background preloader

Géographie des conflits

Facebook Twitter

Géographie des conflits. Défis, conflits, crises, tendances structurelles : Pascal Boniface décrypte la géopolitique actuelle. Géographie des conflits. Brèves Marines. La carte interactive des grands projets contestés. Dans le Tarn ; nous avons aussi, le projet inutile , autoroute Castres-Toulouse, rn 126 Projet d’autoroute Toulouse-Castres On relaie ici des informations qui nous parviennent sur le projet d’autoroute Toulouse-Castres que la mafia Vinci-État veut nous imposer.

La carte interactive des grands projets contestés

Un très gros travail a été réalisé pour démonstrer que la solution alternative d’aménagement de la route nationale RN126 est bien meilleure et moins coûteuse : voir les pages du collectif RN126 : 14 maires concernés par le trajet s’opposent à ce projet : Saint Pierre, Verfeil, Bonrepos Riquet, Teulat, Bourg St Bernard, Montcabrier, Bannières, Le Faget, Vendines, Lacroisille, Appelle, Loubens, Francarville, Saussens. Pour localiser ces communes sur la carte : c’est ici. Trois partis politiques se sont positionnés contre ce projet : 20 sept. 2014 : Communiqué autoroutes poule aux oeufs d’or. Le Kivu dans la guerre : acteurs et enjeux. 1 Au moment où j’achevais ce texte, en décembre 2008, est parue la première biographie de Laurent Nk (...) 1La guerre au Kivu1 défraye à nouveau la chronique, avec son cortège de souffrances, ses victimes civiles, ses cohortes de réfugiés, sa confusion militaire et la désespérante passivité de la mission des Nations Unies pour le Congo (MONUC) dont les « soldats de la paix » assistent en spectateur aux malheurs qui s’acharnent sur la région des Grands Lacs.

Le Kivu dans la guerre : acteurs et enjeux

Depuis la fin de la guerre du Rwanda en 1994 scellée par la victoire des Tutsis de l’Armée Patriotique Rwandaise (APR), emmenée par Paul Kagame, sur les Forces Armées Rwandaises (FAR) du pouvoir hutu installé à Kigali depuis l’indépendance, l’épicentre des conflits s’est déporté au Kivu. Plus précisément sur les hautes terres de la crête Congo-Nil qui constituent la partie orientale des deux provinces du Nord-Kivu (capitale Goma) et du Sud-Kivu (capitale Bukavu).

Les acteurs intérieurs 11 www.kivupeace.org etwww.cndp-congo.org. Géographie des conflits. Comprendre le Soudan du Sud en une carte. Cours: M2-Concours Agrégation Géo des conflits-OMilhaud. Voici des cartes facilement transposables en croquis : enlevez tout ce qui n'est pas lié à la dimension conflictuelle, simplifiez les tracés, faites quelque chose au crayon de couleur et au feutre qui soit propre et clair, optez pour une légende en plusieurs parties (une partie par thème), et surtout refaites très souvent ces croquis pour les retenir et vous entraîner à soigner la graphie.

Cours: M2-Concours Agrégation Géo des conflits-OMilhaud

Attention, la production graphique est évaluée à 5 points sur 20 environ (le quart de la note!). Et il est beaucoup plus facile de gagner des points sur le croquis (même un ou deux) que sur le texte écrit... Méthode du croquis (ne pas tenir compte des coefficients 8/20 qu'ils évoquent, c'est pour le bac, pas l'agreg)www.carto-gh.com/Doctextes/Methodologie_Croquis_Geo.pdf Ne pas oublier de faire des croquis dynamiques (mettre des flèches) et de faire une légende ORDONNEE soulignant les acteurs en présence et les échelles géographiques de compréhension du conflit. GÉOGRAPHIE DES CONFLITS - geo-phile.net. Revue Hérodote 2008/3, Géographie, guerres et conflits. « Entre guerres et conflits.

Revue Hérodote 2008/3, Géographie, guerres et conflits

La planète sous tension » : un thème-événement que celui de l’édition 2008 du Festival international de géographie, si l’on se souvient du tabou puis de l’extrême réticence des géographes universitaires à intégrer le politique dans le raisonnement géographique, en dépit des travaux d’Yves Lacoste et alors même que la géopolitique est au programme des lycées depuis plus de dix ans. Incontestablement pionnière dans ce domaine, l’équipe d’Hérodote se devait de faire le point théorique et méthodologique sur sa démarche géopolitique mise en œuvre depuis 1976. Cette démarche s’appuie fondamentalement sur le raisonnement géographien intégrant à la fois les caractéristiques physiques et humaines des territoires et leur histoire. Page 17 à 42 La géographie, la géopolitique et le raisonnement géographique Page 43 à 58 L'évolution spatiale des Juifs orthodoxes à Jérusalem et en Cisjordanie : simple extension démographique ou réelle stratégie territoriale ?