background preloader

Chute de Saigon : 30 Avril 1975

Facebook Twitter

30 avril 1975 - Capitulation du Sud-Vietnam - Aujourd'hui, l'éphéméride d'Archimède. 29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 23:01 La chute de Saïgon (appelée aussi « libération de Saïgon » par les communistes) est la prise de la ville de Saïgon, alors capitale de la République du Viêt Nam (Sud-Viêt Nam), par l'armée populaire vietnamienne le 30 avril 1975.

30 avril 1975 - Capitulation du Sud-Vietnam - Aujourd'hui, l'éphéméride d'Archimède

Le mercredi 30 avril 1975, le gouvernement du Viêt-nam du Sud capitule suite à l'entrée des troupes du Nord-Vietnam et du Viêt-công dans Saigon. Une semaine plus tôt, l'aéronavale des États-Unis a évacué en catastrophe les derniers Américains du pays ainsi que 70.000 Vietnamiens, mettant fin à plus de dix ans d'assistance militaire au gouvernement du Sud.

L'opération d'évacuation a donné lieu à des scènes de panique et les téléspectateurs du monde entier ont pu voir des fugitifs désespérés s'accrocher aux hélicoptères sur le toit de l'ambassade américaine. 1975. La chute de Saigon. Guerre du Vietnam. Il y a 40 ans, la chute de Saigon – L’OEIL DU VISEUR. La chute de Saigon le 30 mai 1975 marque la fin de trente ans de guerre au Vietnam, d’abord entre la France et l’Indochine, puis entre le Nord-Vietnam pro communiste et ses alliés du Vietcong, et le Sud-Vietnam et ses puissants alliés américains qui se croyaient invincibles.

Guerre du Vietnam. Il y a 40 ans, la chute de Saigon – L’OEIL DU VISEUR

Le pouvoir vietnamien parle encore aujourd’hui d’une guerre de libération, payée au prix très fort : de 3 à 4 millions de morts, un pays dévasté. Pour les Américains, la guerre du Vietnam reste surtout la première guerre qu’ils ont perdue, avec un bilan de 150 000 blessés et de 58 000 morts, auxquels il faut ajouter le même nombre de vétérans qui se sont suicidés dans les années qui ont suivi. Utilisation massive de gaz défoliants, de la torture, pratiques de guérilla ultra-violentes qui devaient inspirer plus tard l’Apocalypse now de Coppola: la guerre du Vietnam reste synonyme de cauchemar aujourd’hui, qu’on retrouve dans les photos de l’époque. 1.

Photo non datée. La chute de Saïgon. A partir de 1973, la situation des Américains au sud Vietnam se modifie : le président Richard Nixon est affaibli, le congrès met son veto à des opérations militaires d'envergure, et réduit significativement les budgets militaires.

La chute de Saïgon

Les promesses d'aide matérielle et militaire, promesses faites secrètement par Nixon au président du sud Vietnam, le général Thieu, ne peuvent pas être tenues, et les Etats-Unis retirent leurs troupes peu à peu. L'armée du sud Vietnam ne peut plus faire face sans l'aide américaine, alors que les troupes communistes, plus nombreuses, sont dotées de matériels modernes, de chars et de camions. L'armée et le gouvernement du Sud se délitent peu à peu : le président Thieu se démet le 21 avril, et l'Assemblée nationale élit Duong Van Minh, qui incarne une troisième voie entre les nationalistes de Thieu et les communistes. Jean-Claude Lescure. Le 30 avril 1975, la chute de Saïgon met fin à la guerre du Vietnam. ARCHIVES - VIDÉO - Dans l'édition du Figaro du 2 mai 1975 Jean d'Ormesson analyse la prise de Saïgon par les troupes communistes.

Le 30 avril 1975, la chute de Saïgon met fin à la guerre du Vietnam

Il revient sur les conflits successifs dans la région du Sud-Est asiatique depuis 30 ans et sur les leçons à tirer pour les Occidentaux. Depuis la chute le 17 avril 1975 de Phnom Penh au Cambodge, passée aux mains des Khmers rouges, le canon tonne aux portes de Saïgon. Le 30 avril les troupes communistes nord-vietnamiennes et du G.R.P. 40 ans après la chute de Saigon, récit d'un exil périlleux. Elle avait 37 ans quand, le 30 avril 1975, elle entend des bombes tomber juste derrière leur maison à Saigon.

40 ans après la chute de Saigon, récit d'un exil périlleux

Elle était fonctionnaire, et son mari Vincent Nguyen, courtier en assurances. Un ami policier les appelle pour les avertir : il faut partir maintenant, un dernier bateau s'apprête à quitter le port avec des réfugiés à bord. Les Nguyen décident de fuir sans perdre un instant, avec leurs huit enfants, âgés de 3 à 15 ans. Vietnam: 30 avril 1975, la chute de Saïgon (VIDEO)

"Fin".

Vietnam: 30 avril 1975, la chute de Saïgon (VIDEO)

Ces trois lettres s'étalent en gros caractères sur la première page de l'édition de France-Soir daté du vendredi 2 mai 1975, pour annoncer que la guerre du Vietnam est terminée. Une guerre résumée par ce surtitre sur quatre colonnes: "Vietnam: trente ans de guerre, des millions de mort, des ruines". Deux jours plus tôt, le 30 avril, les troupes du FNL nord-vietnamien (Front National de Libération) sont entrées dans Saïgon, capitale du Sud-Vietnam. 30 avril 1975 - Capitulation du Sud-Vietnam - Herodote.net. Le 30 avril 1975, le gouvernement du Viêt-nam du Sud capitule suite à l'entrée des troupes du Nord-Vietnam et du Viêt-công dans Saigon.

30 avril 1975 - Capitulation du Sud-Vietnam - Herodote.net

Une semaine plus tôt, l'aéronavale des États-Unis avait évacué en catastrophe les derniers Américains du pays ainsi que 70 000 Vietnamiens, mettant fin à plus de dix ans d'assistance militaire au gouvernement du Sud. Cette opération d'évacuation donne lieu à des scènes de panique et les téléspectateurs du monde entier peuvent voir des fugitifs désespérés s'accrocher aux hélicoptères sur le toit de l'ambassade américaine. Pour les Américains et leurs alliés, la guerre du Vietnam, entamée une douzaine d'années plus tôt, se termine de la façon la plus humiliante qui soit.