background preloader

Christina890

Facebook Twitter

Annexe 3: N°13. Synthèse Provisoire. Annexe 3: N°12. Les recruteurs déplorent souvent le manque d’expérience des jeunes diplômés…Ce n’est pourtant pas une surprise !

Annexe 3: N°12

Une jeune diplômée comme moi, qui a pourtant cumulé 2 ans d’expériences professionnelles à travers ses stages, n’a pas l’expérience de quelqu’un qui a déjà travaillé 5 ans au même poste. Une évidence. Pourtant cela ne devrait pas être un frein à l’embauche. Au contraire : le jeune diplômé vous offre beaucoup d’avantages que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

D’abord, LE JEUNE DIPLOME EST SURMOTIVE : D’un coté il veut trouver son premier emploi, et de l’autre, prouver à lui même comme à l’entreprise qu’il le mérite. De même, LE JEUNE DIPLOME, NE VEUT PAS DIRE SANS EXPERIENCE : les stages réalisés pendant le cursus permettent de se confronter au monde de l’entreprise, de mettre en pratique tout ce qui a été appris en cours. Ensuite, LE JEUNE DIPLOME EST « VIERGE » DE TOUTE MAUVAISE HABITUDE. De plus, LE JEUNE DIPLOME EST CURIEUX. Annexe 3: N°11. Posez toutes vos questions sur L’Oréal ici.

Annexe 3: N°11

Annexe 3: N°10. Clichy, le 19 mai – La Fondation L’Oréal, en partenariat avec l'association SOS Villages d'Enfants, a ouvert le 15 mai son programme d’éducation « Beauty for a Better Life » à Beyrouth, en présence de Son Excellence Monsieur Elias Bou Saab, Ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur du Liban, et des futurs bénéficiaires de la formation issus des villages SOS.

Annexe 3: N°10

A l’occasion de cet événement, Sara RAVELLA, Directrice générale de la communication, développement durable, affaires publiques de L’Oréal et directrice générale de la Fondation L’Oréal rappelle : « Beauty for a Better Life permet de réinsérer des personnes vulnérables grâce à une formation aux métiers de la beauté. Ce programme international repose à la fois sur notre expertise métier acquise depuis plus de cent ans et la conviction profonde, partagée par tous chez l’Oréal, que la beauté a une réelle utilité sociale. » Annexe 3: N°9. L'Oréal est un groupe de cosmétiques leader au niveau mondial.

Annexe 3: N°9

Fondé en 1909 par Eugène Schueller, le nom actuel a été choisi en 1939. L'Oréal rayonne à travers le monde entier pour s'être progressivement imposé comme la référence absolue en matière de beauté.Les chiffres du groupe sont à ce titre impressionnants : près de 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires, une implantation globale dans plus de 130 pays, plus de 620 brevets déposés chaque année, près de 30 marques internationales et 77 000 collaborateurs. Annexe 3: N°8. "Reveal", c'est la dernière trouvaille de L'Oréal pour recruter des stagiaires et employés dans le monde : un serious game.

Annexe 3: N°8

Un jeu dont on sent le côté "premier entretien d'embauche", mais qui peut être aussi intéressant pour tous ceux qui s'intéressent au management d'une entreprise, ses relations publiques, la mise en marché de ses produits, etc. Après une inscription gratuite, mais très exhaustive où on exige même une photo de vous (n'oublions pas que c'est un processus d'embauche pour l'entreprise), vous serez transporté au siège de L'Oréal.

En vous promenant et en discutant avec les personnages du jeu, vous serez amenés à faire des choix selon les situations qui se présentent. Par exemple, on vous demandera votre opinion sur la manière d'organiser des rencontres entre divers départements de manière efficace, comment éviter les délais de la mise en marché d'un produit, etc. Annexe 3: N°7. Grâce à son business game « Brandstorm », créé il y a plus de 20 ans, le groupe L’Oréal réunit chaque année des milliers d’étudiants du monde entier.

Annexe 3: N°7

Cette compétition qui voit s’affronter des équipes par écoles ou universités autour d’une étude de cas marketing est aussi un canal de recrutement privilégié. Nombre d’étudiants qui participent à Brandstorm intègrent en effet le groupe. Annexe 3: N°6. Google, Canal+, Veolia, LVMH, EADS… Comment entre-t-on dans ces entreprises stars où rêvent de travailler les étudiants des écoles de commerce et d’ingénieurs ?

Annexe 3: N°6

Quels profils privilégient-elles ? Comment se faire repérer par leurs recruteurs ? Zoom sur ce qui marche pour être pris dans 7 sociétés classées aux premières places du Top 100 Universum des “employeurs idéaux”. “À la fois poète et paysan”. C’était, selon François Dalle, président de L’Oréal de 1957 à 1984, le profil du collaborateur idéal. Pour entrer, rien ne vaut le stage Quel profil de jeune diplômé faut-il arborer pour espérer partager le même employeur qu’Eva Longoria, Diane Kruger ou Patrick Dempsey ? Pour entrer chez L’Oréal, il faut être "à la fois poète et paysan" d'après François Dalle, président de l’Oréal de 1957 à 1984. // © Alain Buu Se faire repérer par les business games ou Facebook L’important, c’est de se faire repérer.

Dernière possibilité pour les plus geeks : les réseaux sociaux et notamment Facebook. Annexe 3: N°5. Annexe 3: N°4. Annexe 3: N°3. Annexe 3: N°2. Revue des marques : numéro 80 - octobre 2012 Les beautés au service de l'affirmation de soi, accessibles au plus grand nombre dans le monde entier avec des produits toujours plus performants… telle est la mission dévolue à L'Oréal Paris, première marque de la division produits grand public du groupe L'Oréal.

Annexe 3: N°2

Par Jean Watin-Augouard Eugène Schueller dans son laboratoire. Annexe 3: N°1.