background preloader

Cancers

Facebook Twitter

A Mitochondria-K+ Channel Axis Is Suppressed in Cancer and Its Normalization Promotes Apoptosis and Inhibits Cancer Growth: Cancer Cell. To view the full text, please login as a subscribed user or purchase a subscription.

A Mitochondria-K+ Channel Axis Is Suppressed in Cancer and Its Normalization Promotes Apoptosis and Inhibits Cancer Growth: Cancer Cell

Click here to view the full text on ScienceDirect. Figure 1 A Reversible Metabolic-Electrical Remodeling in Cancer Contributes to Resistance to Apoptosis and Reveals Several Potential Therapeutic Targets In cancer, mitochondrial glucose oxidation is inhibited and energy production relies on the cytoplasmic glycolysis. This “inactivity” of the mitochondria likely induces a state of apoptosis resistance. Figure 2 DCA Reverses the Glycolytic Phenotype and Depolarizes Mitochondria in Cancer, but Not Healthy, Cells. Les scientifiques guérissent le cancer, mais personne n’y prête attention. Les chercheurs canadiens ont trouvé un remède simple contre le cancer, mais les grandes sociétés pharmaceutiques ne sont pas intéressées.

Les scientifiques guérissent le cancer, mais personne n’y prête attention

Des chercheurs de l’Université de l’Alberta, à Edmonton, au Canada ont guéri le cancer, mais il y a eu peu d’ondulation dans les nouvelles ou à la télévision. Il s’agit d’une technique simple en utilisant un médicament très basique. Le procédé utilise le dichloroacétate, qui est actuellement utilisé pour traiter les troubles métaboliques. Donc, il n’y a aucun souci d’effets secondaires ou de leurs effets à long terme. Ce médicament ne nécessite pas un brevet, donc n’importe qui peut l’employer largement et à moindre coût par rapport aux médicaments contre le cancer coûteux produits par de grandes sociétés pharmaceutiques.

Retrouver l'équilibre acido-basique pour maigrir. En bref Les origines du concept de l'équilibre acido-basique Les thérapeutes Franz Xaver Mayr (1875-1965) et Howard Hay (1866-1940) ont été parmi les premiers à formuler des doctrines holistiques intégrant le concept de l’équilibre acido-basique1.

Retrouver l'équilibre acido-basique pour maigrir

Au milieu du XXe siècle, le Français Louis-Claude Vincent inventait la bioélectronique, une technique qui permet de mesurer certaines caractéristiques du sang, dont son pH. Les travaux qu'il menait avec la collaboration de Jeanne Rousseau ont inspiré plusieurs auteurs, qui ont écrit sur l’équilibre acido-basique en lien avec la diète. Equilibre acide-base. La vraie cause du cancer et pourquoi elle a été gardée secrète ! Le lauréat du prix Nobel, le Dr OttoWarburg H., a consacré sa vie à l’étude et à la cause du cancerMensonges sur les dangers des téléphones portables (videos).

La vraie cause du cancer et pourquoi elle a été gardée secrète !

Lire la suite ... ». Dr Warburg était directeur de l’Institut Kaiser Wilhelm (aujourd’hui Institut Max Planck) pour la physiologie cellulaire à Berlin. Otto Heinrich Warburg, né le 8 Octobre 1883 à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg), mort à Berlin, était un médecin, physiologiste et biochimiste allemand. Docteur en chimie et docteur en médecine, il fut lauréat du Prix Nobel physiologie et médecine pour sa découverte de processus-clés de la respiration cellulaire et de différents systèmes enzymatiques. Le cancer se guérie depuis plusieurs décennies -Vitamine B17- 1-2. Le Botox freine la progression du cancer de l'estomac. Liste des 400 médicaments cancérigènes - L'Alimentation Santé.

Plantes cancérigènes

Cancer : les aliments à éviter ! L'artémisinine, l'herbe qui tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures - Actumag Info. Selon une série d’études publiées dans « Science de la vie », l’artémisinine, de la « Douce vermouth » du dérivé « d’Artemisia Annua », utilisée en herbologie chinoise depuis plus de 2 000 ans, réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%.

L'artémisinine, l'herbe qui tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures - Actumag Info

Et combinée avec le fer, cette plante incroyable tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. Elle n’attaque sélectivement que les «mauvaises» cellules, sans affecter les tissus sains. Déjà reconnue comme un remède antipaludéen puissant et contre la fièvre, son plus ancien usage formulé par écrit figure dans un texte appelé: Recettes pour cinquante-deux maladies (chinois traditionnel : 五十二病方 ; pinyin : Wǔshí’èr Bìngfāng) datant de 168 av. J. -C. et découvert, parmi d’autres textes ayant traits à 283 traitements médicaux différents, dans une tombe mise à jour sur le site de Mawangdui.

La Revue des Sciences de la Vie a présenté une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai. Cancer : le remède oublié. Nous sommes en 1890 à New York.

Cancer : le remède oublié

Il fait nuit. Le Dr William Coley se tourne et se retourne dans son lit. La veille, ce jeune chirurgien de 28 ans a, pour la première fois, vu mourir une de ses patientes. Cette patiente, Elizabeth Dashiell, est morte d’un cancer des os. Et le Dr Coley est submergé par un sentiment de culpabilité et d’impuissance. Au petit matin, il sort de chez lui. Une patiente guérit du cancer grâce à un virus : l'avis des experts. FAITS.

Une patiente guérit du cancer grâce à un virus : l'avis des experts

L'information a été relayée maintes et maintes fois par les médias depuis ce matin : Stacy Erholtz, une femme de 49 ans atteinte d'un cancer de la mœlle osseuse a été guérie après l'injection d'une dose massive de virus modifiés de la rougeole il y a six mois. Ce traitement n'a cependant pas eu le même succès avec une deuxième patiente, même si son cancer a été affaibli par cette virothérapie. RÉACTIONS. Les résultats de l'équipe de Stephen Russell "méritent-ils" un tel engouement médiatique ? Réponse avec 3 spécialistes : Olivier Lantz, spécialiste de l'immunologie à l'Institut Curie, Frédéric Tangy, responsable du Laboratoire de génomique virale à l'Institut Pasteur et Jean-François Fonteneau, chargé de recherche à l'Institut de Recherche en Santé de l'Université de Nantes (INSERM). Une protéine anti-cancer identifiée par des chercheurs américains. SANTÉ - La chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie permettent, dans le meilleur des cas, de se débarrasser d'une tumeur solide.

Une protéine anti-cancer identifiée par des chercheurs américains

En revanche, lorsqu'il commence à se propager dans le corps, un cancer atteint son stade le plus dangereux et limite les chances de guérison. Des scientifiques de l'Université de Cornell, aux États-Unis, ont isolé des nanoparticules qui font office de patrouilleurs dans le sang, empêchant ainsi la migration des cellules cancéreuses. "Environ 90% des décès par cancer sont liés à des métastases", a déclaré le professeur Michael King, en charge de la recherche.

Santé - Beauté - Cellectis annonce un traitement efficace contre la leucémie. (AFP) - Le groupe de biotechnologies Cellectis, spécialisé en ingénierie des génomes, a annoncé vendredi avoir prouvé l'efficacité de son médicament phare, UCART19, dans le traitement de la leucémie.

Santé - Beauté - Cellectis annonce un traitement efficace contre la leucémie

Ce traitement a réussi à éliminer la leucémie chez des souris sur lesquelles ont été transplantées des cellules humaines, assure Cellectis. Les cellules créées par Cellectis ont été modifiées grâce à de l'ingénierie génétique. Dans le détail, il s'agit de cellules T, une catégorie de globules blancs, qui, grâce à des récepteurs d'antigènes chimériques (CAR) ont réussi à reprogrammer les cellules T allogéniques, c'est-à-dire celles qui ne proviennent pas du patient. Ce traitement cible les leucémies aiguës et chroniques les plus courantes par la reprogrammation de cellules ne provenant pas du patient. Alzheimer : un anticancéreux fait reculer la maladie en quelques jours. La maladie d'Alzheimer est la première maladie neurodégénérative au monde sur le plan de l'incidence.

Alzheimer : un anticancéreux fait reculer la maladie en quelques jours

Les estimations prévoient que le nombre de personnes atteintes va exploser dans les années à venir. Il devient donc indispensable de mettre au point un médicament qui puisse au moins contrer les effets de la pathologie. Le bexarotène pourrait être un bon candidat en agissant sur les taux d'ApoE pour détruire les plaques amyloïdes. Mais son efficacité est à prouver chez l'Homme. © Jean-Marie Huet, Flickr, cc by nc sa 2.0 Alzheimer : un anticancéreux fait reculer la maladie en quelques jours - 3 Photos. Un virus du sida modifié peut guérir la leucémie.

Emma, une petite Américaine âgée de 7 ans, est en rémission depuis 7 mois grâce à un nouveau traitement de thérapie génique utilisant un virus du sida modifié. Elle est atteinte d'une leucémie lymphoblastique aiguë, le plus fréquent des cancers de l'enfant, dans laquelle des cellules du sang se mettent à proliférer de façon excessive.

Cancer: la chimiothérapie pourrait être contre-productive. La chimiothérapie anti-cancer peut endommager des cellules saines et les pousser à produire une protéine qui alimente la tumeur et entraîne une résistance au traitement, selon une étude qui vient d'être publiée. Il s'agit d'un nouveau mécanisme découvert "de manière complètement inattendue" par des chercheurs américains, travaillant sur la résistance à la chimiothérapie observée dans des cancers métastasés du sein, de la prostate, du poumon et du colon. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence le rôle important des fibroblastes, des cellules non cancéreuses, dans la cicatrisation des plaies et la production de collagène.

Mais situées à proximité d'un cancer et exposées à la chimiothérapie, ces cellules subissent des altérations de leur ADN et produisent une protéine dénommée WNT16B qui permet aux cellules cancéreuses de se développer et envahir les tissus environnants en résistant aux traitements. Des nanoparticules magnétiques contre le cancer. 07 février 2014 © Inserm, P. Latron Fioles et boîtes de pétri de culture cellulaire. Des nanoparticules toxiques pour les cellules cancéreuses : l’idée n’est pas nouvelle mais, à Toulouse, des chercheurs Inserm de l’université Paul Sabatier, en collaboration avec une équipe CNRS de l'Institut national des sciences appliquées (LPCNO), viennent de montrer comment cibler très spécifiquement les tumeurs. Un nouveau traitement contre le cancer du poumon. Avec notre correspondant à La Havane, Guillaume Decamme Le premier essai clinique du Cimavax EGF a été réalisé en 1995.

Aujourd'hui, un essai de phase III se déroule sur 579 malades dans 18 hôpitaux cubains. (Photo : AFP) Pas peu fier de sa découverte, le landerneau médical cubain ! Cancer : une fille de 8 ans a réduit de 75 % sa tumeur grâce à un traitement alimentaire. Encore une belle histoire d’un patient atteint d’un cancer qui a réussi à le traiter par lui même grâce à une régime alimentaire adéquat. Il est clair que la médecine, avec ses chimiothérapies et autres traitements désastreux, n’est pas capable de soigner le cancer ; au contraire, le plus souvent elle les aggrave, plus particulièrement lorsque la personne approche de la phase finale de la maladie. Le cancer est une maladie métabolique du système, le résultat d’un corps qui manque de nutriments spécifiques, contient trop de toxines, un taux de PH (Potentiel d’Hydrogène) trop bas, signifiant que le corps a un trop plein d’acides.