background preloader

Irak

Facebook Twitter

Irak Partie 2

Déclarations de #musulmans soutenant les chrétiens d'#Irak c/#EI. « Le discours de l’EI ne peut prendre que chez ceux qui n’ont aucune culture musulmane » Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po Paris, historien, spécialiste de l’islam contemporain, est l’auteur, notamment, de Je vous écris d’Alep (Denoël, 2013). Comment expliquer la forte proportion de convertis parmi les djihadistes ? C’est que ça n’a rien à voir avec l’islam ! On continue de regarder comme un phénomène religieux ce qui n’est qu’un phénomène politique. Daesh est une secte. Elle frappe d’autres musulmans. Pourquoi ces convertis sont-ils mis en avant dans les vidéos de décapitation du groupe Etat islamique ? Pourquoi montrent-ils ces bourreaux français ?

Y a-t-il une dimension prosélyte ? Il faut effectivement parler de la dimension du recrutement. Lire aussi Les nouveaux visages du djihad français. Irak : les corps de 150 sunnites, opposés à l'organisation de l'État islamique, découverts dans une fosse (officiels) En direct : face-à-face entre armée et manifestants à Ouagadougou En savoir plus Les corps de 150 sunnites, opposés à l'EI, retrouvés dans un charnier en Irak En savoir plus Un footballeur camerounais de 15 ans abandonné devant un stade de foot En savoir plus Une délégation de peshmerga est arrivée à Kobané En savoir plus Israël ferme l'esplanade des Mosquées, une "déclaration de guerre" pour Abbas En savoir plus Pyongyang joue à la cyberguerre contre Séoul avec de gentils cochons En savoir plus Mistral : "Les conditions de livraison à la Russie ne sont pas réunies" En savoir plus La Suède reconnaît la Palestine comme État, Abbas salue la décision En savoir plus Centrales survolées par des drones : EDF porte plainte En savoir plus Hervé Gourdel, otage assassiné en Algérie, chevalier de la Légion d'honneur En savoir plus Mort de Rémi Fraisse : ouverture d'une information judiciaire et suspension des travaux du barrage En savoir plus.

Economie - Pétrole de l'EI : les Turcs et les Kurdes irakiens dans le viseur des États-Unis. En attendant les renforts kurdes, les combats se poursuivent à Kobané En savoir plus Attentats dans le nord du Sinaï : Le Caire accuse "l'étranger" En savoir plus L’armée libanaise lance un assaut contre des miliciens islamistes à Tripoli En savoir plus Real Madrid – FC Barcelone : suivez le clasico en direct En savoir plus Vidéo : à Paris, le musée Picasso rouvre ses portes au public En savoir plus Législatives ukrainiennes : le difficile combat des jeunes candidats contre la corruption En savoir plus Au Brésil, la présidentielle "la plus imprévisible" depuis le retour de la démocratie En savoir plus Une jeune Iranienne pendue pour meurtre malgré les appels à la clémence En savoir plus Mali : décès d'une fillette de deux ans, premier cas d'Ebola dans le pays En savoir plus Émotion et dépit des Tunisiens de Paris devant les bureaux de vote En savoir plus Fusillade dans un lycée près de Seattle, deux morts dont le tireur En savoir plus.

L'armée américaine envoie des armes à l'État islamique... par erreur. Kobané : une cargaison destinée aux Kurdes larguée par erreur à l'EI. Au moins une cargaison larguée par des avions américains pour les combattants kurdes à la lisière de Kobané est en fait tombée dans un secteur contrôlé par le groupe État islamique (EI), selon une ONG. Dans la nuit de dimanche à lundi, des avions de la coalition avaient parachuté des caisses d'armes, de munitions et de médicaments destinées aux combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) qui affrontent depuis plus d'un mois l'EI. "Une cargaison parachutée a été prise par l'EI et il y a des rapports contradictoires sur une seconde. Selon une source, elle est aussi aux mains des djihadistes, tandis que selon une autre source, elle a été détruite par la coalition", affirme l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Le Commandement militaire américain chargé de la région (Centcom) avait annoncé lundi avoir été obligé de détruire une des palettes de matériel qui s'était égarée lors du largage, pour éviter qu'elle ne tombe aux mains du groupe État islamique. Irak : Amnesty accuse les milices chiites de "crimes de guerre" Des milices chiites qui combattent le groupe État islamique (EI) aux côtés de l'armée irakienne commettent des crimes de guerre contre des civils sunnites, a accusé mardi Amnesty International.

L'ONG de défense des droits de l'homme accuse notamment le gouvernement irakien de soutenir et d'armer des combattants chiites qui enlèvent et tuent des civils sunnites. Pour lutter contre les djihadistes de l'EI, qui se sont emparés en juin de vastes régions de l'Irak, Bagdad s'appuie notamment sur des milices chiites, qui combattent souvent sur le terrain aux côtés de l'armée. Dans un communiqué, Amnesty dit avoir des "preuves" que des miliciens chiites ont commis des "dizaines" de meurtres de sunnites en Irak, qui évoquent des "exécutions délibérées".

Des groupes armés chiites se livrent également à des enlèvements de sunnites, pour la libération desquels des familles ont dû payer des dizaines de milliers de dollars, ajoute l'ONG. Prétexte. À qui Daech vend-il son pétrole? INTERNATIONAL - Les offensives de Daech continuent. Depuis plusieurs jours maintenant, le groupe jihadiste qui contrôle une partie de l'Irak et de la Syrie, cherche à prendre la ville de Kobané. Troisième ville kurde de Syrie, située non loin de la Turquie, Kobané est défendue tant bien que mal par les combattants kurdes mais est sur le point de tomber. Et la coalition internationale a beau bombarder les positions de Daech, rien ne semble arrêter les jihadistes. La possible percée de Daech (appelé aussi "Etat islamique") qui se profile met de nouveau en lumière la puissance militaire et donc financière du groupe.

La rente pétrolière de Daech soulève évidemment une question: à qui les jihadistes vendent-ils leur pétrole? Lire aussi:» Ce que l'on sait de la situation à Kobané» La situation à la frontière turco-syrienne expliquée en carte» Que fait la Turquie pour empêcher la chute de Kobané» Quels pays bombardent l'Etat islamique?» Des réseaux clandestins bien en place Double jeu turc. Pip_kel sur Twitter : "Les soldats syriens chrétiens et musulmans combattent le terrorisme pour la paix #Courage à eux et #honte à l'#UMPS! Qui sont les Kurdes et que veulent-ils? Tout le monde a entendu parler de cette «nation sans Etat».

A cheval sur quatre pays (la Turquie, l'Iran, l'Irak et la Syrie), ce peuple est tout de même largement méconnu. Trois femmes kurdes ont été retrouvées mortes, tuées d'une balle dans la tête, dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013 à Paris au centre d'information du Kurdistan, rue Lafayette. Il y a quelques temps déjà, Ariane Bonzon avait fait le point sur ce que l'on sait des Kurdes et de leurs revendications. Au cœur du Proche-Orient, partagés entre au moins quatre pays (Irak, Iran, Turquie, Syrie) et formant une nombreuse diaspora en Europe, les Kurdes constituent la plus grande nation sans Etat. Dans la recomposition régionale que les soulèvements arabes pourraient entraîner, les Kurdes auront certainement leur mot à dire. L’occasion de s’interroger sur ce que représentent aujourd'hui les Kurdes et sur ce qu’ils veulent, en compagnie de Sandrine Alexie de l'Institut kurde de Paris.

On ne sait pas combien sont les Kurdes VRAI. ONU : la présidente de l’Argentine fracasse la propagande occidentale et se fait censurer. » [Vidéo] Comme quoi, en Allemagne, il y a de l’information sur le terrorisme… Die Anstalt - Terrorisme - 23 septembre. L’internationale des djihadistes. Les militants de l'EI cherchent des informations sur des soldats et leurs familles sur les réseaux sociaux. Il y a deux semaines, le porte-parole de l’État islamique (EI, ou Daesh) a menacé les pays qui participent à la coalition mise en place sous l’égide des États-Unis contre les jihadistes actifs en Syrie et dans le nord de l’Irak. « Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout (…) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière. (…) Tuez le mécréant qu’il soit civil ou militaire », avait en effet affirmé ce cadre de l’EI dans un message audio diffusé le 22 septembre.

Suite à cette menace, des pays ayant rejoint la coalition ou étant sur le point de le faire ont pris des mesures qu’ils ont rendues publiques ou non. Ainsi, au Pays-Bas, il a été recommandé aux militaires de voyager en tenue civile dans les transports en commun. Les militants de l’EI utilisent massivement les réseaux sociaux. Banker who financed 9/11 mastermind now funding terrorists in Syria and Iraq. The case highlights growing concern over the apparent failure of Qatar, one of the richest nations in the world, to crack down on financial terrorist networks in the country. Qatar has developed a close relationship with Britain in recent years, investing billions of pounds in the UK, including buying Harrods and building the Shard, the tallest building in Europe. The Gulf State has also secured in controversial circumstances the World Cup in 2022. But prominent critics are now calling for greater scrutiny of Qatar’s connections to global terrorism with the threat of sanctions if it fails to tackle the problem.

Sir Malcolm Rifkind, the chair of Parliament’s Intelligence and Security Committee, has warned that Qatar “must choose their friends or live with the consequences” while Professor Anthony Glees, director of the University of Buckingham’s Centre for Security and Intelligence Studies, said: “The time has come to draw the line under funding by the Gulf States coming into the UK. Favoriser la tolérance religieuse pour vaincre l'EI. Pour recevoir gratuitement euro|topics ou vous désinscrire, veuillez indiquer ici votre adresse e-mail.

L’ancien chef des services secrets d’Arabie Saoudite, continue de soutenir Daech. Bandar arme Daesh, un groupe de miliciens chargés de frapper l’ArabieL’ancien chef des renseignements saoudiens Bandar ben Sultan a repris son soutien aux groupes armés contrairement aux nouvelles orientations annoncées récemment par le royaume par la voix de son ministre des Affaires étrangères Saoud Fayçal à New York. Celui-ci avait insisté sur l’engagement de son pays à lutter contre le terrorisme et a interdit toute collaboration avec les organisations terroristes. La chaine de télévision libanaise New TV a diffusé un reportage sur un document secret faisant état d’une cargaison d’armes livrée à l’aéroport Etimesgut air base en Turquie à bord d’un avion de type antonov 124-100-150. La cargaison a décollé de Ramstein en Allemagne, passant par l’aéroport de Georgia Tbilisi.

Ensuite, elle a été répartie en trois ensembles : la première a été envoyée à l’aéroport de la région Van en Turquie, pour la remettre à Daesh. Tags: Irak: l'armée livre par erreur de l'aide humanitaire à l'EI. Les forces aériennes irakiennes ont pas erreur parachuté de l'aide humanitaire dans les zones contrôlées par les combattants de l'Etat islamique, rapporte mercredi le Washington Times. Selon le journal, la cargaison composée de produits alimentaires, d'eau potable et de munitions était destinée aux militaires irakiens participant à l'opération contre les djihadistes de l'EI. Cependant, l'aide a été parachutée sur la province d'Al-Anbar (ouest) contrôlée par les islamistes.

"Nos militaires avaient un grand besoin de cette aide, mais en raison d'une erreur commise par le commandement et du manque d'expérience des pilotes, nous avons de facto aidé l'EI à tuer nos soldats", a déclaré le député irakien Hakim al-Zamili dans une interview à la chaîne NBC News. Ces informations ont été confirmées par une source au sein du ministère irakien de la Sécurité qui s'exprimait sous couvert d'anonymat. La guerre sans fin contre le terrorisme. Conférence sur la paix et la sécurité en Irak, Paris, 15 septembre 2014. L. Blevennec/elysee.fr. Il y a treize ans, les attentats du 11 septembre 2001 ont provoqué l’amorce d’une politique de la canonnière à grande échelle contre le terrorisme. Sous la direction des États-Unis, les armées des pays occidentaux sont entrées en scène là où seuls agissaient jusqu’alors les services de renseignement ou de police. Le comportement de Washington à l’égard de ses alliés est devenu binaire : s’ils n’étaient pas avec nous, c’est qu’ils étaient contre nous, la neutralité n’avait plus de place.

La Global War On Terror lancée par l’administration néoconservatrice du président Georges W.Bush se voulait globale, à la fois militaire et politique, contre Al-Qaida et contre les régimes qui l’abritaient ou le soutenaient. Dès le lendemain du 11-Septembre, la première sélection des cibles principales à frapper comprenait l’Afghanistan, l’Irak et le Yémen. Toujours les mêmes mauvais remèdes. D’où vient le pétrole européen ? Lors d'une réunion de la commission des affaires étrangère du Parlement européen nous avons appris avec stupeur que l'UE se fournirait en pétrole auprès de l'État islamique. Jana Hybaskova l'ambassadrice de l'Union européenne en Irak, a ainsi affirmé le 2 septembre au sujet du pétrole irakien de l'État islamique (EI) : « Malheureusement, des États membres de l'UE achètent ce pétrole ». Sachant que, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie publié en août, l'État islamique contrôle pas moins de sept champs pétroliers en Irak, pour une production de 80 000 barils par jour.

Certains experts calculent que ce trafic de pétrole illicite permet à l'EI d'engranger entre 1,5 et 3 millions de dollars par jour. La Commission entend-elle prendre des mesures pour empêcher que l'UE finance directement ce groupe ? La Commission peut-elle faire la lumière sur ces accusations ? Etat islamique : le bilan comptable des massacres. C'est un rapport d'activité sur papier glacé, comme en publient toutes les grandes entreprises pour séduire les investisseurs. Un document de 400 pages, disponible en ligne, plein de données chiffrées et de graphiques. Intitulé "Al-Naba", "les nouvelles" en arabe, il montre en couverture un combattant en treillis dans le désert, regard martial, kalachnikov à l'épaule.

A l'intérieur, présentés avec un luxe de détail, les 7.681 "opérations militaires" de l'Etat islamique, comme prétend désormais s'intituler ce mouvement terroriste qui règne sur un territoire plus grand que la France, entre l'ouest de l'Irak et le nord-est de la Syrie : en 2013, il y aurait ainsi eu, juste en Irak, 1.083 assassinats, en hausse de près de 50% par rapport à 2012 ; 4.465 attentats à la bombe ; 537 attentats à la voiture piégée ; 160 commandos suicides ; plusieurs centaines de prisonniers libérés...

Un marketing ultraciblé Mais qu'importe : tous les objectifs du mouvement terroriste sont atteints. Suspicions Run Deep in Iraq That C.I.A. and the Islamic State Are United - NYTimes.com. Alain Soral et son analyse prémonitoire de janvier 2012. Assassinat de Gourdel : Louisa Hanoune n’exclut pas l’implication du MAK. Pour un ancien militaire algérien, Hervé Gourdel était un agent d'espionnage français. Amar Ghoul (ministre) accuse la France de l'enlèvement et la décapitation d'Hervé Gourdel. Louisa Hanoune accuse la France d'avoir organisé l'enlèvement et la décapitation d'Hervé Gourdel. Maroko1337 sur Twitter : "Quand #Benladen était adulé par les #USA lorsqu'il combattait l'#URSS... Du pétrole de l'Etat islamique acheté par des Européens ? Bruxelles sous pression. Du pétrole de l'Etat islamique acheté par des Européens ? Bruxelles sous pression.

PARIS () - Jean-Christophe Rufin : la France "risque de payer les conséquences" de son engagement en Irak. Le monde sur une poudrière : l’ONU doit reprendre la main. Patrick Le Hyaric : "l’Amérique a fabriqué des monstres qu’elle ne contrôle plus" Alain Gresh : « Ceux qui pensent que l’intervention militaire est une solution politique devraient réfléchir. Le Qatar, les Frères musulmans et l'État islamique. Les alliés des États-Unis financent et soutiennent le groupe djihadiste de l'EIIL/ISIS ! -- Solidarité internationale. Le sénateur américain McCain reconnaît avoir des relations constantes avec l’Etat Islamique. Pierre Torres : « J'ai commis l'erreur de collaborer avec les services de l'antiterrorisme français » Edwy Plenel dénonce la stigmatisation des #musulmans #Islam. Reportage CBS Denver : La preuve que les vidéos de décapitation de ISIS sont tournées en studio. La faute d’Obama sur « l’état islamique »

« Des puissances étrangères ont financé, formé, armé l’Etat islamique en Irak et au Levant » Moyen-Orient - Guerre en Irak III : les interventions militaires fabriquent-elles des jihadistes ? De Villepin: "L'Etat islamique est l'enfant monstrueux de l'arrogance de la politique occidentale" De Villepin: "L'Etat islamique est l'enfant monstrueux de l'arrogance de la politique occidentale" Des miliciens chiites rivalisent de barbarie avec l’EI. » Le journaliste décapité était un Israélien formé dans une antenne du Mossad. L’Etat islamique vu par Vice : commentaire d’un reportage inédit. ISIL gunmen fail to burn Palestinian flag #EIIL #EI. Israël récupère l'assassinat de James Foley pour dénoncer le Hamas. #EIIL.

John McCain, le chef d'orchestre du « printemps arabe », et le Calife, par Thierry Meyssan. Esclavagisme, excision, mariage collectif : la manipulation des images sur l'EIIL. Un ministre allemand accuse le Qatar de financer les jihadistes en Irak. Jameswrightfoley.jpg (JPEG Image, 1024 × 768 pixels) SYRIE: Des djihadistes annoncent avoir décapité un journaliste. Les soutiens de l’État islamique. Comment la géopolitique du pétrole explique la crise en Irak. Un ex-chef de la DGSE: "Al Qaida est mort en 2002" - Alain Chouet. Video: ISIL gunmen fail to burn Palestinian flag before trampling it - Iraqi News.

Marzouki dans une tribune dans Aljazeera.net : Les Yézidis et les Chrétiens d'Irak persécutés sont le bienvenue en TunisieWebdo Tunisie. Thierry Meyssan - "rencontre entre McCain et Al-Baghdadi". Irak : sauver l’honneur ne suffit pas. Georges Malbrunot - De Bagdad à Jérusalem : L'Orient indiscret. Irak : ce sont des monstres mais ce sont vos monstres. Assassinat par l’EIIL de l’Imam de la grande mosquée de Mossoul. USA : UN GRAND CHANGEMENT S'EST OPERE DANS LES MEDIAS DE MASSE QUI NE DEFENDENT PLUS ISRAËL. OBAMA AUX ABOIS PRIS A SON PROPRE PIEGE ASSISTE AU REVEIL DU PEUPLE AMERICAIN EN COLERE - Le blog de Jacques Tourtaux. Les « sauveurs » de l'Irak (Il Manifesto) -- Manlio DINUCCI. Médiamensonges et pompiers pyromanes ! -- Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) Un ancien d’Al-Qaïda dénonce la collaboration entre l’EIIL, la CIA et Baghdadi.

Le patriarche Sako dément la torture et la décapitation de chrétiens par les djihadistes de l’EI. Jaures2013 : A lire: communiqué de la Grande ... Le pétrole, véritable raison de la mobilisation américaine en Irak ? Comprendre la montée en puissance de l'EIIL en 5 minutes. Irak, Ukraine, le Gribouille de l’Elysée va-t-il enfin se réveiller et changer de politique ? ! Dupontaignan : Il y a un an Hollande et Fabius ... Révélations d'un ancien cadre d'Al-Qaïda sur l'EIIL (En Français) Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l’EIIL. ISIS Leader Abu Bakr Al Baghdadi Trained by Israeli Mossad, NSA Documents Reveal. » NSA Doc Reveals ISIS Leader Al-Baghdadi is U.S., British and Israeli Intelligence Asset Alex Jones' Infowars: There's a war on for your mind!

ISIS Terror Leader: "See you guys in New York" Après les chrétiens, les yézidis d’Irak massacrés par les djihadistes. #Iraq Ce que les extrémistes jihadistes... - Tariq Ramadan (official) A qui profite le chaos en Irak? La fatwa d'EIIL sur l'excision était un faux | Slate.fr. MsannWael : Partagez amis Athés, Chrétiens, ... Irak: les chrétiens fuient Mossoul (patriarche) Irak: le pape défend les Chrétiens 'persécutés' Linformatrice : ALERTE INFO : REGARDEZ BIEN ... EIIL, à la tête d'un futur "Djihadistan" ? À Mossoul, une alliance contre nature entre le Baas et les djihadistes. Que faire des photos effroyables d’Irak ? Irak : « Il y a là un piège fatal pour la stabilité et la paix civile à l’intérieur de chaque société. Terroristes djiadistes en Irak vidéo choquante !

Une vague d'attentats fait 50 morts en Irak à cinq jours d'élections. Media mensonge guerre d'irak 1990.