Informatique en nuage

Facebook Twitter
Le concept d' ( ) 1) constitue en la déportation sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur les postes des utilisateurs. Dans les schémas conceptuels informatiques, le symbole du nuage est généralement utilisé pour représenter Internet ; le nom de ce concept évoque donc que les services clients sont externalisés vers le nuage (Internet). Ce qui différencie principalement le modèle d'informatique en nuage d'autres modèles précédemment établis est que le traitement ne s'effectue pas en un endroit géolocalisé précis. Par exemple, une boîte de courriel pourrait être physiquement stockées en partie dans des serveurs à Paris, en partie dans des serveurs à New York, en partie dans des serveurs à Tombouctou… mais lorsqu'un usager accède à cette boîte, il la voit en intégralité exactement comme si elle était physiquement contenue dans une seule machine. Définition et logiciels libres Définition et logiciels libres

Cloud computing

Cloud computing Cloud computing is a phrase used to describe a variety of computing concepts that involve a large number of computers connected through a real-time communication network such as the Internet.[1] In science, cloud computing is a synonym for distributed computing over a network, and means the ability to run a program or application on many connected computers at the same time. The phrase also more commonly refers to network-based services, which appear to be provided by real server hardware, and are in fact served up by virtual hardware, simulated by software running on one or more real machines. Such virtual servers do not physically exist and can therefore be moved around and scaled up (or down) on the fly without affecting the end user - arguably, rather like a cloud.
Définition « article publié sur le site de l’Atelier le 14 janvier 2010″ Le sens du terme « Cloud Computing » est aujourd’hui confus pour beaucoup. L’objet de ce billet est de partager les définitions que nous utilisons chez OCTO Technology. Genèse et définitions La genèse du Cloud Computing fut la suivante : 3 grands acteurs du Web (Google, Amazon et Salesforce) font le même constat ; ils ont développé un « nuage informatique » de très grande envergure pour faire tourner leurs applications, et leurs datacenters disposent des ressources inutilisées ; chacun, à sa manière, va proposer à d’autres entreprises de faire tourner leurs applications sur leur « nuage informatique », en faisant du Cloud Computing. Les plateformes de Cloud Computing permettent aux entreprises de bénéficier de : Définition

A l’ère de l’« informatique en nuages », par Hervé Le Crosnier

Tel un fluide vital, l’information numérique se trouve partout dans nos sociétés ; elle circule dans les réseaux, s’affiche sur les écrans, s’écoute sur les téléphones mobiles... Tous les artefacts matériels autrefois intimement associés à nos pratiques d’accès à l’information — livres, journaux, disques, affiches, tableaux, albums photos — cèdent du terrain devant les outils électroniques. Les entreprises aussi se convertissent au numérique. A l’ère de l’« informatique en nuages », par Hervé Le Crosnier
Données personnelles: orage dans les nuages Nicolas Kayser-Bril, qui s'occupe du datajournalisme ici chez OWNI, pige aussi aux Inrocks où il tient le blog Web-Obscur. Consacré aux arnaques et aux manipulations sur Internet, ses articles se penchent régulièrement sur les risques du cloud computing. Celui qui suit est une synthèse d'un article de février et de son follow-up d'avril. Données personnelles: orage dans les nuages