background preloader

Escaliers

Facebook Twitter

Fiche ESCALIER. Un escalier est caractérisé par : - Sa conception générale qui lui confère une forme et qui résulte souvent de l’espace qu’on veut lui attribuer dans l’habitation par exemple ou de la place que l’on peut lui donner (lorsqu’il s’agit d’une réhabilitation): escalier droit, à quartier tournant, à vis : en colimaçon, suspendu, adossé, , rétractable … - Sa matière : l’escalier peut être en bois, en métal, en béton coulé sur place ou préfabriqué, en pierre ou même en verre. - Ses dimensions : pour qu’un escalier soit praticable, harmonieux et pour qu’il ne présente aucun danger pour les usagers, des règles dimensionnelles sont à respecter.

Fiche ESCALIER

Des règles s’appliquent d’une part pour 1 - La volumétrie générale de l’escalier, et d’autre part pour 2 - Le dimensionnement des marches qui forme la volée de l’escalier. - 1 . La volumétrie de l’escalier. - 2- Le dimensionnement des marches Ces 0,63 m correspondent à l’amplitude moyenne du pas humain qui est compris entre 0,60 m et 0,66 m. Sprl : Escaliers balancés contemporains avec limons cintrés (lamellé collé). Tutorial. Sommaire Retour à la page d' accueil Vous pouvez télécharger ce tutorial en cliquant ici . 114ko.

tutorial

Vous trouverez sur ces quelques pages la technique employée pour le tracé des escaliers balancés. Terminologie des différentes parties: La marches: masse de béton formant le découpement supérieur de l'escalier et qui permet de franchir les différents niveaux. La contre marche: partie verticale de la marche. ( dans un escalier rapide, cette partie peut être inclinée pour faciliter le dégagement du pied). La paillasse: épaisseur de béton comprise entre l'angle rentrant de la marche et la sous face de l'escalier. Le limon: ossature qui supporte les charges de l'escalier et les transmet aux points d'appui. La cage: c'est l'emplacement où se développe l'escalier, en hauteur, largeur, longueur. Les paliers: ce sont des planchers placés de distance en distance pour limiter le parcours d'un escalier; on distingue deux sortes de paliers: Techn Au Logis. Calcul des escaliers traçage du balancement méthode des alignements La méthode de la herse peut s'avérer pénalisante pour certains types d'escaliers en particulier le 1/2 tour.

Une autre méthode peut être appliquée celle des alignements ennoncée ici. Cette méthode peut aussi être utilisée pour les 1/4 tournants. Déterminer les marches à balancer Soit un escalier 2 quarts tournants, 17 girons Tracez un cercle dont le rayon vaut l'emmarchement, centre à l'axe du limon demi-tour. Positionner la marche centrale Tracez la marche centrale par rapport à l'axe du jour. Déterminer les positions Prolongez le premier giron non balancé de la partie gauche . Exploiter les valeurs de girons Depuis ce point, portez des distances valant la longueur du giron. Obtenir le balancement Rejoignez ensuite les points respectifs de la ligne de foulée et de la projection. Les escaliers. Les escaliers en bois Retour Préambule Tous mes remerciements à Jean Claude Guyot, directeur de l'entreprise Guyot Escaliers à St Alban les Eaux dans le Roannais et à son équipe, chez qui j'ai eu le privilège d'effectuer un stage qui a grandement facilité mon apprentissage de la problématique des escaliers.

Les escaliers

J'ai pu apprécier une approche rigoureuse et moderne de réalisation ainsi qu'une passion pour le travail bien fait. Le cours qui suit s'appuie sur cette technique. Travail préparatoire Règles et méthodologie du dessin d'un escalier Réalisation de l'escalier Pose de l'escalier Définition : L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en montant et descendant.

Lors de la conception d'un escalier, il est impératif de bien connaître sa destination pour respecter la réglementation qui lui sera appliquée. Tracé d'un escalier. Tracé Prenons le cas le plus simple : un escalier rectiligne.

Tracé d'un escalier

Connaissant la hauteur d'étage et le reculement, il s'agit de déterminer le nombre de marches à construire. Elles seront toutes de même hauteur et de même largeur. Nous appelons g la mesure du giron (largeur de la marche), h la hauteur de la marche. Nous noterons p le pas de l'escalier, défini comme la quantité g + 2h. L'idée est qu'il est deux fois plus pénible de se déplacer verticalement qu'horizontalement. La formule de Blondel indique que ce pas doit être compris entre 60 et 64 cm pour que l'escalier soit agréable.

Calcul d'un escalier.