Débats TICE

Facebook Twitter

Avis d’expert : Des "TICE" vues comme symptôme de la perte du capital scolaire par Thierry Klein – Tribune Solutions. Plus les moyens de l'Education Nationale diminuent, plus on met en valeur les investissements dans les technologies de l'information.

Avis d’expert : Des "TICE" vues comme symptôme de la perte du capital scolaire par Thierry Klein – Tribune Solutions

Mais encore faut-il les utiliser dans le bon sens. Je me dois de vous préciser tout d'abord que "Capital scolaire" est une expression employée par Bourdieu qui n'a rien à voir avec le sens économique du mot "Capital". "Capital scolaire" signifie plutôt "qualité scolaire", ce terme prenant en compte la qualité de l'enseignement et la qualité, le niveau des élèves. "Perte du capital scolaire" n'est donc qu'une façon un peu pompeuse de parler de la baisse du niveau général. J'emploie ces termes parce que ce sont ceux de Bourdieu et qu'il a inspiré ma réflexion (si je n'étais pas aussi modeste, je vous dirais que j'ai eu des précurseurs).

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Réseaux sociaux : « Il manque aux adultes les clés pour en comprendre les enjeux ! » RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.. (Visuel : à l'école Chateaudun, à Amiens, par Emmanuel Fradin, pour RSLN) « Nous sommes en 2025 et un site, denicheur.net, permet à n’importe qui de retrouver vos données mises en ligne des années auparavant.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Réseaux sociaux : « Il manque aux adultes les clés pour en comprendre les enjeux ! » RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique..

Votre mission ? Retourner dans le passé pour modifier le cours des choses. » Ce scénario, c’est celui de « 2025 ex machina », un serious game mis en ligne par la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL), il y a un an, pour faire prendre conscience aux enfants des empreintes qu’ils sont susceptibles de laisser sur Internet. Intégrer Internet à la démarche éducative, le défi de tous. Texte traduit et adapté de Incorporating Internet into education is everyone’s responsability, according to thesis, publié sur le site de EurekAlert le 4 mars 2011 Jon Altuna, psychologue spécialisé en éducation de l’Université du Pays Basque, a mené une importante étude sur le phénomène des classes 2.0.

Intégrer Internet à la démarche éducative, le défi de tous

De façon concrète, il a mesuré l’usage et le degré d’intégration d’Internet et des technologies de l’information (TIC) dans plusieurs classes du 3e cycle du primaire. [Billets pédago] : Utiliser le Web2.0 après la classe, pourquoi pas. L’ENT ? non merci. 16 décembre, 2010 — Jean-Marie Gilliot Pendant la session « retour d’expérience » autour du web 2, un auditeur s’étonnait que des enseignants acceptent de communiquer avec leurs élèves en dehors des heures de cours, alors que les enseignants se retranchent derrière leur statut pour ne pas travailler sur les Environnements Numériques de Travail (ENT) en dehors de leurs obligations de services.

[Billets pédago] : Utiliser le Web2.0 après la classe, pourquoi pas. L’ENT ? non merci.

Il interrogeait donc les orateurs pour savoir s’ils avaient des éléments de réponse, qui clairement ne savaient pas comment répondre. Il y a pourtant plusieurs éléments qui se renforcent mutuellement, mais dont la synthèse peut avoir un caractère politique difficile à porter pour des membres de l’Éducation Nationale en représentation. Guide : La violence dans l’espace virtuel – Ce qu’on en sait, comment la prévenir et la traiter. Le Gouvernement du Québec a édité en mars 2011 un guide de référence intitulé : « Guide : La violence dans l’espace virtuel – Ce qu’on en sait, comment la prévenir et la traiter – Ca vaut le coup d’agir d’ensemble » téléchargement librement à cette adresse (12 pages, pdf).

Guide : La violence dans l’espace virtuel – Ce qu’on en sait, comment la prévenir et la traiter

Les Technologies de l’Information et de la Communication évoluent à grands pas. Elles présentent des avantages multiples et sont de plus en plus accessibles et présentes dans le quotidien des jeunes. Elles peuvent toutefois soulever diverses préoccupations pour certains parents, acteurs du milieu scolaire et des animateurs en espaces publics numériques (EPN). Les jeunes sont davantage exposés à la violence visuelle, à la cyberdépendance, à la fraude, au vol d’identité, à l’hameçonnage et aux différentes formes de violence en ligne dont la cyberintimidation. Aussi, les frontières sont minces entre l’espace privé et l’espace public ainsi qu’entre l’espace virtuel et le monde réel. Identités numériques, e-réputation et Ressources humaines?Les jeunes ont tout compris ! Il y a quelques jours j’ai été confronté à un groupe d’étudiant assez intéressant. je ne sais pas s’il s’agissait d’un cas à part ou d’une vraie tendance mais 90% de la promotion possédait un profil Facebook avec un faux nom !

L’idée de base est bien évidemment de profiter de Facebook et de son réseau sans avoir besoin de cacher certaines informations. En effet, une des grande pratiques du web est de googler ses amis, mais également collègues et futurs employés. Puisque facebook est considéré, à tord comme un réseau privé, de nombreux utilisateurs racontent leur vie mais également critiques tels ou tels individus. L’école: penser et agir en réseaux intelligents! L'école: penser et agir en réseaux intelligents!

L’école: penser et agir en réseaux intelligents!

Nous tenons d’abord à remercier chaleureusement tous ceux qui nous ont partagé leurs commentaires dans ce billet. Vous nous avez inspirés dans notre réflexion sur le rôle de l’école de demain. Les technologies numériques sauveront-elles l'école ? Point de vue d’un Service Universitaire de Pédagogie sur l’intégration des TICE (2/5) Ecoles élémentaires : vers des ENT de circonscription ? Les technologies vont transformer l’apprentissage. Selon une enquête récente, la majorité des responsables de l’enseignement dans le monde considèrent que la technologie peut jouer un rôle important dans l’apprentissage des élèves et dans les pratiques pédagogiques des enseignants.

Les technologies vont transformer l’apprentissage

Voici le résumé des résultats de l’enquête. Quelque 500 administrateurs et décideurs en technologie de l’information du secteur éducatif dans 14 pays sur 5 continents ont participé à cette enquête, réalisée à la demande de Cisco (NASDAQ : CSCO) Clarus Research Group, un cabinet de recherche de Washington, D.C. La moitié des répondants provenaient des milieux scolaires de niveaux primaire et secondaire, l’autre moitié des institutions d’enseignement universitaire et supérieur. Les trois problèmes essentiels pour l’apprentissage : Ouverture vers le WebQuelques bonnes raisons pour lever les restrictions (3/4) Je ne suis pas un fan de Facebook.

Ouverture vers le WebQuelques bonnes raisons pour lever les restrictions (3/4)

J’y vais rarement, seulement pour être en contact avec d’anciens élèves et de la parenté éloignée. Des gens que je ne verrais pas autrement. Les TIC encouragent-ils réellement la performance et la réussite des élèves? Catherine Houle, publié le 28 mars 2011 Le Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD) vient de mettre en ligne le mémoire de M.

Les TIC encouragent-ils réellement la performance et la réussite des élèves?

Jean Loisier, qui tente de répondre à cette question, à l’heure où le monde de l’éducation et de la formation, tant au Canada qu’à l’extérieur, investit de plus en plus dans l’intégration des TIC. Après avoir précisé brièvement ce qu’on inclut dans le paradigme des nouveaux outils d’apprentissage (NOA), on présente une synthèse des quelques récentes recherches scientifiques menées en marge des discours promotionnels et prémonitoires sur les nouvelles technologies. Apprendre à circuler sur internet. Des enfants parfois très brillants peinent à réussir leurs études.

Apprendre à circuler sur internet

Ils sont victimes d’un trouble invisible à l’œil nu : dyslexie, dysorthographie ou dyscalculie. Quoi qu’il en soit, ces élèves – et leurs parents – vivent souvent la scolarité comme un véritable chemin de croix. Premiers résultats de l'étude :« Comprendre le comportement des. Soumis par INTERNET SANS C... le mer, 10/02/2010 - 16:24 À l'occasion du « Safer Internet Day »,Fréquence écoles dévoile les premiers points forts de l'enquête financée par la Fondation pour l'Enfance et soutenue par la Délégation Interministérielle à la Famille et Mitsubishi Electric Europe. Premiers constats de l'étude : > Les jeunes sont avertis des graves menaces, mais peu sensibilisés aux dangers quotidiens- 85,9% pensent qu'il existe des dangers sur Internet.

Pourtant, il existe un fort contraste entre les représentations qu'ils ont des risques, et la réalité éprouvée.- Ainsi, 44,9% citent comme danger n°1 la mauvaise rencontre, - mais lorsqu'ils sont interrogés sur leurs propres mauvaises expériences, ils évoquent à 47% les images choquantes qu'elles soient pornographiques ou violentes, puis à 36,4% les virus et le piratage (36,4%).

Quand Calysto passe au lycée, les élèves se demandent s'il ne faut pas arréter Internet ! Il est des billets que l’on n’aime pas avoir à publier. Celui-ci en fait clairement partie tant il m’irrite au plus haut point ! Il illustre malheureusement une nouvelle fois l’incapacité chronique de l’école à comprendre et former aux nouvelles technologies et aux enjeux de demain. C’est donc l’histoire d’un lycée qui souhaite organiser une journée de sensibilisation sur le thème « Réseaux sociaux, gérer son identité numérique ».