background preloader

Philippe Le Bel

Facebook Twitter

Les accusateurs des Frères et de l'Ordre du Temple. Philippe IV le Bel (1268-1314) Roi de France (1285-1314), fils et successeur du roi Philippe III le Hardi, l'un des principaux artisans d'une monarchie puissante et centralisée.

Les accusateurs des Frères et de l'Ordre du Temple

Son règne fut marqué par l'accroissement considérable de l'autorité royale, obtenu grâce à l'affranchissement de la tutelle pontificale et au développement de l'administration. 13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers - Herodote.net. Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis).

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers - Herodote.net

Cet acte de violence arbitraire met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains. Richard Fremder raconte... les Templiers Richard Fremder raconte l'histoire d'un ordre religieux et guerrier, puissant, prestigieux et redouté, de son ascension à sa chute dramatique :Écouter (50 minutes) : Biographie Philippe le Bel.

Linternaute.com > Biographie > Philippe le Bel Philippe le Bel Né à Fontainebleau (France) en 1268 ; Mort à Fontainebleau (France) le 29/11/1314 Philippe IV de France, surnommé Philippe le Bel ou encore le roi de fer, est le onzième roi de France appartenant à la dynastie des Capétiens.

Biographie Philippe le Bel

Roi Philippe IV le Bel, capétien. Naissance, mort, couronnement, règne. Capétiens. Histoire, magazine et patrimoine. Surnommé le Bel, il monta sur le trône à l’âge de dix-sept ans et fut sacré à Reims le 6 janvier 1286.

Roi Philippe IV le Bel, capétien. Naissance, mort, couronnement, règne. Capétiens. Histoire, magazine et patrimoine

Il joignit au titre de roi de France celui de roi de Navarre, parce qu’il avait épousé Jeanne, fille et héritière de Henri Ier. Cette princesse en apportant avec le royaume de son père le comté de Bigorre et les comtés de Champagne et de Brie, augmenta considérablement le domaine et la puissance du roi. Un des premiers actes du règne de Philippe fut de rendre à Édouard Ier, roi d’Angleterre, en exécution d’un traité conclu entre Saint-Louis et Henri III (1259), la partie de la Saintonge qui est au delà de la Charente. Édouard vint à Paris faire hommage au roi de tous les domaines qu’il possédait en France, et comme il lui fut accordé plusieurs articles qu’il n’avait pas droit d’exiger, on mit pour titre à l’acte qui en fut expédié : Grâce faite au roi d’Angleterre. Les affaires d’Espagne et d’Italie continuaient d’occuper la cour de Rome, la France et l’Angleterre. Philippe IV de France. « Philippe IV de France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Philippe le bel recevant l'hommage du roi d'Angleterre Édouard Ier pour son fief de Guyenne Jeunesse[modifier | modifier le wikicode] À sa naissance en 1268, Philippe le Bel n'était pas destiné à devenir roi de France car il avait un frère aîné, Louis.

Philippe IV de France

Mais celui-ci est mort jeune (à l'âge de 12 ans) en 1276. C'est donc Philippe le Bel qui est devenu roi de France en 1285, après la mort de son père Philippe III. Philippe IV le Bel (1268 - 1314) - Un roi administrateur - Herodote.net. Philippe IV le Bel devient roi à 17 ans, le 5 octobre 1285, à la mort de son père Philippe III le Hardi, victime du typhus à Perpignan au retour d'une catastrophique expédition contre l'Aragon.

Philippe IV le Bel (1268 - 1314) - Un roi administrateur - Herodote.net

Marié l'année précédente à Jeanne de Navarre, qui lui a apporté en dot la Champagne et la Brie et à laquelle il restera toujours fidèle, il est sacré à Reims avec sa femme le 6 janvier 1286, selon la tradition capétienne. Sous son règne, en près de trente ans, la France consolide ses frontières. 29 novembre 1314 - Mort de Philippe le Bel - Herodote.net. Le roi Philippe IV le Bel meurt à Fontainebleau, le 29 novembre 1314, à 46 ans, après un règne tourmenté de près de 30 ans...

29 novembre 1314 - Mort de Philippe le Bel - Herodote.net

Il est victime d'une maladie que les historiens n'ont pu identifier de façon certaine, quelques mois après avoir envoyé au bûcher les derniers chevaliers du Temple. Le roi laisse le royaume en ordre et plus puissant que jamais. Mais la fin de son règne est altérée par le scandale de la Tour de Nesle et la révélation de l'adultère des belles-filles du roi... et pour la première fois depuis trois siècles, l'avenir de la dynastie capétienne est compromis par l'absence de succession mâle.

Marié à Jeanne de Navarre, à laquelle il est resté fidèle, Philippe le Bel a eu sept enfants dont trois fils qui lui succèderont tour à tour avant que la couronne ne passe enfin à une branche cadette de la dynastie des Capétiens, les Valois. Philippe IV le Bel. (Fontainebleau 1268-Fontainebleau 1314), roi de France (1285-1314). 1.

Philippe IV le Bel

L’héritier de la Couronne Petit-fils de Louis IX (Saint Louis), deuxième fils de l'héritier du trône (le futur Philippe III le Hardi) et d'Isabelle d'Aragon, Philippe naît en 1268 à Fontainebleau. Son père devient roi de France deux ans plus tard. Le jeune prince devient à son tour l'héritier légitime de la Couronne à la mort de son frère aîné, Louis, en 1276. Philippe le Bel et les rois maudits. Introduction Sous le règne fructueux de Philippe le Bel, la petite monarchie capétienne est devenue une dynastie respectée qui dirige le royaume le plus riche et le plus peuplé d'Europe.

Philippe le Bel et les rois maudits

Un règne marqué par deux grandes affaires : le conflit avec la papauté et le procès des templiers. Mais qui voit également un accroissement du pouvoir royal, un développement de l'administration et une extension du domaine royal. Le règne de Philippe III le Hardi Le règne de Philippe III le Hardi.