background preloader

Expos en cours

Facebook Twitter

Explorez Mars - Expositions temporaires. Autour des dinosaures - Expositions temporaires. Cycle : Darwin : penser le vivant autrement - Saison 2015-2016. Publiée en 1859, L’origine des espèces de Charles Darwin bouleverse le schéma de pensées établi et fournit une explication scientifique de l'origine de l’homme et des autres espèces.

Cycle : Darwin : penser le vivant autrement - Saison 2015-2016

L’onde de choc est telle que polémiques, interprétations et transformations se multiplient, aujourd’hui encore. Quelles sont les grandes idées de sa théorie ? En quoi étaient-elles nouvelles à l'époque, et en quoi sont-elles toujours dérangeantes pour certains de nos contemporains ? À l’occasion de l’exposition "Darwin, l’original", présentée à la Cité des sciences et de l’industrie jusqu’en août 2016. Conseiller scientifique : Guillaume Lecointre, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), directeur du département Systématique et évolution. Darwin l'original à la Cité des sciences. L'expo DarwinLa prochaine fois que vous allez à la Cité des sciences de la Villette, avec vos gamins, faites le aussi pour vous.

Darwin l'original à la Cité des sciences

Et rendez vous à la nouvelle exposition temporaire «Darwin, l’original». Ce n’est pas que cette exposition n’ait rien à proposer aux minots. Ils pourront s’amuser avec des pinsons aux becs aimantés. Trier des jeux de cartes virtuelles pour autant de quizz culturels et historiques sur le 19ème siècle. Jouer à sélectionner des pigeons virtuels. Ouch ! Croire à l’évolution ou la comprendre Diffuser la pensée de Darwin est un besoin que Lapie justifie sans prendre de gants: «il y a un enjeu politique, lié au contexte actuel, de la compréhension de Darwin et du darwinisme. Le commissaire scientifique de l’exposition, Guillaume Lecointre, est professeur au Muséum national d’histoire naturelle. Le catalogue de l'expo Darwinlabos.

Des bactéries aux éléphants. Mqb - Chamanes et divinités de l’Équateur précolombien. Prêtre aux pouvoirs surnaturels, exerçant parfois des fonctions politiques, le chamane consolidait l’ordre à travers une multitude de rites et de cérémonies ponctuant le calendrier annuel.

mqb - Chamanes et divinités de l’Équateur précolombien

La thématique du chamanisme reste ainsi indissociable de l’histoire des civilisations de l’Équateur préhispanique. Reflet de la pensée et de la philosophie des peuples ancestraux, son système de croyances a présidé à la construction de leur monde social, économique et politique. Ses habitudes, valeurs et savoirs font aujourd’hui partie d’un legs millénaire, transmis aux peuples de l’actuel Équateur. Rituels de guérison, de fertilité ou d’initiation, tous avaient pour but de rétablir la connexion entre les différents niveaux de l’espace cosmique : le monde extérieur ou céleste (les astres), l’inframonde ou monde intérieur (peuplé de défunts et d’esprits) et, au milieu, la Terre-mère ou Pachamama, le monde terrestre des êtres humains et des animaux.

Accueil. Voyage dans les collections - grand-patrimoine.loire-atlantique.fr. Les fils de Grand Corbeau - Indiens de la côte nord-ouest/Vie du musée (actualités...)/Musée du Nouveau Monde/La Rochelle/La liste des villes/Découverte des musées de Poitou-Charentes - Découverte des musées de Poitou-Charentes. Musée du Nouveau Monde La côte nord-ouest correspond à une région géographique et historique composée de sociétés tribales de petite taille qui partagent un même modèle culturel reposant sur le travail du bois pour l’habitation,les transport et la fabrication d’outils et centré sur la mer ou les rivières comme mode de transport et d’alimentation (principalement le saumon).Aire historiquement densément peuplée c’est une des zones les plus habitées d’Amérique du Nord à l’arrivée des Européens.

Les fils de Grand Corbeau - Indiens de la côte nord-ouest/Vie du musée (actualités...)/Musée du Nouveau Monde/La Rochelle/La liste des villes/Découverte des musées de Poitou-Charentes - Découverte des musées de Poitou-Charentes

C’est aussi le lieu d’une des plus grandes diversités linguistiques au monde : au moins quarante-cinq langues appartenant à treize groupes linguistiques différents, difficilement affiliables aux autres grandes familles amérindiennes.Plusieurs peuples, dont les Tlingit, les Haïda, les Tsimshian, les Nuxalk, les Kwakwaka’wakw, les Nuuchah-nulth et les Salish, vivent dans cet espace dont l’unité est renforcée par les conditions environnementales et une influence culturelle mutuelle. Fermé le mardi.

Expos passées