background preloader

SOCIAL solutions d'aide aux SDF

Facebook Twitter

Jérôme était SDF : je l'ai aidé à s'en sortir, il suffisait de lui faire confiance. Un SDF et des passants à Paris le 13/12/2012 (PRM/SIPA) Il y a longtemps, à Paris, j’ai croisé une vieille femme assise par terre. Elle tricotait des chaussons pour bébé qu’elle vendait. Je n’aimais pas les couleurs. Je n’en ai pas acheté. Et je le regrette encore. Tricoter dans la rue c’est montrer son talent, sa volonté de faire, de travailler, de gagner de quoi vivre. Alors quand, il y a quelques semaines, dans ma ville, à Versailles, j’ai vu un jeune homme assis sur le trottoir, tricotant dans le froid, je suis allée vers lui. Son tricot était immense, plein de couleurs différentes et de dessins compliqués. Il est très jeune : 22 ans.

Jérôme. Il ne m'a rien demandé, mais je veux l'aider. J’en parle autour de moi, quelqu’un pense à une association de réinsertion par le travail, Versailles Portage. Mais ce n'est pas fini : il faut déjà organiser la suite. Sans argent pas de papiers, sans papiers, pas de travail, sans travail pas d’argent : ça peut durer longtemps comme ça. ActionFroid, association venant en aide aux SDF de France toute l'année.

75 - Nourriture Paris. Les villes se mobilisent pour reloger les sans-abri. Un plan ambitieux vise à installer 100 000 sans-abri dans des logements pérennes d'ici à mi-2013. Cette campagne s'appuie sur un vaste réseau d'associations et mise sur la coopération des municipalités. C'est l'histoire d'un plan pour qu'il n'y ait plus de SDF aux Etats-Unis.

Non pas une vague "guerre au problème des sans-abri", mais une action méthodique pour éliminer un énorme problème social. Chaque jour, approximativement 700 000 personnes passent la nuit dehors dans tout le pays. Parmi elles, 120 000 sont des sans-abri "chroniques". Elles vivent souvent dans la rue depuis plusieurs années et souffrent de toxicomanie, handicaps mentaux et maladies graves comme le diabète, le cancer et des affections du cœur.

Samu social. Le service ambulatoire d’urgence sociale s'adresse aux personnes en situation de grande précarité, qui n'ont plus la force ni les moyens de formuler elles-mêmes une demande d’assistance, sans discrimination et sans exiger des personnes aucune autre démarche. La priorité des équipes sur le terrain est de maintenir, voire de recréer, du lien social. Favoriser le dialogue et la rencontre 2 objectifs • Maintenir le lien social• Orienter les personnes vers des solutions d'hébergement 2 principes • Respecter le choix des personnes • Proposer en urgence une aide inconditionnelle. Se porter au devant des personnes Les équipes du Samu social sont composées de groupes de 3 ou 4 personnes, bénévoles ou salariés formés à ces missions, et encadrés par un chef d'équipe expérimenté. Apporter aides matérielles et soutien moral Orienter vers les solutions d'hébergement ou de soins.

Les structures d'accueil temporaire - Les associations d'accompagnement. Plusieurs associations présentes dans le département des Yvelines vous accompagnent : Habitat et Humanisme Solidarités Nouvelles pour le Logement Association Lève-toi et marche Fraternité et Logement dans les Yvelines CAPLOGY SVP Jeunes Territoires et Secteurs d'Action Sociale Association « Accueillir » Le lien Yvelinois Emmaüs France DECLIC Le Secours Catholique Hôtel Social Saint Yves CHRS Stuart Mill Solidarité logement dans la Boucle Habitat et Humanisme Habitat et Humanisme est une association qui vous accompagne et vous accueille. Elle a également pour objectif de faciliter l'accès des personnes en difficulté à un logement à faible loyer. 36, allée Vivaldi75012 ParisTel : 01 40 19 15 15Fax : 01 40 19 14 00 Pour en savoir plus Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL) SNL Yvelines propose des logements temporaires à des personnes en difficulté. 25, rue du Mal de Lattre de Tassigny78150 Le Chesnay01 39 63 48 72Fax : 01 39 43 07 37 Pour en savoir plus L'association Lève-toi et Marche.

La Mie de Pain - De l'urgence à l'insertion. Sans-abri et mal-logés. Amorçant le débat sur le logement suite à la distribution par MdM de 400 tentes aux personnes à la rue, le droit au logement, droit fondamental, a connu une avancée majeure en 2007, suite à l’adoption de la loi Dalo (droit au logement opposable) qui fixe aux collectivités publiques une obligation de résultat : donner un toit aux personnes qui n’en ont pas.

Un an après sa mise en œuvre, la France compte encore près de 3,5 millions de personnes non ou très mal logées et la grande majorité des patients vus par MdM France sont sans abri ou demeurent dans des logements précaires. Se mobiliser pour les personnes à la rue Une personne sans-abri à Toulouse © Stéphane Lehr Si le droit au logement, droit fondamental, a connu une avancée en 2007 avec l’adoption de la loi Dalo (droit au logement opposable) ; trois ans après la mise en oeuvre de cette loi, la France compte encore plus de 3,5 millions personnes non ou très mal logées1. Poursuivre nos actions de soins, de prévention et d’accompagnement. Aidons les Sans-Abris-OFFRES SOLIDAIRES CONCRETES.

A Paris, une douche ambulante pour les sans-abris - Carnets Citoyens. « Rester propre, dans la rue, c'est une question de santé, mais aussi de dignité », explique Ranzika Faïd, qui a travaillé une vingtaine d'années avec des associations humanitaires avant de monter la sienne. Fonctionnaire au ministère du Travail, cette femme énergique, militante dans l'âme, a créé Mobil'douche il y a trois ans, après avoir constaté que beaucoup de personnes vivant dans la rue ne fréquentaient plus les douches publiques par peur d'être volé ou agressé. Plus qu'une salle de bain itinérante, son camping-car est comme une petite maison, un refuge où l'on peut venir partager ses misères et recevoir quelques soins élémentaires. « Beaucoup de sans-abris m'ont dit qu'ils n'allaient plus se soigner parce qu'ils avaient honte de se présenter devant les médecins ou les infirmiers ».

Certains se contentent de se laver, d'autres viennent chercher des produits d'hygiène, des vêtements propres, ou tout simplement partager un café autour de la petite table intégrée dans le véhicule. Adresses_h_bergements_sdf. 5 manières de aider les sans‐abris. Étapes Méthode 1 Ce que vous pouvez faire 1Donnez de l'argent. Le moyen le plus simple d'aider les sans-abris est de faire un don d'argent. Cela permet aux professionnels connaissant les besoins de ces gens d'avoir les ressources nécessaires pour les aider. Méthode 2 Promouvoir le changement politique 1Soutenez les services de santé mentale. Méthode 3 Pour les professionnels 1Évaluez les besoins immédiats des sans-abris. Méthode 4 À faire 1Respectez les sans-abris. Méthode 5 À ne pas faire 1Ne proposez pas de transport. Avertissements Ne vous mettez pas en danger.

Détails de l'article Catégories: Gestion des relations difficiles | Gestion de l'argent | Relations Sociales Autres langues: English: Help the Homeless, Italiano: Aiutare i Senza Tetto, Español: ayudar a las personas sin hogar, Русский: помочь бездомным, Deutsch: Obdachlosen helfen, Português: Ajudar os Mendigos, 中文: 帮助无家可归的人, Bahasa Indonesia: Menolong Para Tunawisma, Čeština: Jak pomáhat bezdomovcům, Nederlands: Daklozen helpen. Jeune et benevole. Ophélie est bénévole au sein de l’association Autremonde. Tandis qu’elle se prépare à partir en maraude, elle revient sur toute une année de rencontres avec les personnes de la rue.

Comment as-tu décidé de t’engager avec Autremonde ? "Ca me trottait dans la tête, j’ai toujours été attirée par le social, et les SDF me touchent particulièrement, alors ça m’intéressait d’être au contact de ce public. Autremonde proposait des maraudes, donc ça me correspondait. " Comment se passe une maraude ? Qu’est ce qui te plaît le plus ? Qu’est ce que cela t’apporte ? L'Appui, l'accompagnement bancaire et budgétaire.