background preloader

Informations

Facebook Twitter

Mimo. Site de recherche des Etablissements d'enseignement en France etàl'étranger. Restez assis les enfants ! - éducation. Éducation. Refonder l’école avec le numérique et la pédagogie. Le billet Tous mes vœux pour vous, lecteurs et lectrices de ce billet hebdomadaire, de plus en plus nombreux depuis l’ouverture du site educavox.fr.

Refonder l’école avec le numérique et la pédagogie

Cette fois le billet, habituellement volontairement limité à une page et demie de texte au format word, est un lourd pavé de 10 pages ! C’est exceptionnel et cela mérite une explication. Mon dernier billet « qu’est-ce que ça change ? » à propos du numérique, a connu un succès considérable sur notre site, mais il a été repris sur de nombreux autres sites, il a été diffusé par plusieurs réseaux sociaux et il a provoqué de nombreux débats, ce qui est d’ailleurs recherché. J’ai donc commencé à répondre… et très vite la page et demie a été dépassée. Le mythe de l'intérêt éducatif des nouvelles technologies. Atlantico : Dans le cadre de la parution d'une étude concernant l'usage de Twitter à l'école, des chercheurs australiens démontrent que ce réseau social est un bon outil pédagogique pour permettre aux élèves timides de s'exprimer davantage.

Le mythe de l'intérêt éducatif des nouvelles technologies

Est-ce une piste à suivre pour améliorer l'éducation ? Jean-Paul Brighelli : Est-ce que l’on soigne sa timidité par des contacts virtuels ? Non. C’est du pipeau ! Ce sont des statistiques pour des sociologues anglo-saxons. Oser la pédagogie numérique ! Compétences. Août 2011, Philippe Meirieu interviewé par un journaliste de télévision Reprenons en accéléré, à la façon de « si vous avez raté les épisodes précédents » et allons-y gaiement: c'est le buzz du moment en éducation...

Compétences

A l’origine, fut un débat le 13 juillet dernier au festival d’Avignon, dans le cadre du Théâtre des idées, organisé par mon excellent confrère (et compère du regretté Monde de l’Education) Nicolas Truong. Du beau boulot, comme d’habitude, que ce débat intitulé « Peut-on réinventer l’école ? » avec comme invités Marcel Gauchet et Philippe Meirieu. Nicolas connaît les gens qu’il invite, prépare soigneusement les débats et –ô miracle en ces temps de productivisme débridé – il lit leurs livres ! Ensuite, fut une double-page dans la rubrique Débats du Monde daté du 2 septembre, intitulée Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser, mise en ligne sur le site du journal et toujours consultable ici.

Quatrième acte. Cinquième acte ? Luc Cédelle. Repères et références statistiques. Publication annuelle de la DEPP et de la SD-SIES, Repères et références statistiques réunit en un seul volume toute l’information statistique disponible sur le système éducatif et de recherche français.

Repères et références statistiques

Organisé en douze chapitres et 187 thématiques, RERS apporte des éclairages nouveaux en fonction de l’actualité et des derniers résultats d’études. En guise d’introduction, ce chapitre rassemble des données synthétiques de base pour une première approche du système d’enseignement français : organisation, ordres de grandeurs, thématiques liées à l’actualité éducative.Le système éducatif. Jack Lang - Une école nouvelle pour la France. Je l’ai dit hier, vos contributions, vos analyses et vos remarques permettent de voir dans toute sa netteté le triste tableau d’une école vandalisée. Votre parole est essentielle. Non seulement parce que les professeurs, les élèves et les parents sont les premiers témoins, les premières victimes de l’entreprise de démolition entamée par le gouvernement ; non seulement parce que les acteurs du terrain, confrontés à une situation difficile, rivalisent d’idées, de projets, et de solutions qu’il est bon de connaître.

Mais aussi, parce que les témoignages individuels, par leur variété, leurs différences de style, de sensibilité laissent souvent entrevoir des pans cachés ou inattendus de l’Ecole. Je crois profondément en la valeur des « choses vues », pour employer une expression hugolienne. Il n’y a pas que le diable qui se cache dans les détails, mais aussi les trouvailles, les miracles éducatifs et des perspectives inattendues. Continuez donc de témoigner. Terra Nova : différencier les parcours en licence.

Pour Terra Nova, une difficulté majeure de l’université « a été l’accueil par les universités d’un nombre croissant d’étudiants.

Terra Nova : différencier les parcours en licence

Certes mal vécue par le système, il s’agissait en réalité d’une opportunité qui a été très mal gérée faute de moyens et de méthodes pédagogiques adaptées » (Contribution au projet 2012, faire réussir nos étudiants, faire progresser la France : propositions pour un sursaut vers la société de la connaissance, lire ici). Terra Nova parle ici de la conséquence de la « massification » qui a suivi la politique du 80 % d’une classe d’age au bac.

Cet accueil massif d’étudiant, Terra Nova ne le rejette pas : « La réussite du plus grand nombre n’est pas incompatible avec un système sans sélection dès lors que l’orientation fonctionne bien et que les établissements ont les capacités d’encadrer les nouveaux publics ». Quelle Ecole pour le futur?