background preloader

Ciamino

Facebook Twitter

10 outils utilisés par les Community Managers - 07/2013. Comment être retweeté ? 07/2013. Conseils pratiques pour booster la visibilité de vos contenus sur Facebook - Jean-Philippe Baert - , Marketing direct, Marketing relationnel. Facebook est devenu un canal de choix pour les responsables marketing. Créer puis animer une page est aujourd'hui incontournable pour les marques, qui souhaitent ainsi se rapprocher des internautes et susciter un engagement accru de leur part. Pour mériter cet engagement, il existe quelques bonnes pratiques que nous ne pouvons que vous recommander. Une minute sur cinq passée sur Internet est consacrée à la consultation des réseaux sociaux1 . En France, Facebook est le seul réseau social à réunir plus de la moitié des internautes2 , qui se connectent même en vacances pour partager leurs photos ou des commentaires de leur séjour.

De même, nous avons estimé, dans le cadre de notre étude Digital Café3 , que 43% des utilisateurs de Facebook ont attribué au moins une mention « j’aime » à une marque sur Facebook en 2012 Publiez régulièrement Plus vous publierez de contenu sur Facebook, plus votre marque apparaîtra en tête du fil d’activités de vos fans. Présentation Pinterest. Après Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, YouTube, Flikr, Tumblr ou encore Instagram, voici le petit dernier : Pinterest ! Né en mars 2010 à Palo Alto, en Californie, ce réseau social ne cesse de faire parler de lui. Son nom marie deux mots : “pin”, “épingler” en anglais, et “interest”, qui signifie “intérêt”.

Tout le monde peut s’inscrire sur le réseau, à condition toutefois d’être invité par un membre. Concrètement, il permet à chaque internaute d’enrichir son tableau de bord virtuel avec des liens en fonction de ses centres d’intérêt. Des chiffres alléchants Si le réseau fait autant de bruit sur la Toile, c’est parce que sa croissance n’en finit plus de progresser aux États-Unis. Les chiffres appétissants ne s’arrêtent pas là.

Les marketeurs sont séduits Compte tenu de ces chiffres alléchants, il n’est pas étonnant que les professionnels du marketing, en agences comme chez les annonceurs, souhaitent tirer profit de ce réseau. Retrouvez Emarketing.fr sur Pinterest ! Pinterest et secteur food - 05/2014. La groupe alimentaire Kraft Foods possède un compte Pinterest entièrement dédié à ses recettes : Kraft Recipes. Avec plusieurs milliers d’épingles et plus de 150 000 abonnés, ce compte connaît une véritable « success story ». Quel est la recette de cette réussite ? Choisir Pinterest Kraft Recipes arrive sur Pinterest en janvier 2012.

Discerner ce qui fonctionne Veille et grandes tendances Le succès de Kraft Recipes n’est pas uniquement lié à l’audience féminine affinitaire ou aux sujets populaires de Pinterest. Ainsi, Kraft utilise Pinterest comme un outil de veille pour avoir des retours en temps réel sur les pins et sujets qui fonctionnent. Profil-type d’une épingle « food » à succès Grâce à ce travail de recherche, Kraft a pu identifier des attributs qui favorisent la viralité d’une épingle « food » sur Pinterest. Pinterest à la source de 100% du brand content L’utilisation par Kraft de Pinterest s’intègre dans une stratégie globale. Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014. Immersion au cœur de la blogosphère food - 05/2014.

D’une vraie corvée, la cuisine est devenue un réel hobby. Box, émissions TV, secteur de l’édition… Depuis maintenant plusieurs années le secteur du food a le vent en poupe. C’est dans ce contexte qu’ont vu le jour les blogs culinaires. Aujourd’hui, le food est le troisième secteur dans la blogosphère après la mode/beauté et le high tech. Focus sur cette blogosphère et sur les stratégies des marques pour en approcher les acteurs les plus influents Qui sont les blogueurs culinaires ? 82% des blogueurs culinaires sont des femmes, la tranche d’âge la plus représentée est celle des 26-30 ans, la majorité réside en Île de France. Tour d’horizon des influenceurs : Les marques s’invitent sur les blogs culinaires Conscientes de l’engouement et des potentiels points de contacts générés par ces plateformes, les marques de l’industrie agroalimentaire ont tout intérêt à inclure les blogs culinaires dans leur plan d’action.

Quel modèle économique ? Référencer vidéos sur YouTube. L'événement SMX Paris dédié au Search Marketing a été l'occasion de détailler les leviers du SEO sur YouTube, et les pistes pour générer de l'audience sur la plateforme. De nombreux conseils et retours d'expérience ont été partagés. Comment bien référencer ses vidéos YouTube ? C'est à cette question qu'ont répondu Aurélie Moulin, SEO Team Manager chez Aufeminin.com, et Yann Sauvageon, directeur du pôle Conseil de l'agence Synodiance, lors d'une conférence qui s'est déroulée lors du SMX Paris 2013. SEO : YouTube favorisé par Google ? En préambule, les intervenants ont rappelé que les vidéos postées sur YouTube, 2e moteur de recherche le plus utilisé au monde, avaient de bonnes prédispositions pour s'afficher haut dans les résultats naturels de Google, via la recherche universelle, le plus souvent en 2e, 3e, 4e ou 5e position sur la première page. En matière de SEO, YouTube et son moteur de recherche ne doivent cependant pas être appréhendés de la même façon que Google.

Etudes sur l'alimentation. L’histoire de Blédina débute à la fin du 19ème siècle. A cette époque, sur fond de révolution industrielle, d’exode rural et d’urbanisation, les pouvoirs publics commencent à s’inquiéter de la malnutrition des enfants. A l’aube du 20ème siècle, la santé devient un sujet de société, notamment celle des femmes et des tout-petits. Ainsi, des industriels inventeront des produits révolutionnaires : Henri Nestlé et sa farine lactée, Julius Maggi et ses farines de légumineuses, et Joseph-Léon Jacquemaire, pharmacien à Villefranche-sur-Saône associé au docteur Maurice Miguet fabriquent, en 1906, la Blédine, une poudre de céréales à base de blé, de lactose, d’éléments minéraux et de sucre. (1) La marque Blédina naîtra par la suite en 1962. Blédina : une promesse de qualité Dès le début de son histoire la marque a misé sur l’argument qualité : dès 1960, les petits pots en verre avec leur célèbre conditionnement hermétique (le « pop » à l’ouverture) sont mis sur le marché.

Des étagères connectées dans des supermarchés. Publié le 20 octobre 2013 Un monde où chaque objet de tous les jours serait équipé d’une technologie d’identification par le Web n'est plus très loin. H.G Wells ou George Orwell n’y avaient pas pensé mais les marques oui. Avec son rayon intelligent, le groupe Mondelez confirme les bases de la customisation marketing de demain.

L’extrait de naissance n’a pas encore traversé l’Atlantique mais suscite la curiosité aux Etats-Unis, après l’officialisation faite dans le Wall Street Journal : fier concepteur d’une progéniture marketing fondatrice d’un temps nouveau, Mondelez est heureux de présenter son nouveau né, l’étagère intelligente. Présente dans les rayons des supermarchés de l’Oncle Sam en 2015, cette nouvelle génération de rayonnage devrait changer l'ordre d'achat d'aujourd'hui. Le marketing confirme son intérêt pour L’Internet of Things Benjamin Adler Rubrique réalisée en partenariat avec Uniteam TAGS : identification / Mondelez / USA Banana Republic joue les entremetteurs avec Match.com. Etude - Consommateurs en 2012. L'enquête "Les nouveaux consommateurs 2012 " a été réalisée aux États-Unis et en Europe (France, Allemagne et Royaume-Uni) auprès de 4 000 consommateurs. Elle a été réalisée par Opinion Way et sponsorisée par Aldata.

Les principaux résultats hexagonaux(1) Les consommateurs français comptent encore plus réduire leur budget courses en 2012. 12 % déclarent qu'ils vont moins acheter pour compenser les hausses de prix. Avec seulement 25 % de réponses, la commodité s'efface devant la maîtrise du budget. Ils n'achètent plus seulement les marques les moins chères, ils visitent également plusieurs magasins pour dénicher le prix le plus bas. Fidélité plébiscitée, promotion mal notée ! 33 % apprécient les programmes de fidélité mis en place par les enseignes tandis que 15 % en sont mécontents trouvant qu'ils ne collent pas à leurs attentes. Le réagencement, synonyme de perte de temps Les consommateurs ont besoin de repères quand ils font leurs courses.

Course contre le temps. Vers une dématérialisation des listes de courses. Logique compte tenu de la place grandissante prise par le mobile dans la vie quotidienne : les listes de courses, écrites le plus souvent sur un bout de papier, lequel se perd parfois dans le sac ou la poche se mettent désormais sur le mobile. 2,4 millions de Français (sur environ 64 millions) dématérialisent déjà leur liste de courses pour la mettre sur leur mobile, et ils devraient être 9 millions dans 5 ans (soit 24% de progression par an) si l'on se réfère à révèle l'étude du cabinet Hopsys réalisée pour Hop!

Liste, la plateforme collaborative de listes de courses également disponible sur Iphone.Principaux enseignements de l'étude : - Le passage du papier au numérique pour la liste de courses ouvre la voie vers une collaboration instantanée au sein du foyer et avec sa communauté. - Le papier est supplanté par les outils numériques. Méthodologie : étude quali réalisée en novembre 2013, auprès d'un échantillon de 360 personnes, représentatives de la population. E-pub et cookies. Criteo se lance dans les coupons de réduction - 04/2014.

Le spécialiste de la performance accroît sa main-mise sur le bas du tunnel de conversion, avec cette offre de couponing personnalisé qu'il lance avec HighCo. Emailing, mobile... et maintenant coupons de réductions, le français Criteo ne cesse d'élargir son offre de publicité à la performance, en s'associant cette fois à High-Co, agence experte dans le couponing digital. Concrètement, HighCo met à disposition de Criteo l'ensemble des offres promotionnelles proposées par les marques à un instant T (sous réserve de l'accord de celles-ci). Criteo se charge ensuite d'afficher une bannière présentant l'offre de coupons la plus pertinente pour l'internaute qui y est exposé. Le duo annonce avoir mené une série de tests depuis juillet 2013, auprès de groupes tels qu'Unilever ou Danone.

Démarrer

Parsly repense le " fait maison " - 03/2014. Publié le 05 mars 2014 Bien manger serait dispendieux et chronophage ? Le refrain est connu mais depuis l’avènement des assistants digitaux culinaires, sa véracité est de plus en plus contestée. Au Royaume Uni, une nouvelle plateforme entend rendre plus simple et plus efficace la préparation des plats faits maison. Combien de fois n’avez-vous pas pesté contre vous-même ou une recette mal expliquée après un plat raté ? Et oui, disposer de tous les ingrédients nécessaires ou respecter au dosage près les instructions de préparation, se révèle souvent bien plus compliqué que ce que les irritants prosélytes du « tu verras c’est très facile » veulent bien admettre.

L'assistant parfait et valorisant Parsly. Un partenaire convaincu : Tesco Mais déjà, Parsly a signé un accord de partenariat avec le mastodonte Tesco. En choisissant Tesco, Parsly n’a pas seulement convaincu le premier distributeur du Royaume-Uni, mais aussi et surtout le chantre des innovations technologiques et digitales. Mail marketing - 04/2012. Performances emailing - 04/2013. Le secteur de la distribution enregistre des performances en hausse sur le second semestre 2012. Le taux de mails non aboutis, déjà faible au 1er semestre 2012 est encore à la baisse, illustrant les efforts consentis pour améliorer la qualité des bases de données contacts.

Même constat pour le taux d'ouvreurs qui passe de 18,84% à 21,04%. Deux jours semblent être particulièrement propices aux envois de campagnes, le jeudi et le vendredi, bien que ceux-ci semblent être un peu sous-estimés par les marketeurs. L'étude note que seules 6% des campagnes sont envoyées sur des cibles inférieures à 1 000 destinataires alors que le taux de clics de ces campagnes se révèle très bon. "Dans ce secteur aussi, il est important de segmenter les envois pour adapter un maximum le contenu à la cible et booster les résultats des campagnes", explique Experian Marketing Service. L'e-commerce sur abonnement. Le drive booste les achats alimentaires sur Internet. Kantar Worldpanel vient de délivrer les résultats de son suivi sur les achats alimentaires sur Internet (1). De tous les grands postes de dépense des Français (loisirs, culture, voyages, vêtements…), le marché des produits de grande consommation est le seul à être resté à l’écart d’Internet.

Cela est entrain de changer, puisqu'une part croissante des Français adopte Internet comme nouvelle façon de faire les courses alimentaires : d'après Kantar Worldpanel, en 2011, plus de 10 % des ménages français ont fait au moins une fois des courses alimentaires sur Internet durant l’année écoulée (10,4 % vs 6,6 %). Que ce soit via une livraison à domicile ou via le drive, Internet répond parfaitement à l’envie d’une partie des ménages de gagner du temps et d’acheter un service. Cette augmentation s'explique en partie par la progression du drive. Ce modèle, commente Kantar Wordlpanel, reporte sur le client le coût du "dernier kilomètre" et affiche les prix de l’hypermarché. Métriques performance site web. A priori, si vous lisez cet article, vous êtes à peu prêt concerné et conscient de l’intérêt du web analytique et de son importance dans l’optimisation de la performance d’un site web.

Vous savez probablement également qu’on peut tout savoir, quasiment sans limite sur les actions de vos visiteurs. Vous avez d’ailleurs installé un outil d’analytique et constatez régulièrement le trafic et les conversions de votre site. Oui mais au-delà du fait de regarder les gros chiffres dans Google Analytics (ou dans votre outils), l’utilisez-vous réellement pour optimiser votre site ? Je vous propose aujourd’hui 20 métriques à regarder et quelques explications sur comment s’en servir pour améliorer la performance de votre site.

La diversité des mots clés La diversité des mots clés, c’est tout simplement le nombre de mots clés qui vous apportent du trafic. Par ailleurs, le trafic provenant de la longue-traîne est souvent plus qualifié car plus spécifique et entraînera ainsi peut-être plus de ventes. M-couponing - 09/2012. Aujourd’hui, 48 % des Français seraient prêts à recevoir des coupons de réduction sur leur mobile selon l’Association française du marketing(1). Les enseignes en perçoivent également les avantages : meilleur ciblage des offres et contrôle de leur utilisation, suppression des coûts liés à l’impression papier et à la gestion des coupons "brûlés", réduction des risques d’erreur dans leur traitement, gratuité des campagnes… Mais, dans les faits, le m-couponing tarde à décoller.

Les enseignes sont encore freinées par les adaptations technologiques à mettre en place pour dématérialiser l’ensemble de la chaîne du coupon. Elles se contentent d’annoncer, par SMS ou push notification, leurs offres de réduction. 1 – Promouvoir les coupons via une appli mobileSi les SMS donnent de bons résultats, ils coûtent cher et la marque n’est pas assurée à 100 % que le consommateur lira son message contrairement au push notification, le canal de marketing direct lié aux applis. Auchan va proposer des coupons de réduction personnalisés. Premier coupon de réduction sur mobile 100% digital de la gran. Le couponing s'embarque dans les cartes SIM - 03/2014. Sept alternatives à Google Analytics. Applications vs webapp.

7 conseils du m-Marketing. Bilan du Mobile World Congress. Navigation sur smartphones et tablettes. Habitudes utilisateurs smartphones - 03/2012. Internet et médias sociaux : tendances 02/2014. Mobile dans l'acte d'achat. Référencement d'un site mobile. Peugeot 208 : à vous d'inventer la fin. Axe innove avec sa BD interactive et sociale.

Acquisition clients Facebook ShowRoomPrivé - 03/2012. Cas L'oréal. Opération Facebook Danette 12/2013. Danone rejoint Ma vie en couleurs. Kraft Foods - les Délices Days. Carrefour lance des coupons ciblés. Marmiton lance sa "box" gourmande. Really Good Fast Food : le fast food qui vous fait du bien - Really Good Fast Food by Marmiton. Ma vie en couleurs - 04/2014. Facebook pour la distribution. Nouvelles fonctions marketing de Facebook. Performances des publicités Facebook 07/2013. Facebook n’est plus gratuit pour les marques - 03/2014.

Facebook : contexte, enjeux - 08/2013

Open Graph 2 de Facebook. Baisse de leur reach sur Facebook - 10/2013. 7 astuces pour améliorer ses posts Facebook - 03/2014.