background preloader

Numérique et enjeux sociétaux

Facebook Twitter

Le numérique fait-il de nous des numéros ? Les algorithmes sont-ils les nouveaux décideurs ou sont-ils, au contraire, un moyen d’accéder à des idées, contenus, données ou personnes inaccessibles ou invisibles jusqu’alors ?

Le numérique fait-il de nous des numéros ?

Table ronde enregistrée à La Sorbonne dans le cadre du forum "L'année vue par les sciences" le 25 février 2016 . Et si le nom du prophète était, Patrick McGohan. Héros de la série Le Prisonnier, ça rappelle forcément quelques souvenirs aux plus de 20 ans, je m’explique, regardez le monde dans lequel nous évoluons aujourd’hui. L’omniprésence du numérique dans nos vies. Un « village » global où tout le monde, tout notre entourage numérique, nos « amis », se ressemble étrangement. Par ailleurs, tout ce que nous faisons est observé, scruté, disséqué, toutes nos petites habitudes, tous les endroits (réels ou virtuels) que nous visitons, le moindre de nos choix, la décision la plus insignifiante comme passer la souris un tout petit instant sur cette publicité pour un vêtement et finir par renoncer à cliquer.

Les algorithmes et la disparition du sujet. Cet article est publié en collaboration avec le blog Binaire qui propose un nouvel « Entretien autour de l’informatique ».

Les algorithmes et la disparition du sujet

Antoinette Rouvroy, chercheure au Fond National de la Recherche Scientifique Belge, rattachée au Centre de Recherche Information, Droit et Société de l’Université (CRIDS ) de l’Université de Namur répond aux questions de Binaire sur les algorithmes et la gouvernementalité algorithmique. Elle nous conduit aux frontières du droit et de la philosophie.

Origine et fondements des inégalités algorithmiques. Resituer l’algorithme à travers sa capacité d’action, nouvelle et souvent nuisible, sur le réel : c’est là le premier mérite de l’ouvrage de Cathy O’Neil, docteure en mathématique d’Harvard devenue data scientist dans une start-up new-yorkaise, blogueuse reconnue sur le sujet et active dans le mouvement citoyen Occupy Wall Street.

Origine et fondements des inégalités algorithmiques

Le discours est donc celui d’une praticienne… Et d’une praticienne repentie : Cathy O’Neil est une ancienne « quant », analyste quantitative, qui a travaillé dans un fonds d’investissement spéculatif, et ce en pleine crise financière. C’est à partir de cette expérience qu’elle a pris conscience du rôle néfaste des modèles mathématiques prédictifs, lorsque la société place en eux une confiance démesurée. Les WMD sont basés sur des « modèles », qui analysent des comportements, calculent des probabilités et enfin ciblent, optimisent, trient. L’information mondialisée n’existe pas ! Guy BERGER, « How the Internet impacts on international news : exploring paradoxes of the most global medium in a time of “hyperlocalism” », International Communication Gazette, vol. 71, n°5, 2009, pp. 355-371.

L’information mondialisée n’existe pas !

Douglas A. Pour une information et un Internet libres. Découvrir le concept des "bulles de filtres" ou comment, via les algorithmes, chaque internaute accède à une version différente du Web. Penser ou cliquer ? Comment ne pas devenir des somnambules. Hâte-toi lentement. Sommes nous programmés pour la vitesse du monde numérique ? Hâte-toi lentement.

Hâte-toi lentement. Sommes nous programmés pour la vitesse du monde numérique ?

Sommes nous programmés pour la vitesse du monde numérique ? De Lamberto Maffei Traduit de l’italien par Lucia di Bisceglie et Camille Zabka Avril 2016 Nous vivons dans un monde où le temps semble se réduire de plus en plus. Lamberto Maffei est président de l’Académie des Lyncéens — la plus ancienne académie scientifique d’Europe — et professeur émérite de neurobiologie à l’Ecole normale supérieure de Pise. Hâte-toi lentement. Le trouver en librairie près de chez vous WordPress: J'aime chargement… A quoi rêvent les algorithmes, Dominique Cardon. Google, Facebook, Amazon, mais aussi les banques et les assureurs : la constitution d’énormes bases de données (les « big data») confère une place de plus en plus centrale aux algorithmes.

A quoi rêvent les algorithmes, Dominique Cardon

L’ambition de ce livre est de montrer comment ces nouvelles techniques de calcul bouleversent notre société. À travers le classement de l’information, la personnalisation publicitaire, la recommandation de produits, le ciblage des comportements ou l’orientation des déplacements, les méga-calculateurs sont en t... Google, Facebook, Amazon, mais aussi les banques et les assureurs : la constitution d’énormes bases de données (les « big data») confère une place de plus en plus centrale aux algorithmes. L’ambition de ce livre est de montrer comment ces nouvelles techniques de calcul bouleversent notre société. Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs et professeur associé à l’université de Marne-la-Vallée (LATTS). La Démocratie Internet, Dominique Cardon. Disparition de l’espace privé, incitation à la diffamation, menaces sur l’avenir de la presse : dans de nombreux débats, Internet fait figure de coupable.

La Démocratie Internet, Dominique Cardon

Mais, bien plus qu’un média de communication et d’information, Internet est une forme politique à part entière. En décloisonnant le débat et en l’ouvrant à de nouveaux participants, Internet renouvelle les possibilités de critique et d’action. Surtout, le web constitue à l’échelle planétaire un laboratoire d’expériences démocratiques : auto-or... Disparition de l’espace privé, incitation à la diffamation, menaces sur l’avenir de la presse : dans de nombreux débats, Internet fait figure de coupable. Mais, bien plus qu’un média de communication et d’information, Internet est une forme politique à part entière. Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs et chercheur associé au Centre d’études des mouvements sociaux (EHESS).

Lire la suite. La Vie numérique : podcast et réécoute sur France Culture.