background preloader

Smart City

Facebook Twitter

I.B.M. Takes ‘Smarter Cities’ Concept to Rio de Janeiro. Smart Cities: ces entreprises françaises qui partent à l’assaut de Hong Kong.

Blockchain

#SmartCity : La ville intelligente, un futur big brother ? - Maddyness. La cité de demain sera ultra-connectée et plus facile à vivre, nous promet-on.

#SmartCity : La ville intelligente, un futur big brother ? - Maddyness

Cette omniprésence de capteurs et de caméras se fait-elle au détriment de notre liberté et de notre intimité ? “La ville est truffée de caméras et de capteurs qui enregistrent la température, le trafic, la consommation électrique… en temps réel. Tous ces appareils sont reliés à un “cerveau” central qui optimise la gestion de la ville minute par minute”. Cette description de la ville de Songdo, en Corée du Sud, est relatée par le chercheur coréen Frédéric Orjadas. Elle donne une idée de la ville “intelligente” et connectée de demain. Des dispositifs à double tranchant En France, de nombreuses villes développent aussi des initiatives pour connecter toujours plus d’objets au réseau. Fabien Cauchi, Metapolis : "Construire des solutions open source" Laetitia Gazel Anthoine (Connecthings) : « L'Europe est en avance dans le Smart City »

Expliquez-nous d'abord ce qu’est l’internet des objets publics...

Laetitia Gazel Anthoine (Connecthings) : « L'Europe est en avance dans le Smart City »

Connecthings opère un réseau global de balises sur des objets dans les villes, les aéroports et les centres commerciaux. Nous créons de l’engagement entre un lieu et son public en réveillant les applications mobiles dans les smartphones au bon moment, au bon endroit et en fonction de l’objet à proximité duquel on se trouve. Dès qu'il approche d'une balise, l’usager peut recevoir des notifications contextuelles dans les applications de son smartphone, par exemple celle de transport public.

Innovation & Startup : Le paiement utilisant les ondes sonores peut-il rivaliser avec le paiement NFC ? SoundPays et ToneTag ont décidé de perturber l’industrie des technologies financières en introduisant le paiement hors-ligne sans numéraire par le biais des ondes sonores.

Innovation & Startup : Le paiement utilisant les ondes sonores peut-il rivaliser avec le paiement NFC ?

Le paiement sans contact est en train de révolutionner le secteur de la vente au détail, aussi bien pour les commerçants que pour les clients. Big Data : quels bénéfices pour les entreprises. Si le marché du Big Data reste difficile à évaluer tant il touche de nombreux secteurs, le cabinet d’études IDC inscrit la France dans les tendances du marché de l’Europe de l’Ouest et devrait ainsi enregistrer une croissance annuelle de 24,6 % entre 2016 et 2018.

Big Data : quels bénéfices pour les entreprises

L’année dernière, le chiffre d’affaires dégagé par ces technologies a dépassé les 3,5 milliards de dollars dans le monde. Il devrait représenter un peu plus de 6,9 milliards de dollars d’investissements en 2018, dont 652 millions rien que pour le marché français. A quoi sert vraiment le big data ? Elles représentent donc un formidable axe de croissance et les décideurs en ont de plus en plus conscience.

Selon une étude menée par le cabinet Markess, 82 % des décideurs estiment que ces technologies peuvent améliorer leur processus métiers et 41 % envisagent de les exploiter d’ici à la fin de l’année prochaine. Columbus eyes $40m grant to build smart transport. Montgomery County Maryland's Bike Stress Map Shows How Comfort Affects Connectivity. Few cycling thoroughfares in Washington, D.C., are fully protected from traffic.

Montgomery County Maryland's Bike Stress Map Shows How Comfort Affects Connectivity

They’re packed with rushing cars, people backing out of driveways, and shape-shifting bike lanes, when any actually exist. As a daily bike commuter, I can attest that these factors can make cycling pretty harrying, which in turn discourages a lot of other people from doing it. And research shows that fewer cyclists means riskier streets. Bristol and London 'lead smart city innovation' in the UK. Bristol has been named as the country’s leading smart city outside of London, according to a new report.

Bristol and London 'lead smart city innovation' in the UK

Produced by Huawei, a global information and communication solutions firm, the report compared and evaluated the 10 leading smart cities across the whole of the UK with the objective of celebrating best practice and identifying current challenges. Rick Chapman, high tech sector specialist at Invest Bristol and Bath, commented on the findings: “To be named as the top city for digital innovation and one of only two smart city leaders in the UK is fantastic news for Bristol.

“This is testament to the city’s extensive smart city strategy and ambitious goals but also to its commitment to delivering on projects and working well with communities and stakeholders to make them happen,” he added. Libertic.wordpress. Payname : La banque collaborative qui révolutionne le secteur !

Bonjour Laëtitia Geneyton, nous sommes ravis de vous accueillir dans nos rencontres hebdomadaires “Les Nouvelles Tendances”.

Payname : La banque collaborative qui révolutionne le secteur !

Dans ces dernières, nous revenons sur les entreprises de demain qui proposent des solutions innovantes. Aujourd’hui, nous allons parler de la société Payname, une nouvelle banque à l’ère numérique et totalement indépendante ? Nom du fondateur : Éric CharpentierDate de création : Avril 2013Effectifs : 40Localisation : Saint-Élix-le-Château (Toulouse)Contact : bonjour@payname.fr ou les réseaux sociaux :Twitter : : : internet : nous expliquer plus précisément le but de Payname ? Payname imagine des services de paiement adaptés à la nouvelle économie. Le cobanking, concept que nous avons initié en 2015, propose de nouveaux usages bancaires appliqués au domaine du collaboratif. Vie et mort des sciences sociales avec le big data. 1Et si les sciences sociales disparaissaient de la surface de la terre et de la pensée des êtres sociaux ?

Vie et mort des sciences sociales avec le big data

Impensable pour ces disciplines qui ont pourtant la culture nécessaire pour être averties que toute institution (et même toute civilisation) est provisoire et mortelle. Pourtant, l’ère du big data n’est pas une simple mode qui passera, elle est portée par des dispositifs techniques, institutionnels, cognitifs, marchands et des discours qui font système, qui font « matérialité » et « énoncé », comme tout dispositif (Foucault, 1966) pour produire une nouvelle offre d’interprétation du social. 2De telles prévisions et de telles alertes seront considérées comme abusives et ignorantes des capacités de résistance des scientifiques. 1 Google, Apple, Facebook, Amazon. 3Nous ne disons pas que les sciences sociales sont passées à côté de la révolution numérique.