background preloader

Domotique

Facebook Twitter

Raspberry-Pi. Note utilisateur: / 5 Mis à jour le lundi 19 novembre 2012 Écrit par Jean-Pierre Une semaine d’articles consacrés à toutes les choses que l’on peut faire avec cet ordinateur à 30€. Les articles seront comme toujours simples et accessibles à tous, pas forcement orientés domotique mais plutôt destinés à toucher un plus large publique. - , la semaine commencera par une utilisation du Raspberry-pi en tant que PC bureautique - , nous l’utiliserons en Media Center avec XBMC - , j’aborderais la programmation pour les enfants et les plus grands - il sera configuré en serveur pour héberger un mini site web ou une interface domotique perso - nous le programmerons en Python pour piloter le Bus d’entrée/sortie et les GPIO…. Toutes les démos de ces articles seront visibles en Live , lors d‘un atelier Raspberry-pi le dans le cadre des 20 ans de Farnell France. Que ceux qui sont en région Lyonnaise n’hésitent pas à venir nous voir. Installation du système et premier démarrage Installation de XBMC en image.

Razberry : UnPlugin Raspberry Z-wave pour la Domotique. Le Razberry est une petite carte additionnelle qu’il suffira de connecter sur les ports GPIO de votre Raspberry PI pour la transformer en véritable gateway Z-wave et ainsi obtenir votre propre serveur Domotique… Cette mini carte Plugin accueille un émetteur/récepteur Z-wave Sigma Designs 3102, une mémoire Flash de 32K pour les données réseau, une antenne PCBA et 2 voyants (Led) d’état du contrôleur. En comparaison d’un firmware standard utilisé par la quasi-totalité des clés USB Z-Wave et autres gateway du marché actuel, le firmware du Razberry offre de plusieurs extensions et améliorations suivantes : Fonction de Sauvegarde et de RécupérationOptimisation de la file d’attente pour accélérer le process de transmissionMise à jour du firmware à partir de l’OS du RaspberryNotification de réveil étendueFonction WatchDog La stack Razberry organise et gère le réseau de ses périphériques en offrant une solution simple à utiliser et simple à comprendre via une interface utilisateur.

Raspberry Pi + Domoticz + RFXtrx. Cette semaine, je vous propose un test du logiciel Domoticz. Pour ce faire, je vais utiliser la distribution Linux que j'ai installé récemment sur mon Raspberry Pi. Pour communiquer avec mes équipements de domotique, je vais utiliser le RFXtrx qui communique en 433 Mhz avec quelques uns d'entre-eux. Installation du RFXtrx sous Linux Mon Raspberry Pi est alimenté par un transfo 5v 1a. Pour la suite de cet article, je vous montre comment installer le RFXtrx et comment l'utiliser à travers le logiciel de domotique Domoticz. Avant de commencer, il faut ouvrir une session SSH sur le Raspberry, et il faut vérifier qu'il vous reste de la mémoire sur la SD. Pour faire fonctionner le RFXtrx, il faut utiliser les librairies USB classiques. Une fois terminé, vous pouvez vérifier que votre RFXtrx est détecté en faisant un lsusb. On peut aussi naviguer dans le répertoire /dev/ pour voir les connexions USB Actives.

A ce stade, le RFXtrx est opérationnel sous Linux. Installation de Domoticz En conclusion. OpenZwave sur votre Synology. S.A.R.A.H. « jAlias. L’objectif du Projet S.A.R.A.H est d’avoir une maison intelligente connectée à l’internet des objets un peu dans l’esprit de la série TV Eureka. Le principe est de déclencher des requêtes HTTP via: la reconnaissance vocale de phrases exprimées en XMLla reconnaissance de gestes exprimés en XMLla reconnaissance faciale (machine puissante !) Une planification Google Calendarla reconnaissance de QRCodesdes scripts joués périodiquements, … Ces requêtes HTTP déclenchent des scripts NodeJS pour interagir avec les boîtiers domotiques, le karotz ou simplement aller chercher de l’information sur internet (scraping): horaires de cinéma, météo, horaires de bus, … ParisWeb 2013 Le framework La configuration de ces actions est simple (XML et JavaScript) et modulaire (plugins).

Communauté L’article de Jérôme VEYRET. L’article de Jérôme VEYRET. Aussi en vidéo: Installation Le framework est générique ! Télécharger le zip v3.1.4(statistiques) Documentation v3.1.3 (stats) – v3.1.0 (stats) – v2.9.5 (stats) Architecture. La domotique par la voix | J’attaque d’emblée par deux petites vidéos du résultat : Il existe plusieurs possibilités de gérer/contrôler son environnement domotique, par exemple avec des interrupteurs, tablettes tactiles, smartphones, etc. Ici, nous avons une gestion par la parole, ne nécessitant pas d’intervention physique de la part de l’utilisateur.

Les avantages sont nombreux et c’est une utilisation que je trouve particulièrement intéressante dans les cas de personnes handicapées ou à mobilité réduite. Nous avons donc : Le projet S.A.R.A.H. afin de gérer la partie vocale. Après reconnaissance d’une phrase, elle génère un script qui envoi une requête HTTP.Cette requête HTTP est réceptionnée par le DOMOPORT qui réagit en exécutant les actions voulues suivant la requête (allumage /extinction du point d’éclairage souhaité, renvoi de la valeur de température du capteur).Les données physiques, avec les actionneurs et le capteur de température.

Like this: J'aime chargement…

Capteurs

Qu’est ce que le Z-wave ? L’actualité des box domotiques grand public est en ce moment très lié au Z-Wave. De nouvelles box sont arrivées récemment sur le marché (eedomus, Home Center) en se basant sur ce protocole et des efforts sont faits par d’autres pour toujours mieux le prendre en compte (Zibase). Jusqu’à maintenant je découvrais et mettais en œuvre mon installation domotique avec d’autres technologies et je n’avais pas encore pu « jouer » avec.

C’est maintenant chose faite mais ce sera pour un autre autre article… En attendant, j’ai voulu en savoir un peu plus afin de comprendre ce qu’était le Z-Wave. Qu’est-ce que le Z-Wave? Qu’apporte cette technologie à la domotique? Quelles sont ses forces et ses faiblesses? Le Z-Wave est un protocole de communication sans fil entre appareils électroniques. Principalement destiné à la domotique,relativement sécurisé,à double sens (chaque composant est à la fois récepteur et émetteur),utilisé dans un système de réseau maillé 1. 2. Pas de magie dans tout cela. 3. 4. Zwave et fil pilote: domotiser son radiateur. Comme vous le savez, je me chauffe au bois, je ne suis donc pas très concerné par les problématiques de gestion de chauffage électrique. C’est pourtant une question que vous êtes nombreux à vous poser, dans les commentaires, sur le forum, par mail… Et ce n’est pas une question bête, puisque même les plus grandes marques ont parfois du mal à gérer ce fameux fil pilote, bien spécifique à la France.

Du coup, comme je devais changer le radiateur de la salle de bain par un beau sèche serviettes, j’ai décidé d’en profiter pour faire quelques essais. Nous allons donc voir aujourd’hui comment gérer le fil pilote d’un radiateur électrique. La plupart des radiateurs électriques modernes peuvent être pilotés grâce à un fil pilote.

Ce terme « fil pilote » désigne en fait un système de commandes basé sur le signal électrique alternatif 230 Vac. Revenons sur les 4 principaux ordres des fils pilotes : Passons maintenant au montage ! Voilà mon petit radiateur sèche serviettes de 750w. Et on le configure: Conseils pour Conception d'applications ZigBee. Alors vous pensez que vous voulez développer une application ZigBee, mais vous avez quelques questions. Ce qui est important dans un développement ZigBee? De quels outils ai-je besoin? Quelles sont les étapes? Combien de temps ça va prendre? Les conseils donnés ici ne peut pas répondre à toutes ces questions pour tout le monde, mais ils fourniront un tutoriel pour le développement de votre application ZigBee.

La première étape, et peut-être le plus important dans le développement de votre application consiste à déterminer si ZigBee est appropriée pour votre produit. Après avoir décidé que vous souhaitez développer une application ZigBee, vous devez choisir un partenaire fournisseur de ZigBee. Plusieurs fournisseurs de ZigBee sont disponibles, et chaque personne a investi de nombreuses années de développement pour arriver à leur solution ZigBee. L'utilisation d'un module radio ZigBee offre de nombreux avantages. ZigBee annonce ultra basse puissance. Time-to-Market Conclusion. [PoBot] Un réseau sans-fil avec des XBee. Les modules XBee sont des circuits de communication sans-fil utilisant les protocoles 802.15.4 et Zigbee, permettant de réaliser différents montages, d’une liaison série RS232 classique à un réseau maillé (mesh) auto-configuré. Un composant XBee série 1 coûte désormais moins de 20 euros. Différents protocoles ont été implémentés sans que le packaging - désormais reconnaissable entre tous avec ses coins coupés - ne change.

Il faut donc faire attention sur la série que vous utiliserez : le 802.15.4 des débuts jusqu’aux nouvelles Séries 2, ZNet 2.5 et ZB Zigbee. Les modules de séries différentes ne peuvent pas communiquer entre eux. Selon les modèles et les pays, ils utilisent la bande des 2,4 gigahertz (comme le Wifi ou le Bluetooth) ou les 900 MHz. Selon leur puissance, ils émettent à une distance comprise entre 30 mètres et 1,5 kilomètre. Ils sont développés à l’origine par la société Maxstream, devenue Digi. Matériel pour un premier test Modules XBee vue du dessus et vue du dessous. Domotique News.

Liens perles externes

Serveurs. Box. Boutiques. Partagez vos idées de scénarios ! Bon, cette fois j’ai décidé de vous faire travailler un peu :D Je vous fais part régulièrement de mes découvertes, au travers de guides, de tests, etc… Mais je vois aussi des idées intéressantes sur le forum, et je suis sûr que beaucoup d’autres personnes en ont ! Alors c’est le moment de les partager. J’aimerai notamment connaitre vos idées en terme de scénarios: comment les utilisez vous, quels scénarios vous simplifient la vie, quels modules utiliser, etc… Pour vous donner un exemple, voilà ce qui se passe chez moi le matin: tout d’abord, la Vera vérifie mon calendrier Google pour savoir si je travaille aujourd’hui (cf le tutorial ici).

Voilà, c’est sans doute l’un des scénarios les plus complets que j’ai :D Un autre scénario complexe concerne l’alarme. Il y a ensuite plein de petits scénarios: Bref, on peut faire énormément de choses, que ce soit pour la sécurité, le confort, les économies, ou même juste pour le fun :p Il faut juste avoir les idées. Maison et Domotique. Mes volets: enfin tous domotisés ! Il y a deux ans, je vous avais présenté l’automatisme pour volets battants de la marque Voltec. Je n’avais automatisé à l’époque que le volet à l’avant de la maison, ce volet donnant sur la rue, et donc pouvant être utilisé pour la simulation de présence. Pour des raisons de temps et d’argent, les trois fenêtres à l’arrière de la maison n’étaient pas encore automatisées.

Un vrai manque, à vrai dire, car une fois qu’on a gouté à l’automatisation des volets, il faut bien avouer que c’est très pratique. D’une part, on aime le côté pratique, car une fois programmés, il n’est plus nécessaire de penser à les ouvrir ou les fermer. D’autre part, cela permet de petites économies d’énergie: inutile d’ouvrir les fenêtres en plein hiver et ainsi de laisser entrer le froid pendant qu’on ouvre le volet. Enfin, le côté sécurité n’est pas à négliger: on peut ouvrir et fermer automatiquement ses volets même quand on est absent, ce qui peut simuler une présence et donc dissuader les voleurs. Zwave: test des Smart Energy Switch de Aeon Labs. Domadoo nous propose aujourd’hui des modules « in line » (modules qui viennent s’insérer entre la prise électrique et l’appareil à contrôler) de chez Aeon Labs.

Nous avons déjà vu plusieurs modules de ce type, mais ceux là changent un peu de l’ordinaire à cause de leur forme: Comme les autres modules in line, ces modules viennent donc s’insérer entre la prise électrique et l’appareil à contrôler. La seule différence est que le boitier de contrôle est déporté sur le cable.

Le gros avantage: un gain de place, les modules habituels demandant 5 bons centimètres entre la prise et un éventuel meuble :/ Avec les modules d’Aeon Labs, le meuble pourra être collé le long du mur sans problème. Ces modules existent en version appareil (on/off) et en version luminaire (avec variateur). Ils disposent également d’un petit bouton pour contrôler le module localement, qui s’éclaire en bleu (tout en restant discret): Sur la Vera, nous obtenons cela: Paperasse: vers le 0 papier…

Il y a depuis un bon moment déjà un grand mouvement dans le milieu professionnel qui tente d’arriver au 0 papier: tout est dématérialisé, on n’imprime plus, on ne stocke plus de gros cartons plein d’archives papier. C’est bien sûr bon pour la planète, mais on y gagne aussi d’une part en place, et d’autre part en facilité de gestion. Avec un bon système de GED (gestion électronique de documents), on retrouve n’importe quel document (facture, contrat, etc…) en quelques secondes. Il faut juste que les documents existent sous forme numérique, et qu’ils soient correctement classés, le plus souvent associés à des mots clés afin de faciliter la recherche.

Pour me faciliter un peu la vie, j’ai décidé de suivre le mouvement, pour ne plus galérer dans le classement de toute cette paperasse. Bien sûr, on est là dans une utilisation domestique, moins contraignante qu’une utilisation professionnelle, on ne va donc pas monter une usine à gaz ni investir une fortune dans un logiciel de GED. Si Apple faisait de la domotique, ca donnerait… … quelque chose comme le Nest ! Bon, le titre est un peu accrocheur, je vous l’accorde. Mais pas si loin de la vérité: en effet, Nest est une toute jeune société créée par Tony Fadell, qui n’est autre que le père de l’iPod ! Ce dernier a décidé de créer sa propre société pour vendre des … thermostats ! Alors si on connait un peu le personnage, on est en droit d’imaginer un appareil design et intelligent, à l’image du célèbre baladeur MP3. Nest est donc parti de ces constats: de grosses économies d’énergie peuvent être réalisées en utilisant un thermostat (20 à 30%),les thermostats actuels sont trop compliqués à utiliser,donc les gens ne s’en servent pas autant qu’il le faudrait (oublient de baisser le chauffage en partant de chez eux, etc…) En tenant compte de ces différents points, Nest a donc créé un thermostat ultra simple à utiliser, puisqu’il suffit de tourner son anneau pour augmenter ou baisser la température: Une vidéo explique très bien le principe:

Le protocole xPL. En domotique, l’un des principaux problèmes est d’arriver à faire communiquer l’ensemble des modules et des équipements du système entre eux. On trouve le problème par exemple dès que l’on choisi plusieurs technologies différentes (PLCBUS, ZWave, x10 …), mais aussi pour faire communiquer plusieurs contrôleurs domotique entre eux. C’est dans ce but qu’une équipe de développeurs passionnés a essayé de définir un protocole unifié permettant à tous les équipements qui implémente ce protocole de communiquer ensemble. A la base, le projet s’appelait XAP ( XAP permet, grâce à l’échange de message texte formaté suivant un schéma bien précis de connaître les différents événements qui se produisent sur le réseau domotique et d’exécuter les commandes sur des équipements du système.

Le principe du protocole est simple. Il existe 3 types de messages xPL : Le message est basé sur une structure fixe, qui est ensuite complétée par rapport à une notion appelée « Schéma ». MiCasaVerde.