background preloader

Domestication du lapin

Facebook Twitter

ANTAGENE Faune Sauvage. Diversité génétique - Structuration de population - Renforcements de populations - Domestication - Séquençage ANTAGENE a participé à de nombreux projets portant sur le Lapin de garenne, certains dans la cadre de sujets de recherche, d'autres pour des approches plus appliquées.

ANTAGENE Faune Sauvage

Ces travaux portent sur de nombreuses populations, réparties sur toute la France et la péninsule Ibérique, avec pour certaines des échantillonnages suivis dans le temps. Diversité Génétique - Structuration de populations naturelles. Histoire du lapin. I – Aux origines du lapin Le lapin sauvage, appelé aussi lapin de garenne, est à l’origine de toutes les races qui existent de nos jours.

Histoire du lapin

En latin, celui-ci est nommé Oryctolagus cuniculus. La plus ancienne trace que nous possédons du lapin dans l’histoire est sous forme fossilisée et provient d’un site préhistorique en Andalousie, daté d’entre 300 000 et 120 000 ans, correspondant à la période que l’on appelle : le pléistocène moyen. Ainsi, le berceau du lapin serait l’Espagne. Et d’ailleurs, savez-vous que ce sont les lapins qui ont donné son nom à l’Espagne ?

En France, les traces de cet « ancêtre des lapins » se situe seulement dans le sud du pays et est plus récent qu’en Espagne. Bien que nous retrouvons des traces du lapin sur tous les continents, notamment en Amérique, en Asie et en Afrique, le lapin est une race que l’on pourrait qualifier de sédentaire plus que nomade. Histoire de la domestication 1/3. Haut les mains, plus de lapins !

Histoire de la domestication 1/3

La myxomatose au service des jardins Un documentaire de Perrine Kervran réalisé par Anne Fleury En 1952 le professeur Paul Armand Delille est exaspéré par l'invasion de lapins dans les 200 hectares de la propriété de son château de Maillebois. Ce grand patron de la médecine, pédiatre spécialisé dans la tuberculose et habité par le souci de faire du social est très apprécié dans la village de Maillebois, dont il est devenu le médecin quasi bénévole, et où il déambule en bermuda quand il ne chasse pas les papillons. Son fils Lionel Armand Delille qui s'occupe de cultiver et gérer la propriété est dépassé par les rongeurs. Le professeur décide alors de faire venir de l'étranger via l'institut Pasteur une souche virulente de la myxomatose et de l'injecter à deux lapins dans la propriété. Un mois plus tard les lapins de la région sont décimés, 3 ans plus tard 90% des lapins de France sont morts et toute l'Europe est atteinte.

Mais pas tous les chasseurs. En le domestiquant, l'homme a transformé l'ADN du lapin. IMPACT.

En le domestiquant, l'homme a transformé l'ADN du lapin

La domestication d'un animal a des effets mesurables au plus profond de son ADN. C'est ce que vient de montrer une équipe internationale de chercheurs suédois (université d’Uppsala), portugais (université de Porto), américains (Broad Institute de Boston), et français (de l'Institut National de Recherche Agronomique). Les résultats de leurs travaux sur le lapin viennent d'être publiés dans le magazine Science.

Les données recueillies montrent que la domestication de cet animal modifie par petites touches les zones qui régulent certains gènes de l'animal. Et les gènes les plus touchés par ces altérations sont ceux qui sont impliqués dans le développement du cerveau et du système nerveux. L'aptitude à la fuite a été de moins en moins sélectionnée De ce fait, sa capacité à demeurer en alerte et à se carapater à toute vitesse au moindre signe d'alerte s'en trouve affectée. ÉVOLUTION. Pour obtenir ces données, les chercheurs ont séquencé tout le génome d'un lapin de laboratoire. MIAM. Comment le lapin sauvage est devenu domestique.

La domestication des animaux est accompagnée de modifications de leur comportement, de leur physiologie et de leur morphologie.

Comment le lapin sauvage est devenu domestique

Mais quelles modifications du génome des animaux entraîne-t-elle ? Alors que le chien et la plupart des animaux d’élevage comme la vache, la chèvre, le mouton ou le porc ont été domestiqués il y a environ 9 à 15 000 ans, le lapin est une espèce domestiquée récemment (il y a environ 1 400 ans seulement). A cette époque, l'ancêtre sauvage du lapin domestique était confiné au sud de la France et à la péninsule ibérique. Depuis, des lapins sauvages et domestiques vivent en grand nombre dans des conditions climatiques similaires. Le lapin représente ainsi un bon modèle pour étudier les modifications génétiques associées à la domestication. Contrairement au lapin domestique, le lapin sauvage dispose d’une aptitude à prendre rapidement la fuite face à ses différents prédateurs (rapaces, renards, humains). ORIGINE ET HISTOIRE DU LAPIN. Institut National de la Recherche Agronomique, Laboratoire des Pelages, Toisons et Fourrures, F‑78350 Jouy‑en‑Josas ...

ORIGINE ET HISTOIRE DU LAPIN

Tertii generis est, quod in Hispania nascitur, similis nostro lepori ex quadam parte, sed humile , quem cuniculum appellant VARRON, De Re Rustica III, 12, 5‑6 Avant d'exposer ce qu'on sait sur l'origine et l'histoire du lapin, il parait nécessaire de rappeler sa place dans la classification des espèces (GRASSE et DEKEYSER, 1955), afin notamment de préciser ce qui le différencie du lièvre.