background preloader

Invasives

Facebook Twitter

Rhododendron ponticum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rhododendron ponticum

Cette espèce, hybridée avec d'autres membres de la section pontica, forme aujourd'hui une population hétérogène, baptisée Rhododendron x superponticum[2] et couramment surnommée "rhododendron pontique" en raison du nom latin de l'espèce d'origine. Ce groupe d'hybrides est devenu invasif dans le Finistère, en Basse-Normandie[3] et en Grande-Bretagne[4]. Taxinomie et dénomination[modifier | modifier le code] En 1762, Carl von Linné donne à cette espèce son nom actuel[5].

Acacia dealbata. Acacia dealbata est une espèce d'arbres, couramment désignés sous le nom de « mimosa d'hiver » ou « mimosa des fleuristes », appartenant à la sous-famille des Mimosoidées.

Acacia dealbata

Description morphologique[modifier | modifier le code] Appareil végétatif[modifier | modifier le code] Cet arbre, qui peut atteindre une vingtaine de mètres de haut[1], possède un tronc lisse de couleur tirant sur le gris. Ses rameaux sans épines, duveteux, portent des feuilles composées. Ces feuilles sont divisées en folioles elles-mêmes divisées en très petites, fines et nombreuses foliolules (plusieurs milliers pour une seule feuille[1]). Senecio inaequidens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Senecio inaequidens

D'abord rare dans les régions continentales, il s'est très bien adapté au climat méditerranéen : il constitue une espèce invasive dans nombre de départements du sud de la France[1]et continue sa progression vers le nord : il abonde localement en Belgique et en Allemagne[2]. Il est également très répandu dans le nord de l'Italie. Il offre la particularité de fleurir quasiment toute l'année. Solidage géant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Solidage géant

Paspalum distichum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paspalum distichum

Liste des variétés[modifier | modifier le code] Selon Kew Garden World Checklist (1 déc. 2012)[2] : Paspalum distichum L., Syst. Nat. ed. 10 (1759) Selon NCBI (1 déc. 2012)[3] : Myriophyllum aquaticum. Myriophyllum aquaticum (synonyme Myriophyllum brasiliense[1],[2]), appelé en français Myriophylle aquatique ou Myriophylle du Brésil[3] (en anglais, Parrot's Feather[4]), elle est souvent vendue sous le nom Myriophyllum propium.

Myriophyllum aquaticum

Elle est de la famille des Haloragaceae, c'est une plante herbacée, vivace et amphibie[5]. Cette plante se développe de préférence dans les eaux relativement chaudes et stagnantes, mais présente une grande capacité d'adaptation. Elle est d'ailleurs considérée comme invasive : originaire d'Amérique du Sud, on la retrouve aujourd'hui un peu partout dans le monde [4],[5].

Elle figure sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne adoptée le 13 juillet 2016 par la Commission européenne[6],[7]. Myriophyllum aquaticum tire son nom du grec ancien et du latin. Ludwigia grandiflora. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ludwigia grandiflora

Ludwigia grandiflora[1], la ludwigie à grandes fleurs ou jussie à grandes fleurs, parfois appelée Grande Jussie, est une espèce de plantes aquatiques de la famille des Onagraceae. Elle est originaire d'Amérique du Sud utilisée dans les aquariums d'eau douce. Introduite en Europe au XIXe siècle, elle a colonisé de nombreux étangs et cours d'eau et est aujourd'hui considérée comme une espèce de plante envahissante ou invasive dans de nombreux pays, notamment la France[2] (de même que Ludwigia peploides, espèce proche).

Ludwigia peploides. Ludwigia peploides (autrefois aussi nommée Jussiaea peploides) est le nom scientifique de la Jussie rampante (plante aquatique à fleur, amphibie et fixée), souvent improprement nommée Jussie des marais, de la famille des Onagraceae, d'origine sud-américaine ou d'Australie.

Ludwigia peploides

Synonymes[modifier | modifier le code] Jussiaea repens' KunthJussiaea peploides L. var. glabrescens Kuntz. Confusion possible[modifier | modifier le code] Bras d'eau presque entièrement recouvert de jussie rampante Les feuilles émergées de Ludwigia peploides sont arrondies et glabres alors qu'elles sont lancéolées, mais poilues chez Ludwigia grandiflora, En France son nom peut être confondu avec un autre nom vernaculaire de jussie des marais ou Ludwigia palustris, désignant une plante autochtone, à feuilles parfois rougeâtres et petites fleurs verdâtres sans pétales (qui est elle en régression) Balsamine de l'Himalaya. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Balsamine de l'Himalaya

Herbe de la pampa. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Herbe de la pampa

L'herbe de la pampa ou herbe des pampas (Cortaderia selloana) ou roseau à plumes est une grande plante herbacée vivace de la famille des Poacées, sous-famille des Danthonioideae. Originaire d'Amérique du Sud, elle est souvent cultivée comme plante ornementale. C'est une espèce invasive[1]. L'adjectif spécifique selloana lui a été donné en 1818 par le naturaliste Alexander von Humboldt (1769-1859), en hommage au botaniste et naturaliste allemand Friedrich Sellow qui étudia la flore d'Amérique du Sud, en particulier celle du Brésil. Élodée de Nuttall. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Élodée de Nutall Nom binominal Anacharis nuttalliiA. c. var. planchonii (Caspary) VictorinAnacharis occidentalisElodea columbianaElodea minorElodea occidentalisPhilotria angustifoliaPhilotria minorPhilotria nuttalliiPhilotria occidentalis Classification phylogénétique.

Bidens frondosa. Dénomination[modifier | modifier le code] L'espèce Bidens frondosa a été décrite par Carl von Linné en 1753[2]. Le nom générique, bident, du latin "bidens", correspond à la description des fruits de ce genre de plantes, ceux-ci portant en général deux pointes à leur extrémité. Baccharis halimifolia. Renouée du Japon. La Renouée du Japon ou Renouée à feuilles pointues (Reynoutria japonica ou Fallopia japonica suivant les sources) est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Polygonaceae originaire d’Asie orientale, naturalisée en Europe dans une grande diversité de milieux humides. Il existe un usage local du terme de « Renouée du Japon » au sens large pour désigner les deux espèces Renouée du Japon et Renouée de Sakhaline, et leurs hybrides (× bohemica). Mais au sens strict, ce sont deux espèces distinctes. Cette plante herbacée très vigoureuse est originaire de Chine, de Corée, du Japon et de la Sibérie[1] où elle est une pionnière colonisant les pentes de volcans dans son aire d'origine (sols volcaniques nus riches en métaux), et les monticules de cendres issues des centrales thermiques à charbon dans son aire d'introduction[2].

Buddleia de David. Heracleum mantegazzianum. Ailanthus altissima. Ambrosia artemisiifolia. INTOXICATION AU SENECON DE JACOB - Service Vétérinaire équin à Domicile VETEQUINE - Audrey ROHN Montcuq. En raison de la toxicité mortelle du Seneçon, il est important de savoir reconnaitre la plante responsable dans les prés ou dans le fourrage, et de prendre les mesures nécessaires le cas échéant.

Le Seneçon (Seneçon de Jacob ou Seneçon du Cap) est une plante herbacée vivace à fleurs jaunes, facilement reconnaissable. Elle mesure de 50 à 120 cm de haut, présente le plus souvent une tige droite avec un "bouquet" de petites fleurs jaunes au sommet de la tige (floraison de juillet à septembre). Le Seneçon est une plante très invasive, très résistante à la sècheresse et au froid, elle envahit progressivement les prés et champs.

Jacobaea vulgaris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] Le Séneçon jacobée est une plante vivace (hémicryptophyte), à souche courte, fibreuse et dont la tige de 40 cm à 15 cm de haut, se dresse, droite, rameuse au sommet. Les feuilles ordinairement glabres, profondément pennatipartites, divisées en segments presque égaux, oblongs-obovales, lobés ou crénelés. Les feuilles basales sont lyrées et portées par un pétiole. Elles sont généralement flétries à la floraison. Le fruit est un akène avec une aigrette de poils blancs de 4 mm. Aster à feuilles lancéolées. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Aster lancéolé ou Aster à feuilles lancéolées (Symphyotrichum lanceolatum) est une plante herbacée vivace de la famille des Asteraceae.

C'est une plante érigée, aux feuilles lancéolées, entières ou légèrement dentées, aux fleurs en capitules avec un disque jaune entouré de ligules blanches ou bleu-violet. C'est une plante originaire d'Amérique du Nord, naturalisée partout en Europe que l'on rencontre dans les jardins, les terrains incultes et les endroits frais (lisières, bords des rivières). Liste d'espèces envahissantes.