background preloader

Count Basie : 1904-1984

Facebook Twitter

Count Basie. Les Grands Noms du Jazz Sélectionnez un style pour accéder aux fiches des artistes correspondants Count Basie pianiste, organiste, chef d'orchestre [Kansas-City] [Swing] William Basie, dit "Count" Basie (21/08/1904, Red Bank - 26/04/1984, Hollywood) est un chef d'orchestre et pianiste de jazz américain.

Count Basie

Il est l'un des musiciens les plus populaires du Swing, notamment grâce à son "Count Basie Orchestra", qu'il a dirigé pendant presque cinquante ans. Les premiers enregistrements de Count Basie datent de 1937 : le succès est immédiat. Brillant héritier du style de Kansas City, le Count Basie Orchestra transcende le jazz avec des thèmes simples et swingants tirés du blues, des arrangements efficaces, des musiciens virtuoses et inventifs, à commencer par le pianiste/chef d'orchestre Basie et les saxophonistes Herschel Evans et Lester Young. Tickle Toe, Count Basie & His Orchestra Vous avez des informations supplémentaires ? Cliquez ici pour compléter cet article. William dit Count Basie. Pianiste, organiste, compositeur et chef d'orchestre de jazz américain (Red Bank, New Jersey, 1904-Hollywood, Floride, 1984).

William dit Count Basie

Il fonda, en 1935, un orchestre qui s'imposa très rapidement comme le rival des formations de Duke Ellington et de Jimmy Lunceford. Les solistes Buck Clayton, Lester Young, Roy Eldridge et les chanteurs Jimmy Rushing et Joe Williams s'y révélèrent. Count Basie a forgé sa popularité sur une mise en place orchestrale parfaite et un rythme très travaillé basé sur l'usage des riffs et l'égalité des quatre temps. Le « p'tit gars de Red Bank », fasciné dans sa jeunesse par Fats Waller- qui l'initiera à l'orgue- et par les pianistes stride, accompagnateur de chanteuses, pianiste de shows itinérants, se trouve sans travail en 1927 à Kansas City.

Dans la capitale du Missouri, véritable laboratoire de la musique noire en gestation, de nombreux clubs accueillent des musiciens en tournées, qui se confrontent aux « locaux » en d'interminables jam-sessions. COUNT BASIE Swingin' the Blues, 1941 HOT big band swing jazz. COUNT BASIE biographie/portrait du pianiste de jazz et chef d'orchestre. William Basie, dit Count Basie, était un pianiste et chef d’orchestre rigoureux et précis.

COUNT BASIE biographie/portrait du pianiste de jazz et chef d'orchestre

Il a toujours sélectionné avec exigence les solistes et les hommes de pupitre de son big band et a su mettre en forme le blues et les mélodies de Broadway en usant de nombreuses techniques instrumentales modernes. En orchestre, son jeu de piano sobre et mesuré s’est toujours accompagné d’un amour sans concession pour le saxophone ce qui, du point de vue de ses confrères, le distingua tout particulièrement. 1904 – Count Basie née à Red Bank, au New Jersey, le 21 août 1904. Count Basie, cet homme modeste et avenant, a longtemps été considéré aussi bien par les critiques que par un bon nombre de musiciens comme étant le chef du meilleur orchestre de jazz swing de tous les temps.

Car le swing est bien le mot qui qualifie le parcours de cet artiste héros de la grande période du jazz. A l’âge de 20 ans, il décide de quitter Red Bank pour s’installer à New York, non loin du théâtre de l’Alhambra. Count Basie : portrait et biographie sur France Musique. William James Basie, connu sous le nom de « Count Basie » naît le 21 août 1904 à Red Bank, New Jersey.

Count Basie : portrait et biographie sur France Musique

Enfant, il découvre le piano par sa mère qui lui donne ses premières leçons. Il developpe son sens de l'improvisation au Palace Theatre ou il accompagne des films muets. En 1924, il déménage à Harlem et intègre l’un des premiers orchestres de Duke Ellington. Entre 1925 et 1927, il accompagne les chanteuses de blues Katie Krippen et Gonzelle White avec le Theatre Owners Booking Association. Il profite de cette expérience pour montrer ses talents de pianiste dans des villes comme La Nouvelle Orléans, Chicago et Saint Louis. En 1929, Basie est invité à rejoindre les Blue Devils fondé par Bennie Moten à Kansas City. L’ensemble ne cesse de prendre de l’ampleur et devient l’un des big band les plus reconnus dans le monde du jazz avec celui de Duke Ellington.

Count Basie en 6 dates : Count Basie en 6 enregistrements : 1958 : The Atomic Mr.