background preloader

Catastrophe

Facebook Twitter

Canaliser l'intelligence artificielle : les projets approuvés par Elon Musk. A travers la Future of Life Institute basée à Boston, Elon Musk finance des projets visant à contenir l’intelligence artificielle pour éviter des dérives.

Canaliser l'intelligence artificielle : les projets approuvés par Elon Musk

En début d’année, le serial entrepreneur dans les technologies (PayPal, SpaceX, Tesla Motors…) avait co-signé une lettre ouverte pour exprimer les craintes d’une recherche débridée en la matière. Au détriment de l’humanité. A l’époque, Elon Musk avait manifesté une certaine préoccupation sur le sujet. D’autres personnalités comme Stephen Hawking and Bill Gates ont plaidé dans le même sens. Mais l’entrepreneur visionnaire américain, que l’on compare souvent à Tony Stark (alias Iron Man) dans les comics Marvel, s’est aussi engagé à verser 10 millions de dollars pour soutenir des efforts de recherche. La Future of Life Institute (FLI) vient de dévoiler la liste des 37 équipes R&D qui bénéficieront de ce soutien financier pour un « développement responsable » de l’intelligence artificielle.

Elon Musk fondateur Paypal intelligence artificielle danger. Elon Musk, le fondateur de PayPal, de Tesla Motors et de Space X a récemment acquis plusieurs sociétés qui travaillent sur l’intelligence artificielle afin de pouvoir observer l’évolution de cette recherche de près.

Elon Musk fondateur Paypal intelligence artificielle danger

Et son constat est alarmant : l’intelligence artificielle est un danger imminent, qui pourrait s’actualiser d’ici cinq à dix ans, affirme-t-il. Il aimerait en conséquence que les grandes sociétés d’intelligence artificielle prennent des précautions pour être sûres d’être toujours en mesure de maîtriser leurs projets… Selon lui, ces entreprises reconnaissent le danger imminent sans prendre pour autant les décisions nécessaires à y parer, pêchant par orgueil et persuadées qu’elles sont de conserver en toute occasion la maîtrise de ces « super-intelligences numériques ».

Aussi les adjure-t-il de faire en sorte que ces spécimens de « mauvaise intelligence artificielle » ne puissent « s’échapper » sur internet et provoquer une catastrophe irrémédiable. Un danger imminent. Pour Stephen Hawking, l’intelligence artificielle pourrait remplacer l’être humain. Sur l’intelligence artificielle. Dans une tribune publiée sur le site de The Independent, Stephen Hawking se demande si nous prenons suffisamment au sérieux l’intelligence artificielle.

Sur l’intelligence artificielle

Il y souligne le caractère pharmacologique des nouvelles techniques d’automatisation et déplore un manque de sérieux et d’investissement en matière de recherche sur les impacts de ce qu’il appelle l’intelligence artificielle : les voitures intelligentes, SIRI, jusqu’à des exemples plus futuristes. On ne peut qu’aller dans le sens de l’appel de Hawking, mais à condition toutefois de rappeler quelque chose d’essentiel pour ne pas passer à côté du sujet, à savoir que la seule intelligence artificielle qui existe est celle des hommes.

Je veux dire par là qu’il n’y a pas d’intelligence naturelle ; notre intelligence est toujours artefactuelle, et donc artificielle. Machine Intelligence Research Institute. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Machine Intelligence Research Institute

Le Machine Intelligence Research Institute, ou MIRI (anciennement Singularity Institute for Artificial Intelligence ou SIAI, l'Institut a changé de nom en 2013 pour ne pas être confondu avec la Singularity University) est une association à but non lucratif fondée en 2000 spécialisée dans l'Intelligence Artificielle, dont le but est de faire connaitre les dangers et intérêts potentiels que l'intelligence artificielle pourra apporter dans le futur.

L'organisation s'inspire fortement des idées avancées par le concept de la singularité technologique, qui - selon les prédictions - devrait suivre l'arrivée d'une forme d'intelligence artificielle avancée. Selon eux, les risques potentiels apportés par un tel concept nécessiterait des recherches approfondies et une forme de prévention afin de limiter toute forme de danger pour l'humanité[1]. Luke Muehlhauser[3] est le directeur exécutif. Portail de l'informatique théorique. Hawking : « L'intelligence artificielle pourrait mettre fin à l'humanité » L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, qui s'exprime par l'intermédiaire d'un ordinateur en raison d'une maladie, met en garde contre le développement de l'intelligence artificielle.

Hawking : « L'intelligence artificielle pourrait mettre fin à l'humanité »

Dans un entretien à la BBC, le scientifique affirme que ce type de technologie pouvait évoluer rapidement et dépasser l'humanité, un scénario comparable à celui des films Terminator. « Les formes primitives d'intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à l'humanité », a affirmé le professeur dans cet entretien. « Une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite », a-t-il déclaré. « Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés », poursuit M.

Hawking, considéré comme un des plus brillants scientifiques vivants. M.