background preloader

Processus 2

Facebook Twitter

Réaliser le lettrage des clients et des fournisseurs en comptabilité. Le lettrage est une opération comptable qui consiste à rapprocher des montants dans un compte de tiers (comptes de la classe 4).

Réaliser le lettrage des clients et des fournisseurs en comptabilité

En général, sont lettrés les comptes clients ainsi que les comptes fournisseurs. Cette manipulation comptable présente un intérêt indéniable : la vérification du règlement effectif des factures émises ou reçues. Le lettrage des comptes clients et fournisseurs peut s’effectuer de manière automatique ou manuelle. 1. Intérêt du lettrage comptable des fournisseurs et des clients Le lettrage comptable consiste à attribuer une lettre à un ou plusieurs montants au débit pour les faire correspondre à un ou plusieurs montants au crédit.

Il permet d’être en mesure de n’afficher que des mouvements non-lettrés et de justifier le solde d’un compte de tiers en comptabilité. Les factures fournisseurs qui lui restent à payer,les factures clients en attente d’encaissement. Elle pourra ainsi relancer ses clients en cas de retard de paiement par exemple. Lettrage comptable. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lettrage comptable

Le lettrage comptable d'un compte (généralement un compte de tiers) est une opération comptable qui consiste à affecter un seul repère à 2 ou plusieurs entrées comptables dans ce compte, la somme des entrées au crédit devant être égale à la somme des entrées au débit. Le but est d'associer ainsi les opérations (par exemple association d'une facture et de son règlement, ou d'un règlement qui solde 3 factures), et de constater quelles opérations restent sans association.

Le repère utilisé est souvent une lettre de l'alphabet, d'où le nom de « lettrage ». On utilise souvent ce système pour vérifier le bon règlement des factures (émises ou reçues des fournisseurs) et ainsi identifier les factures en attente de règlement, ou dont le règlement ne correspond pas au montant prévu.

Il existe deux techniques de lettrage : Lettrage manuel[modifier | modifier le code] Lettrage automatique[modifier | modifier le code] Comptabilité générale. Dépréciation des créances clients : créances douteuses et irrécouvrables. La dépréciation des créances clients correspond au montant des créances que l’entreprise risque de ne pas recouvrer lorsque les clients ne sont pas solvables ou lorsque les factures sont en litige en fin d’exercice comptable.

Dépréciation des créances clients : créances douteuses et irrécouvrables

Il s’agit donc de créances douteuses puisque le risque est probable. Par contre, certains clients n’étant plus solvable ou les factures contestées par le client ne seront plus payées de manière certaine, la créance est alors irrécouvrable. C’est cas sont traitées ensemble, mais leur comptabilisation est différente. A quoi sert la dépréciation des créances clients ? Lors de l’établissement du bilan, il faut prendre en compte les créances douteuses afin de respecter le principe de prudence.

Le non-respect de ce principe aurait pour conséquence pour la société d’obtenir un compte client erroné puisqu’elle n’aurait pas pris en compte les risques de non encaissement des factures établies. Comptabilisation d'un litige client ou client douteux. En fin d’année, vous estimez que certains clients ne paieront pas leurs factures, ou ne les paieront que partiellement.

Comptabilisation d'un litige client ou client douteux

Comment gérer ces litiges clients? Voici la méthode pour comptabiliser un litige client ou client douteux. Exemple : Supposons que vous avez facturé deux clients Client 1 et Client 2 pour respectivement 120 € TTC et 240 € TTC. Pour mémoire, vos écritures de comptabilisation des factures sont donc du type : Cas 1 : Vos clients ne paieront pas A la date de fin d’exercice, vous allez migrer vos factures non-payées dans le compte adapté. Client douteux - Comptes Rendus - Curieuse43. Les clients douteux Lorsqu’une facture d’un client fait l’objet d’un litige ou que son recouvrement devient incertain, on comptabilise le montant de cette créance, du compte 411… à un autrecompte de la classe des clients : 416… client douteux.

Client douteux - Comptes Rendus - Curieuse43

Les clients douteux doivent être provisionnés selon le risque encouru au moment de la connaissance du risque et au plus tard tors des inventaires.Nous considérons qu’un client est douteux lorsque nous recevons une lettre d’un mandataire judiciaire, nous informons que l’entreprise a des difficultés. Nous lui envoyons une déclaration descréances de l’entreprise ainsi que les factures pour preuve. Le mandataire nous renverra plus tard une lettre indiquant les propositions de paiement de l’entreprise (100% sur 10 ans).

Dans se cas nousprocéderons à l’écriture suivante : 416000 Client douteux 1794.00 € 411000 Client ordinaire 1794.00 € Ce qui apporte donc à une création de dépréciation pour créance douteuse.