background preloader

Iles du Cap Vert

Facebook Twitter

Cap-Vert. Le Cap-Vert est un pays d'Afrique de l'Ouest.

Cap-Vert

C'est un archipel de l'océan Atlantique, au large du Sénégal et de la Mauritanie. Il y a environ 500 000 habitants (2011). Îles du Cap-Vert en portugais Cabo Verde République du Cap-Vert. Le site de l'Histoire: Histoire abrégée du Cap Vert. La découverte Le Cap-Vert est un archipel de dix îles situées au large des côtes du Sénégal.

Le site de l'Histoire: Histoire abrégée du Cap Vert

Les îles connaissent un peuplement primitif et sporadique composé tour à tour de naufragés, de commerçants récoltant du sel et de guerriers exilés du Sénégal. Cependant, aucune population ne s’est imposée de manière durable. Depuis la chute de Constantinople, la route de la soie est peu sûre pour les convois européens. Géographie et histoire. Géographie L’archipel du Cap-Vert est situé dans l’océan Atlantique, à 600 km de la côte ouest de l’Afrique.

Géographie et histoire

Il forme avec les Açores, Madère et les Canaries l’archipel de la Macaronésie. Le Cap-Vert est composé de dix îles et de plusieurs îlots. Les îles se divisent en deux groupes, répartis suivant leur position face aux alizés : les îles au vent (Barlavento, au nord, comprenant Santo Antão, São Vicente, Santa Luzia, São Nicolau, Sal et Boa Vista) et les îles sous le vent (Sotavento, au sud, comprenant Maio, Santiago, Fogo et Brava).

L’île de Santa Luzia est inhabitée. Les îles de Santiago, Fogo, Santo Antão et São Nicolau présentent un relief montagneux et le volcan de l’île de Fogo atteint 2 829 mètres d’altitude. Conseils aux voyageurs. Cap-Vert (république) 1 Situation géographique 2 Données démolinguistiques La population capverdienne est majoritairement issue d'un mélange d'Africains et d'Européens, avec 80 % de Métis ou Mestiços, les descendants des anciens esclaves africains et des colonisateurs européens; les Blancs ne représentent que 2 % de la population.

Cap-Vert (république)

La moitié des Capverdiens est concentrée sur l'île de São Tiago et l'île de São Vicente (voir le tableau ci-dessous). CAP-VERT, L'histoire coloniale. La « découverte », soit par les navigateurs vénitien Alvise da Cá da Mosto et génois Antoniotto Usodimare en 1456, soit par le Portugais Diogo Gomes et le Génois Antonio de Noli en 1460, fait l'objet de débats, mais il est également possible que les îles aient été antérieurement visitées par des Africains.

CAP-VERT, L'histoire coloniale

L' archipel désert est divisé en capitânias, concédées au Portugal qui les peuple avec quelques émigrants métropolitains, mais surtout des esclaves tirés du continent et notamment de l'actuelle Guinée-Bissau. Les premiers colons s'installent en 1462 et fondent à Ribeira Grande, sur l'île de São Tiago, la première ville européenne sous les tropiques. L'éloignement du Portugal, le climat, la qualité des sols interdisent toute agriculture comparable à celle qui fut implantée à Madère ou aux Canaries. En fait, les îles servent surtout aux négriers qui y ont leurs dépôts.

L'histoire du cap vert, une ancienne colonie portugaise d'esclaves. Début de l'opposition au régime portugais C'est dans l'exil que se constitua le nationalisme capverdien, dont le fondateur fut l'homme politique Eugénio Tavares (1867-1930).

l'histoire du cap vert, une ancienne colonie portugaise d'esclaves

Les Métis capverdiens jouèrent également un rôle important dans les autres colonies portugaises d'Afrique: en Angola et au Mozambique, où ils furent souvent employés comme cadres administratifs en raison de leur degré d'instruction plus élevé. Contrairement à la Guinée-Bissau, à l'Angola et au Mozambique, le régime de l'indigénat ne fut pas appliqué aux îles du Cap-Vert. En effet, la population blanche ne résista pas à l'apparition de la malaria: les Métis et les Noirs assurèrent le fonctionnement des institutions, tant laïques que religieuses. Du chaos à la Résistance Le Cap-Vert connut une des périodes les plus noires de son histoire dans les années quarante. Synthèse chronologique de l'histoire du Cap Vert - Cabo Verde. Par Monsieur David Leite, Attaché culturel à l’Ambassade du Cap Vert en France 1460/1462 : Découverte » des îles du Cap-Vert par Diogo Gomes, Antonio de Noli et Diogo Afonso, navigateurs portugais ou au service de la couronne portugaise. 1461 : Fondation d’une première bourgade, Ribeira Grande, à Santiago, par les premiers colons portugais. 1466 : Charte royale de privilèges, autorisant les habitants de Santiago à aller faire commerce sur la Côte africaine voisine, dite Rios de Guinée du Cap-Vert.

Synthèse chronologique de l'histoire du Cap Vert - Cabo Verde

Les premières levées d’esclaves arrivent du continent. Métissage ethnique, culturel et social. Début du XVI siècle : Le prolongement du trafic des esclaves vers le Nouveau Monde donne naissance au commerce triangulaire. 1533 : Honorée du statut de cidade, Ribeira-Grande devient un diocèse autonome couvrant toute l’étendue de la Guinée ancienne. 1587 : Premier capitaine général (gouverneur) avec juridiction sur la côte africaine. 1821/1922 : Révolte paysanne à Santiago Août 1981 : Réforme agraire.

Histoire du cap-vert cabo verde - Cabo Verde. La découverte du Cap-Vert est officiellement attribuée aux Portugais par l’arrivée en 1460 de Diogo Gomes et Antonio de Noli à Santiago.

histoire du cap-vert cabo verde - Cabo Verde

Ca da Mosto, le Vénitien, semble y être passé en 1456 d'après lecture de ses carnets de voyages. Actuellement des chercheurs portugais qui mènent une étude approfondie sur l’archipel, restent convaincus de la version la plus crédible qui confirme la présence de pêcheurs africains puis celle des Arabes et Grecs. A suivre… Les premières îles occupées furent celles de Santiago et Fogo. La première capitale du Cap-Vert fut créée en 1462 à Ribeira Grande, à Santiago, débaptisée ensuite Cidade Velha, elle devrait retrouver très probablement ces jours-ci son nom d’origine.