background preloader

Usages

Facebook Twitter

2012_BDevauchelle. Numérique : Comment les technologies contraignent l'usage. Entre usage professionnel des TIC et structure organisationnelle : la capacité au bricolage comme compétence adaptative.

Litteratie

Le mouvement opendata en france. L'informatique, un poison pour 56% des salariés - Journal du Net Solutions. Manque de formation, défaut d'information, agacement envers la direction ayant imposé les logiciels...

L'informatique, un poison pour 56% des salariés - Journal du Net Solutions

Les griefs des salariés envers le système d'information sont nombreux. Performance et accessibilité ne sont pas remises en cause. Mis en place pour améliorer la productivité, gagner du temps ou encore permettre aux salariés de gagner en autonomie, les outils informatiques sont fermement ancrés dans le travail et le quotidien. Pour autant, les griefs des utilisateurs envers eux (CRM, applications métiers, réseaux sociaux d'entreprise, messagerie/agenda...) ne manquent pas. Leçon inaugurale du 8 mars 2012. Sciences des données : de la Logique du premier ordre à la Toile - Informatique et sciences numériques - Serge Abiteboul.

109Lab, keeping data alive. Réflexions autour des serious games. Le Business case est un document visant à justifier un projet puisqu’on y travaille les coûts, mais aussi les bénéfices » Lors d’une conférence Documation, jeudi 22 mars, intitulée « Les clés financières pour réussir votre projet de dématérialisation et d’archivage électronique : de la méthode du Business Case au calcul du ROI », les trois intervenants, Serge Masanovic, Economiste à VCM Conseil, Vincent JAMIN, Directeur de la division dématérialisation, de Docapost DPS et Franck Richou, chef de projet archivage chez Swiss Life, ont fait un point sur l’évaluation des enjeux, des coûts, des risques et des gains escomptés, lors d’un projet lié à la gestion documentaire.

Le Business case est un document visant à justifier un projet puisqu’on y travaille les coûts, mais aussi les bénéfices »

En introduction, Pierre Fuzeau, Président de Serda, a rappelé que les exigences en matière de délais de retour sur investissement se raccourcissaient, y compris dans la gestion documentaire. L'efficacité des serious games est-elle supérieure aux méthodes classiques ? A l'occasion du Forum des Serious Games 2012, l'éditeur Daesign a présenté plusieurs projets chez des clients.

L'efficacité des serious games est-elle supérieure aux méthodes classiques ?

Mais il a surtout fait intervenir une enseignante chercheuse qui a étudié l'intérêt et les limites des serious games. Les Serious Games (jeux sérieux) se sont, depuis quelques années, positionnés parmi les outils de formation dans les grandes entreprises. Construits autour des principes du jeu de simulation, ils permettent à des personnels très variés de s'entraîner à affronter tel ou tel type de situation. Les Serious games sont notamment utilisés en management (y compris en DSI) et en relations commerciales. Mais peut-on être certain de leur pertinence ? Une expérience avec échantillon témoin Et Grenoble Ecole de Management a eu la possibilité de mener une véritable expérience. Vie privée : Facebook étoffe son outil de téléchargement de données.

« Apprendre autrement » à l'ère numérique - Se former, collaborer, innover : un nouveau modèle éducatif pour une égalité des chances. Les réseaux sociaux n'ont pas tué l'e-mail. Outils Web 2.0. Le m-learning, une solution technologique pour personnaliser l'enseignement. Alors que la plupart des étudiants se servent quotidiennement de leurs smartphones, de nombreuses structures d'enseignement supérieur tentent d'en profiter pour faire évoluer la transmission du savoir, malgré quelques contraintes.

Le m-learning, une solution technologique pour personnaliser l'enseignement

On connaît le m-commerce, la m-banque, le m-marketing. Mais on ne pense peut-être pas souvent au m-learning. Apparemment, les universités et les écoles de commerce non plus. Selon un récent rapport de l'International University Consortium for Executive Education (Unicon), ces établissements devraient mieux exploiter les possibilités du "mobile learning" et prendre plus d'initiatives pour proposer aux étudiants des méthodes d'apprentissage plus individualisées, en se servant des différents terminaux mobiles qu'ils possèdent. "Ces jeunes utilisateurs sont extrêmement connectés", explique Sébastien Brunet, responsable du Living Lab au Cned.

La diffusion d’une innovation. D’après les théories relatives à l’innovation, une innovation se diffuse dans la société en suivant un processus qui touche différentes catégorie de consommateurs, des plus enthousiastes jusqu’aux plus réticents face à la technologie. E.M.

Veille

ADBS, L'Association des professionnels de l'information et de la documentation Actualités sur le groupe. Michel Fabre : Eduquer pour un monde problématique. Knowledge and Recognition. Connectivisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Connectivisme

Sugata Mitra a mené une étude durant dix ans et démontre que les enfants sont capables d'apprendre (de coapprendre), seuls, sans professeur, c'est-à-dire par eux-mêmes avec un ordinateur, internet et/ou des supports de cours. Il conclut que l'éducation est un système qui s'auto-organise et où l'apprentissage est le phénomène émergent[2],[3].

Donald G. Perrin, directeur de rédaction à l'International Journal of Instructional Technology and Distance Learning dit de la théorie qu'elle « combine les éléments pertinents de nombreuses théories d'apprentissage, des réseaux sociaux et des technologies afin de créer une théorie solide pour l'apprentissage à l'ère numérique »[1]. Eduquer après la Révolution numérique. Impact de la technophilie sur l’usage internet. L’Oxford Internet Institute a publié récemment une étude sur le taux d’adoption d’Internet en fonction de l’attitude (positive ou négative) envers la technologie et l’âge des utilisateurs. Cette étude avait pour objectif d’observer dans quelle mesure l’usage d’Internet pouvait être influencé par l’aversion technologique existante chez certains utilisateurs. Anthropologie des usages des TIC.

Fracture numérique #2 : réduire le fossé socio-économique en combattant l’isolement social ? La prise de conscience et la mesure de l’ampleur de la fracture numérique ont été abordées dans un précédent billet consacré au .

Fracture numérique #2 : réduire le fossé socio-économique en combattant l’isolement social ?

Pour rappel, dans son rapport consacré au thème en avril 2011, le Centre d’Analyse Stratégique (CAS) avait mis en lumière deux autres fossés : (traité ici) et (abordé dans un prochain billet). Un coup d’œil à l’actualité révèle que le suspense autour de l’offre mobile de Free a été l’occasion pour Stéphane Richard (PDG de France Télécom) de jeter un pavé dans la mare en affirmant que .