background preloader

Le Roi Soleil et la danse

Facebook Twitter

Louis XIV, le roi danseur. Archives de France. Mars 1661 Ballet « La nuit », Louis XIV en Apollon - Dessin vers 1660 Bibliothèque nationale de France © RMN / Agence Bulloz La fondation en mars 1661 de l’Académie royale de danse à l’initiative de Louis XIV est un acte majeur de l’histoire de l’art chorégraphique occidental.

Archives de France

Sans équivalent dans d’autres pays, cette institution est la troisième académie qui voit le jour en France après l’Académie française (1635) et l’Académie royale de peinture et de sculpture (1648), avant même l’Académie royale des inscriptions et belles-lettres (1663), l’Académie royale des sciences (1666) et, surtout, l’Académie royale de musique (1669) – devenue l’Opéra de Paris – avec laquelle elle ne fusionnera jamais. Louis XIV, le Roi qui aimait les Arts ! Né en 1638 après vingt-trois années d'espoir, le petit Louis-Dieudonné, dauphin de France, soulage enfin le couple royal, Anne d'Autriche (1601-1666) et Louis XIII (1601-1643) de tous les complots de succession qu'on ne cesse de fomenter autour du trône.

Louis XIV, le Roi qui aimait les Arts !

Le futur roi ainsi que son cadet Philippe (1640-1701) reçoivent une éducation conventionnelle sous la férule du cardinal Mazarin (1602-1661), parrain de Louis. Mais malgré de nombreux précepteurs, Louis n'est pas un élève appliqué. Le latin, l'italien, les mathématiques et l'histoire le stimulent très peu. En revanche, il présente des dispositions certaines pour la peinture, l'architecture, la musique et surtout la danse. Mazarin possédant une collection d'art impressionnante participe à cette passion pour les arts qui se développe chez Louis. Le futur roi dansera au moins deux heures chaque jour en compagnie de maîtres compétents et deviendra un artiste émérite dans cette discipline.

Mais le souverain fait mieux encore, il bâtit. Le “Ballet royal de la nuit” : Sébastien Daucé dans les pas du jeune Louis XIV. En réunissant quelques pièces du Ballet royal de la Nuit, accompagnées d’extraits de l’Orfeo de Rossi et de l’Ercole Amante de Cavalli, Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances dressent un panorama musical de la France à l’aube du règne de Louis XIV.

Le “Ballet royal de la nuit” : Sébastien Daucé dans les pas du jeune Louis XIV

Nous avons rencontré le chef à l’occasion de son concert au Festival de la Chaise-Dieu. Retour sur le contexte historique, et entretien. “Le Soleil qui me suit, c’est le jeune Louis” 1653 : après cinq années de “Fronde”, le principal ministre Mazarin et la régente Anne d’Autriche imposent leur régence sur le roi face à une aristocratie et des parlements contestataires, qui voyaient dans la mort de Louis XIII en 1648 et la minorité du jeune Louis XIV (alors âgé de cinq ans), une occasion d’accroître leur pouvoir. En octobre 1652, Louis XIV fait une entrée triomphale dans Paris.

Ballet de la Nuit. Les Amants magnifiques. Ballet des Plaisirs. La Danse À Versailles Durant la Règne de Louis XIV. Le roi danse : Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu. Contexte historique Le ballet de cour, un divertissement politique La grande tradition des ballets de cour en France fut inaugurée par le Ballet comique de la Reine (1581), créé par l’Italien Baldassarre da Belgioioso (Balthasar de Beaujoyeulx) à la cour de Catherine de Médicis.

Le roi danse : Louis XIV et la mise en scène du pouvoir absolu

Entre 1581 et 1670 les ballets de cour contribuèrent à former le courtisan idéal ; Jean-Marie Apostolidès observe qu’ « en préparant ces spectacles, les privilégiés des trois ordres prennent conscience de former un groupe qui possède un goût commun. Le monarque s’y produit souvent, au sens où l’on dit d’un comédien qu’il se produit sur scène, mais également au sens où le prince produit sa propre image solaire dans la représentation. » La danse fut, en effet, un véritable instrument politique dans les mains de Louis XIV (1638-1715). Sorti indemne de la Fronde, Louis XIV fit sa rentrée solennelle à Paris le 21 octobre 1652. 06 Louis XIV. Philippe Beaussant : Louis XIV artiste.

Versailles / Bonus / Bonus : Louis XIV et la danse - Le grand tour.