background preloader

Outils de social bookmarking

Facebook Twitter

Gérer ses signets en ligne avec Diigo : fonctions de base et avancées. Diigo, un outil Web propice à la collecte d’articles et à la préparation d’un débat. L'avancée des technologies en éducation diversifie le rôle de l'enseignant.

Diigo, un outil Web propice à la collecte d’articles et à la préparation d’un débat

Celui-ci exploite davantage d'outils, notamment des environnements pédagogiques Web qu'il crée parfois entièrement. La jeune enseignante, Mélanie Drouin, a relevé ce défi. Lors du cours Intégration du Web en éducation PPA-6609, du professeur Jacques Viens, de l'Université de Montréal, Mélanie a fait subir une transformation Web à son activité de débat. Objectif de l'activité L'activité « Ethical dilemmas », de mon cours d'anglais 102A, favorise le développement de compétences orales. À l'étape préparatoire du débat, se déroulant sur deux semaines, le mode de travail collaboratif, sur le Web, est idéal puisqu'il favorise le partage, la discussion et la rétroaction. Qu'est-ce que Diigo?

Diigo est un outil de marque-page avec des fonctionnalités avancées. Qualifié d'outil de mémorisation en ligne, Diigo conserve en mémoire plus que les sources d'information. Petit guide étape par étape. Site éducatif - raphael heredia on Diigo.

Pearltrees

Bookmarking visuel. IFTTT. Evernote. Réflexions sur mon écosystème informationnel 1/2. La veille à travers les jardins fermés du web. Google fermera Google Reader en Juillet prochain.

La veille à travers les jardins fermés du web

Comme des dizaines de millions d’internautes je l’utilisais depuis des années. On ne compte plus les articles sur les « alternatives à Google Reader » mais ils me semblent tous manquer l’essentiel. Pour qualifier un service d’alternative, il faut que l’outil puisse remplacer sérieusement un autre. Or toutes les alternatives citées se fondent sur qu’un seul des usages de l’outil : la fonction d’agrégateur.Toutes omettent ce que Google Reader était en plus : un serveur de stockage et de synchronisation d’une collection de flux : aucune alternative ne le propose : la richesse de Google Reader tenait à sa position de coeur d’écosystème sur lequel venait se connecter via des API des services existants (Feedly, Flipboard, Newsify, etc.).

C’est sur ce dernier point que je souhaite insister ici, tant il me semble symptomatique des évolutions du web, bien au delà de Google Reader. Solutions : 2. 3. La bibliothèque de la Sorbonne sur del.icio.us! Depuis quand la sorbonne a-t-elle un compte Delicious? Mai 2006.Est-ce un projet partagé dans l’établissement? Non, pas pour le moment. Retour d'expérience sur mon système de veille et réflexions sur le web des API - Béatrice Foenix-Riou m’a demandé de faire le point sur mon système de veille, que j’avais proposé il y a un an.

Retour d'expérience sur mon système de veille et réflexions sur le web des API -

L’article est en ligne en intégralité et a été publié dans Netsources. Cependant, entre le moment où j’ai répondu à ses questions et le moment où j’écris ce billet, mon système a déjà évolué! C’est donc une version augmentée différente de celle qui a été publiée que je vous propose sur la base de l’article publié dans Netsources. Grand merci à Béatrice pour la démarche et pour la discussion stimulante que nous avons eu. Dans un article intitulé “Pocket et IFTTT : une alternative efficace à Google Reader”, publié il y a tout juste un an sur son blog, Silvère Mercier présentait la solution qu’il avait choisie pour remplacer l’agrégateur de flux Google Reader, dont la fermeture était programmée pour juillet 2013.

Social bookmarking - Dossier spécial : Social bookmarking. 20 outils de Bookmarks et Social Bookmarks pour une veille efficace. Nous sommes interrogés sur les principaux outils de bookmarking, Quels sont ils ?

20 outils de Bookmarks et Social Bookmarks pour une veille efficace

Quels sont les plus efficaces ? Retrouvez une sélection de ces outils à connaitre absolument ! Définition du Bookmarking : Bookmark signifie marque page en anglais. Le bookmarking consiste donc à relever et sauvegarder des liens trouvés en naviguant sur internet pour ne pas avoir à les rechercher. Le Social Bookmarking : consiste donc par définition à réunir et partager entre différents utilisateurs les liens qui ont été sauvegardé.

Définition d'aprés Wikipédia : " Le social bookmarking (en français « marque-page social », « navigation sociale » ou « partage de signets ») est une façon pour les internautes de stocker, de classer, de chercher et de partager leurs liens favoris. Dans un système ou réseau de bookmarking social, les utilisateurs enregistrent des listes de ressources web qu’ils trouvent utiles Voici les principaux outils pour créer, organiser et trier vos coups de coeur. Diigo Read it later Xmarks. Les principaux sites de social bookmarking, marques-pages sociaux et partage de favoris. Les sites de gestion de marques-pages sociaux (social bookmarking) me semblent moins populaires chez les blogueurs que les réseaux sociaux (Facebook,…) ou les digg-like (Scoopeo, Wikio,…).

Les principaux sites de social bookmarking, marques-pages sociaux et partage de favoris

Pourtant, ils me semblent être de bons outils pour aider au référencement et à la popularité d’un blog. Le principe général de ces sites est de gérer les favoris (bookmarks); à la différence des gestions proposées par les navigateurs (FireFox, IE,…), les favoris sont stockés sur un site ad hoc, ce qui permet en théorie en cas de plantage de les récupérer sans problème (ce qui suppose que le site de gestion des favoris ne ferme pas sans prévenir…), les favoris sont gérés par mots-clés (tags) et, surtout, ils sont partageables avec d’autres utilisateurs. Cette possibilité de partage permet donc de rendre visible (au hasard…) les billets d’un blog, et ainsi au blogueur d’espérer avoir des visiteurs et quelques backlinks.