background preloader

InfoDoc

Facebook Twitter

Référentiel des compétences en culture informationnelle - DS1. Yves Gingras (dir.), Controverses. Accords et désaccords en sciences humaines et sociales. La Gestion des Connaissances - Anne-Claire Villiers Chaton. « La compétition économique mondiale contraint nos entreprises à des efforts permanents d'innovation, de prospection, de qualité et de rentabilité.

La Gestion des Connaissances - Anne-Claire Villiers Chaton

Pour conduire aux mieux ces actions, les acteurs économiques ont besoin d'une action fiable et prospective, et doivent pouvoir se prémunir contre des accès non souhaités à leurs propres données. Le concept d'intelligence économique recouvre ses préoccupations. » a) Définition et objectifs de l'Intelligence Economique « L'IE peut être définie comme l'ensemble des actions de recherche, de traitement, de diffusion et de protection de l'information utile aux différents acteurs économiques. Ces acteurs sont conçus comme un système global destiné à inspirer la stratégie de la direction générale de l'entreprise, tout comme à informer en continu et à innerver ses différents niveaux d'exécution, afin de créer une gestion offensive et collective de l'information, qui devient une richesse principale. »

Pratiques culturelles en France et aux États-Unis. Encadré 1 – Les difficultés d’une analyse comparative diachronique Le travail comparatif dont sont issus les principaux résultats présentés dans cette étude cumule la difficulté d’une comparaison internationale et celle d’une analyse diachronique [1].

Pratiques culturelles en France et aux États-Unis

Présentation des deux enquêtes Côté français, l’enquête Pratiques culturelles des Français a été réalisée à cinq reprises (1973, 1981, 1988, 1997 et 2008) auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. Pour chaque édition, la représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode dite des quotas et les entretiens ont été réalisés en face à face au domicile des personnes interrogées [2]. Formation et profession : revue scientifique internationale en éducation 263. Martine Mottet, Professeure agrégée, Université Laval Émilie Morin, Professionnelle de recherche, Université Laval Julie-Christine Gagné, Professionnelle de recherche, Université Laval doi:10.18162/fp.2013.a15 Du primaire jusqu’à la fin de leurs études universitaires, les élèves doivent fréquemment réaliser des recherches pour documenter leurs travaux.

Formation et profession : revue scientifique internationale en éducation 263

Or, cette activité est trop rarement synonyme de réussite. Pratiques des élèves Comme l’ont illustré nombre de chercheurs dans le domaine de la maitrise de l’information (au Québec, nous parlons plutôt de compétences informationnelles), faire une recherche se résume trop souvent pour les élèves à taper quelques mots-clés dans Google, à consulter rapidement les premiers résultats obtenus, pour finalement copier-coller des passages des documents trouvés sans juger de leur validité ni en citer la source. L’engouement de la médecine pour le big data. La gigantesque accumulation de données médicales rendue possible par les avancées informatiques permet d’identifier des maladies et des épidémies normalement invisibles.

L’engouement de la médecine pour le big data

S'abonner à une plateforme de livres numériques en bibliothèque : les questions à se poser. Le réseau de bibliothèques pour lequel je travaille, propose à ses lecteurs depuis fin 2012 d'emprunter des liseuses sur lesquelles sont préchargés des livres numériques précieusement sélectionnés par l'équipe de bibliothécaires.

S'abonner à une plateforme de livres numériques en bibliothèque : les questions à se poser.

(Les livres sont achetés via la librairie Le Divan). Veille doc professionnelle. McDo: Les livres numériques remplacent les jouets dans les Happy Meals. Digital Humanities : un nouvel engagement pour les bibliothécaires. Compte rendu de l’article suivant Rockenbach, Barbara, Digital Humanities in Librairies : New models for scholarly Engagement , Journal of Library Administration,vol53, issue 1, 2013 (article introductif au numéro) Nous entrons dans ce que nous pourrions nommer « le temps des bibliothèques digitales » en référence à l’essai de Mathew Gold « The digital Humanities moment » présent dans l’ouvrage Debates in Digital Humanities.

Digital Humanities : un nouvel engagement pour les bibliothécaires

De nombreuses bibliothèques intègrent les humanités digitales dans leurs services. Origines de RDA. Ressources : Description et Accès (RDA) est le code de catalogage qui remplace les Règles de catalogage anglo-américaines, 2e éd.

Origines de RDA

(AACR2). Il a été publié en juin 2010, sous la forme d'un site web : RDA Toolkit. (Accès sur abonnement) Les pays anglophones se sont dotés en 1967 d’un code de catalogage appelé Anglo-American Cataloguing Rules (AACR) dans un souci d’harmonisation des règles de catalogage entre les deux rives de l’Atlantique. Titre blablabla Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx - dossier documentaire_2013.pdf. Resource Description and Access. Pour la fourmi, la rosée est une inondation.

Le 24 juin 2014 se tiendra à Lyon la nouvelle édition des Rencontres Doctoriales EPIC.

Pour la fourmi, la rosée est une inondation

De quoi s’agit- il ? EPIC est le nom d’une école doctorale lyonnaise, qui gère 7 doctorats : sciences de l’éducation,sciences de l’information et de la communication,psychologie,histoire, philosophie et épistémologie des sciences, des techniques et des technologies,didactiques des disciplines scientifiques et techniques : mathématiques, sciences de la matière et de la vie,économie de la science,STAPS. Faire du data mining avec Google : comment tromper big brother ? Après Elsevier et Gallica, voici un nouvel épisode de ma série sur le data mining.

Faire du data mining avec Google : comment tromper big brother ?

Développer des compétences informationnelles. La bibliothèque au coeur de l’activité bibliométrique des universités : bonne ou mauvaise idée ? Durant les années 2000, les bibliothèques suédoises ont ressenti le besoin de redéfinir leurs missions et leurs rôles par rapport à la communauté qu’elles desservaient, c’est ce que nous apprend l’article How implementation of bibliometric practice affects the role of academic libraries de Fredrick Aström (Lund University Libraries) et Joacim Hansson (Linnaeus University) parue dans Journal of Librianship and Information sciences mais disponible en Open Access sur l’archive de l’Université de Lund.

La bibliothèque au coeur de l’activité bibliométrique des universités : bonne ou mauvaise idée ?

Les revues Elsevier – quelques faits. Le texte ci-dessous est la traduction d’un extraordinaire billet de Tim Gowers, initiateur du Cost of Knowledge. En dépit de son immense intérêt, la longueur de l’article m’a semblé pouvoir être un frein même aux anglophones — et parmi eux, les nombreux plus expérimentés que moi seront certainement en mesure de critiquer cette traduction. Je l’ai voulue pragmatique : l’objectif était de rendre ce texte accessible aux bibliothécaires francophones, pas d’élaborer une traduction parfaite. Créer des flux RSS depuis Twitter : trois outils au banc d'essai.

Les professionnels de l'information sont aujourd'hui conscients de l'intérêt de Twitter pour la veille. Nombre d'entre eux surveillent la twittosphère par le biais de fils RSS intégrés à leur agrégateur préféré. Mais si l'oiseau bleu a permis un moment de créer aisément des flux pour surveiller les nouveaux tweets d'une requête mot-clé, d'un hashtag, d'un twitteur ou d'une liste, la nouvelle version de son API a rendu inopérants, en juin 2013, les flux déjà créés et a complexifié notablement la création de nouveaux flux. Fort heureusement, des développeurs n'ont pas tardé à proposer sur le Web des applications et services permettant de créer simplement un flux RSS depuis Twitter. Nous avons passé dans cet article trois outils au banc d'essai....