background preloader

Apprendre à être heureux

Facebook Twitter

Bonheur : Définition philosophique. Qu’est ce que le bonheur ?

Bonheur : Définition philosophique

Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux. Une joie intense n’est pas le bonheur. Un plaisir éphémère non plus. Le bonheur est un état global. En tant qu’optimum de la vie humaine, le bonheur est universellement recherché. Être heureux est une expérience individuelle et humaine. La notion de bonheur est intimement liée au désir. La conception du bonheur de l’un ne sera pas celle de l’autre. Un contenu indéterminé Le « contenu » du bonheur est indéterminé. Lorsqu’il y a un accord sur ce qui rend heureux, il ne porte que sur des éléments vagues, des principes généraux. Bonheur : 5 astuces insolites (et qui fonctionnent) pour être heureux. BONHEUR - Vous avez envie d'être heureux?

Bonheur : 5 astuces insolites (et qui fonctionnent) pour être heureux

Voici cinq astuces pour y arriver, basées sur les dernières recherches en la matière. 1. Marchez comme si vous étiez dans une pub pour du shampoing. L'idée générale : ce que vous faites influe sur ce que vous ressentez, déclare l'auteur Richard Wiseman, dans son dernier ouvrage, The As If Principle. En d'autres termes, comportez-vous comme si vous étiez heureux et vous le serez, scientifiquement parlant. Une chose bizarre à faire qui pourrait fonctionner : changez votre façon de marcher. 2. L'idée générale : : la plupart d'entre nous ont certaines idées du moment ou de la façon dont on profitera mieux de la vie ("Quand j'aurai ce travail ! " Une chose bizarre à faire qui pourrait fonctionner : créer "un nouveau vous-même". Le premier pas : examinez la ou les choses que vous vouliez absolument mais que vous n'avez pas obtenues (ex : "Je voulais patiner aux jeux olympiques !

" Apprendre à être heureux : 7 réflexes à bannir d'urgence. Si le bonheur est une décision, on peut légitimement penser qu’en agissant directement sur nos habitudes, on peut finir par adopter cet état d’esprit au quotidien, presque naturellement.

Apprendre à être heureux : 7 réflexes à bannir d'urgence

C’est d’ailleurs quelque chose qu’on assimile inconsciemment. Car on sait que : La bonne humeur est contagieuseLa capacité à voir le verre d’eau à moitié plein plutôt qu’à moitié vide fournit de la motivationLe fait de sourire souvent influence notre manière de voir les chosesOn veut toujours rester au contact des personnes qui semblent aptes à garder le moral, quoi qu’il arrive Ces simples réflexes ne suffiront pas à changer radicalement votre personnalité. Vous savez bien qu’en matière de bonheur, vous êtes votre propre ennemi. Et pour cause. Ceci étant dit, on peut apprendre à être heureux. Et voici par où commencer : vous devez bannir ces 7 réactions de votre comportement.

Prêt pour le coup de massue ? 1. Ce qui rapproche les gens, ce sont les valeurs qu’ils partagent. Les clés du bonheur des Français - La Croix. Aptitude au bonheur, apprendre à être heureux. Ceci est le premier texte d’une série d’articles sur le bonheur.

Aptitude au bonheur, apprendre à être heureux

Le bonheur est un sujet vaste et profond, on peut facilement s’y perdre, je vais donc essayer de simplifier l’idée, et tenter de trouver des trucs pour avancer davantage dans sa direction. Apprendre à être heureux La première caractéristique du bonheur c’est qu’il est une aptitude, Autrement dit, le bonheur ça se travaille. Je peux apprendre à être heureux, de la même façon dont je peux apprendre à jouer de la guitare, ou du piano. Être heureux est une capacité que l’on peut développer. « Ce n’est pas à la possession des biens qu’est attaché le bonheur, mais à la faculté d’en jouir. Le jardin Quand je parle du bonheur, j’aime beaucoup l’analogie avec le jardin, parce qu’elle est très imagée et facile à comprendre.

Je dois travailler à l’arroser mon jardin s’il manque d’eau, l’engraisser, mettre des tuteurs aux endroits où ça en exige, etc. Y croire… La deuxième caractéristique du bonheur, on doit y croire. Maintenant.