background preloader

Recherche documentaire web

Facebook Twitter

Réponse Pénale

Dix ans de débat sur la récidive des criminels - 24 décembre 2009. Les frères Jourdain (AFP) Le millénaire commence avec un procès sordide, celui des frères Jourdain.

Dix ans de débat sur la récidive des criminels - 24 décembre 2009

Le 27 octobre 2000, les deux hommes sont reconnus coupables des viols et des meurtres de quatre jeunes filles dans le Pas-de-Calais et condamnés à la réclusion à vie. Mais avant la nuit du 11 février 1997, qui fut fatale pour Peggy, Amélie, Isabelle et Audrey, les deux frères traînaient déjà un lourd passif. Jean-Louis, 41 ans, avait été condamné en 1986, puis en 1987 pour attentat à la pudeur avec violence, et en 1989 pour viol. Sa sortie de prison s'était effectuée en octobre 1994, au terme normal de sa peine.Son frère Jean-Michel, 38 ans, avait quant à lui été condamné en 1980 pour un attentat à la pudeur avec violence commis lorsqu'il était mineur, et en 1989 pour le meurtre d'une amie en 1986. L'instauration du bracelet électronique.

Alternatives peines prison

Les Français pour une justice plus sévère, selon un sondage. INFO LE FIGARO - Une étude CSA réalisée pour le compte de l'Institut pour la justice révèle le décalage entre l'angélisme de la politique Taubira et la fermeté affichée de l'opinion, à droite comme à gauche.

Les Français pour une justice plus sévère, selon un sondage

À en croire le dernier sondage CSA* réalisé pour le compte de l'Institut pour la justice, quelles que soient leurs sympathies politiques, les Français défendent des options pénales diamétralement opposées aux réformes dont la garde des Sceaux, Christiane Taubira, se fait le chantre. Plus de neuf sondés sur dix sont favorables au droit d'appel pour les victimes quand la peine prononcée paraît inadéquate ou quand l'agresseur présumé est acquitté (92 % à gauche, 95 % à droite), à l'obligation pour tout condamné de purger au minimum les trois quarts de sa peine de prison (85 % à gauche, 94 % à droite) et à une perpétuité réelle, sans possibilité de libération conditionnelle, pour les crimes les plus graves (88 % à gauche, 96 % à droite).

La justice trop indulgente face aux récidivistes, pour 70 % des Français.

Statistiques

La prévention de la récidive au sein du réseau des Missions Locales. La prévention de la récidive au sein du réseau des Missions Locales Représentation du réseau | Dans le prolongement de la première information transmise dans notre Info Hebdo du 13 janvier 2015 sur ce sujet, l’UNML remet à disposition des Missions Locales la circulaire FIPD 2015 et la fiche de bonne pratique pour les conseillers référents justice dans les Missions Locales, les liens initiaux transmis n’étant plus en fonction.

La prévention de la récidive au sein du réseau des Missions Locales

Retour sur un premier recensement des besoins en terme de postes de conseillers référents justice et point sur le montage des dossiers à envoyer aux préfectures avant le 31 mars 2015.

Juridique et Criminologie

Contrib jd levy. Cairn. Institut pour la justice. France - Justice. Les vrais chiffres de la récidive. En France, quatre condamnés sur dix sont à nouveau condamnés dans les cinq ans qui suivent leur première peine.

France - Justice. Les vrais chiffres de la récidive

Tel est le visage de la récidive en France, selon la toute dernière étude publiée sur le sujet (avril 2014). Les délinquants et criminels récidivent-ils plus en France qu'ailleurs ? Très peu d'études comparables existent. L'impressionnant laxisme de la justice pénale. Tribune libre de Paysan Savoyard Dans la série que nous consacrons à la délinquance, cette troisième tribune poursuit la description des six formes différentes que prend le laxisme des pouvoirs publics et porte sur la quatrième d’entre elles : le laxisme de la justice pénale.

L'impressionnant laxisme de la justice pénale

La cause majeure de l’impunité dont bénéficient les délinquants est celle-ci : la loi pénale et l’appareil judiciaire sont laxistes. Nous voulons maintenant le montrer. Suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes : Christiane Taubira désarme la justice. Ce jour, Christiane TAUBIRA, Ministre de la Justice, a affirmé « qu'elle n'assumerait pas » que la réforme de la justice des mineurs, promise par le Président de la République et qui se fait attendre, ne soit pas réalisée.

Suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes : Christiane Taubira désarme la justice

Flics contre magistrats : un grand classique ? Après plusieurs nuits de manifestations nocturnes rassemblant des centaines d'agents à Paris, en banlieue, à Lyon, Toulouse ou Montpellier, les policiers ont obtenu des gages qui n'ont toutefois pas réussi à faire retomber la colère, deux semaines après l'attaque aux cocktails Molotov qui a blessé quatre de leurs collègues à Viry-Châtillon (Essonne), dont l'un, grièvement brûlé, est toujours hospitalisé.

Flics contre magistrats : un grand classique ?

Les fonctionnaires de police dénoncent le manque de moyens, mais aussi le laxisme de certains magistrats. "Les policiers ont des raisons d'être furax à propos de la justice", attaque Élisabeth Levy, en accusant l'ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira d'être responsable du laxisme ambiant. "Ce qui se passe est assez grave et on aurait pu s'y attendre", abonde Anne Rosencher, en s'appuyant sur les mises en garde de nombreux préfets et de nombreux responsables de la police. Les peines plancher : une machine à fabriquer de la récidive ? Suppression des « peines planchers », symbole du quinquennat Sarkozy. Ces peines minimales concernaient les personnes en situation de récidive légale et les auteurs de certains délits de violences aggravées.

Suppression des « peines planchers », symbole du quinquennat Sarkozy

C'est une mesure emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy qui vient d'être enterrée par l'Assemblée nationale.