin d’immerger dans ce monde, le réalisateur confiait que tout un travail de repérage avait été fait avant de choisir les villes que l’on voit dans le documentaire : « Au départ, nous avons sélectionné quinze villes. On a pris des bidonvilles classiques un peu comme l’Inde, le Brésil, pour montrer des archétypes des bidonvilles. On voulait montrer des endroits où les gens vivent les mêmes problématiques ». Réda Benkoula (L’initiative) Bidonville : architecture de la ville future. Un documentaire de Jean-Nicolas Orhon Québec, 2013, 81 minutes, v.o. français/anglais/arabe/hindi, s.

Bidonville : architecture de la ville future

-t. anglais À Lakewood au New Jersey, à Bangalore en Inde, à Sao Paolo au Brésil, à Mirabeau près de Marseille, à Istanbul en Turquie ou encore à Kitcisakik au Québec… les structures et organisations sont différentes, mais partout, on retrouve des bidonvilles. De leurs différentes appellations aux exemples de résilience qui s’y manifestent, en passant par leurs causes, leur histoire, leur agencement et leurs conséquences, donnant la parole autant à ceux qui y résident qu’à ceux qui les étudient, Jean-Nicolas Orhon dresse un portrait riche et complexe des bidonvilles et de ce qu’ils révèlent de notre monde.

Cet événement est organisé dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal Également présenté le dimanche 24 novembre à 14h30. Lieu : Cinéma du Parc Billetterie en ligne ou sur place avant la représentation. Bidonville tout inclus à Jakarta.