background preloader

Blended learning et classe inversée

Facebook Twitter

[Newsletter #83] Présentiel / Distanciel : comment faire tomber le mur ? Souvent mises en opposition, ces 2 modalités ont tenté de se réconcilier avec les parcours blended-learning.

[Newsletter #83] Présentiel / Distanciel : comment faire tomber le mur ?

En théorie, rien n’empêche ce mariage de raison, mais en pratique, les objectifs sont loin d’être atteints. Le e-learning en amont et/ou en aval est souvent boudé, et la formation en salle ne tient pas compte des modules à distance qui la complètent. Alors ? Ces 2 modalités seraient-elles finalement peu miscibles ? Mais si bien sûr, et on vous livre la recette ! Pourquoi est-il si dur de faire cohabiter ces 2 modalités ? Si l’usage de parcours blended Learning est en augmentation, ils sont généralement composés par les clients eux-mêmes, au détriment de ceux proposés « clés en main ». Mais le problème principal se situe souvent par les fortes différences pour l’apprenant entre les 2 modalités conservées dans leur format initial : Bien souvent, le présentiel et le distanciel sont conçus, produits et organisés par des équipes distinctes.

Passer du e learning à la papa à la formation multimodale efficace. Accueil - Inversons la Classe. Newsletter #67 Quel fil rouge pour le Blended Learning ? Le blended learning trouve petit à petit sa place dans le paysage de la formation, et permet de concevoir des parcours riches, diversifiés, engageants, souples et personnalisés.

Newsletter #67 Quel fil rouge pour le Blended Learning ?

Véritable « mashup » de la formation, qu’il soit livré « clé en main » ou bien composé sur mesure par les entreprises, le blended learning semble être le format idéal, encore faut-il le doter d’un fil conducteur capable de donner du sens à ces nouveaux cocktails. Quand la formation fragmentée a besoin de cohérence Les formations en salle d’une semaine ont pratiquement disparu, elles ont été raccourcies ou partiellement substituées par de l’e-learning, puis le rapid-learning est apparu, puis les MOOC, les COOC, les SPOC, et maintenant le mobile learning. Nous sommes passés : d’un besoin = une modalité unique,à un besoin = une multitude de combinaisons de modalités. 53 stratégies pour se familiariser avec l’apprentissage mixte en vidéos - École branchée. Onze enseignants américains révèlent 53 stratégies pour tirer profit de l’apprentissage mixte (blended learning) au primaire et au secondaire.

53 stratégies pour se familiariser avec l’apprentissage mixte en vidéos - École branchée

Chacune est expliquée dans une vidéo destinée spécialement aux enseignants souhaitant faire leurs premiers pas dans la méthode ou développer leur approche. L’apprentissage mixte (blended learning, en anglais) désigne une méthode d’enseignement qui combine à la fois des éléments traditionnels, comme le présentiel, l’exposé magistral et l’imprimé, et d’autres éléments issus des technologies de l’information et des communications, comme les logiciels, les appareils mobiles et les réseaux sociaux. La compagnie américaine en technologie éducative BetterLesson a lancé un projet visant à identifier des leaders parmi les enseignants américains qui utilisent l’apprentissage mixte. En février, les 11 enseignants qui ont été retenus par la compagnie ont été dévoilés.

Pour la compagnie, ces stratégies qui prennent la forme de vidéos ne sont qu’un début. Blendedˣ : le rôle central du formateur. La nouvelle offre CrossKnowledge, le Blendedˣ, vise à "replacer le formateur au cœur du dispositif de formation”… Le e-learning aura donc été une tentative de remplacer le formateur ?

Blendedˣ : le rôle central du formateur

Steve Fiehl : Le digital learning a toujours eu pour vocation d’économiser des coûts de formation (de 30 à 50% en moyenne), mais aussi d’accélérer le temps de montée en compétence et d’augmenter le nombre de personnes formées. Sans remplacer le formateur, on a rajouté le e-learning et cela a donné le "blended learning", devenu aujourd’hui la première méthode de formation dans les grandes entreprises françaises. La Classe inversée en entreprise - eLearning Industry. Pourquoi faut-il utiliser le concept de classe inversée en entreprise ?

La Classe inversée en entreprise - eLearning Industry

Avant de nous plonger directement dans le sujet, nous allons d'abord nous pencher sur ce qu'est une salle de classe inversée. Voici une définition simple du concept de la classe inversée selon Maureen J. Lage, dans sa publication de 2000 « Le journal de l’éducation » : “Inverser la salle de classe signifie que les événements qui ont traditionnellement lieu à l'intérieur de la salle de classe ont maintenant lieu en dehors de la salle de classe et vice versa”.

En réalité la définition est plus large. La salle de classe inversée est une stratégie de formation de type mixte, qui inverse la salle de classe traditionnelle (avec professeur) en livrant les contenus du cursus en dehors de la salle, et qui amène les activités normalement hors-classe (recherche, entraînement, devoirs, discussion, mise en pratique,…) dans la salle, en présence d’un guide ou d’un tuteur. Les principaux bénéfices du concept de classe inversée 1. 2. Dossier e-learning letter n° 19 - actualité & stratégies e-learning - Blended Learning : où en est-on ? Newsletter #67 Quel fil rouge pour le Blended Learning ?