background preloader

Windows

Facebook Twitter

2008 R2 – Resynchroniser l’heure d’un domaine AD avec une source de temps externe. Pourquoi synchroniser l’heure ?

2008 R2 – Resynchroniser l’heure d’un domaine AD avec une source de temps externe

Au sein d’un domaine Active Directory, tous les postes de travail et serveurs membre synchronisent leur horloge auprès du contrôleur de domaine ayant le rôle d’émulateur PDC (Primary Domain Controller) que joue le rôle de serveur de temps pour le domaine. Le bon fonctionnement de certains protocoles comme Kerbros v5, utilisé pour authentifier les utilisateurs au sein du domaine et assurer l’accès aux ressources partagées, est fortement dépendant de la synchronisation horaire entre les machines. En effet, la RFC 4120 stipule que le décalage acceptable entre deux hôtes est de l’ordre de 5 minutes environ.

Each host on the network MUST have a clock which is "loosely synchronized" to the time of the other hosts; this synchronization is used to reduce the bookkeeping needs of application servers when they do replay detection. The degree of "looseness" can be configured on a per-server basis, but it is typically on the order of 5 minutes. Synchroniser l’heure d’un Windows serveur sur un serveur NTP. Configurer le NTP sous Windows Server 2012. I.

Configurer le NTP sous Windows Server 2012

Présentation Dans ce tutoriel, nous verrons comment configurer le service NTP sous Windows Server 2012/2012 R2. Il est à noter que la commande “net time” n’est plus utilisée, désormais, la commande w32tm doit être utilisée lors de la configuration du NTP sous Windows. Vous me direz, dans un domaine Microsoft que l’on trouve souvent en environnement d’entreprise, c’est le contrôleur de domaine disposant du rôle FSMO d’émulateur PDC qui distribue l’heure aux clients. Certes, mais il faut bien que ce serveur récupère lui-même l’heure sur un autre serveur initialement pour pouvoir la distribuer par la suite. Concernant, le protocole NTP n’oubliez pas qu’il utilise le port 123 via UDP. Résultat de la commande ipconfig - carte tunnel? Hello, même problème, je viens de trouver une astuce pour arrêter de me faire pomper mes ressources par toutes ces cartes et process engendrés.

Résultat de la commande ipconfig - carte tunnel?

Visiblement, il s'agit de ta carte réseau qui génère des cartes tunnels, en ipv6. Alors d'une part, commence par désactiver les protocole IPV6 de tes cartes réseaux en allant dans les propriétés de celles ci et en décochant les cases correspondantes aux IPV6. Ensuite fait un clic droit sur ordinateur, puis -->Gérer-->Gestionnaire de périphériques-->Autres actions (panneau de droite)-->Affichage-->Afficher les périphériques cachés. Là, tu devrais trouver toutes les cartes qui polluent ta machine. Tu redémarres le tout et tu te retrouves avec un ipconfig nickel et des process svchost un peu plus "propres". Voilà voilà, bonne chance !

AD

AD. Commandes DOS. Comment Exporter et importer des objets Active Directory à l’aide de l’utilitaire CSVDE. Qu’est ce que CSVDE ?

Comment Exporter et importer des objets Active Directory à l’aide de l’utilitaire CSVDE

Domaine d’utilisatation Syntaxe du fichier Exportation Importation Erreurs communes Vidéo Express Qu'est ce que CSVDE ? L’administration d’un domaine sous Windows 2000 a été conçue de manière à rendre cette tâche la plus aisée possible. Tout étant centralisé dans l’Active Directory, il est facile pour un administrateur de gérer son domaine à partir d’un même point. L’Active Directory est capable de gérer des millions d’objets. Dans ce souci de facilité de déploiement, Microsoft a développé un utilitaire nommé csvde.exe destiné à importer ou à exporter des objets dans l’Active Directory.

Cet utilitaire est fourni avec Windows 2000 Server, ainsi qu’avec Outlook 2000 et Exchange 2000. Il s’exécute à partir d’une console en ligne de commande (Win-R, puis CMD). Domaine d’utilisation L’exportation ou l’importation d’objets Active Directory permet par exemple de déployer une architecture de domaine vers un autre domaine. Syntaxe du fichier Exemple d’entête : Tout sur les relations d'approbations (Trust Relationship) 4.4 Création de relations d'approbations externes Pour créer une approbation externes, vous devez connaître les noms de domaine à inclure dans la relation et disposer d'un compte d'utilisateur autorisé à créer des approbations dans chaque domaine.

Tout sur les relations d'approbations (Trust Relationship)

Un mot de passe est affecté à chaque approbation que les administrateurs des deux domaines de la relation doivent connaître. Pour créer une approbation externes, exécutez la procédure ci-dessous. 1. Dans la console Domaines et approbations Active Directory, dans l'arborescence de la console, cliquez avec le bouton droit sur le domaine que vous voulez administrer et cliquez sur Propriétés.

Le registre de Windows Vista.  SOMMAIRE : Historique Structure et organisation Structure physique A quoi servent les clefs ?

Le registre de Windows Vista

Outils Sauvegarde Nouveautés de Windows Vista Utilitaires Autre page : Principales clefs de la registry Historique La base de registre (registry) est née sous Windows 3.1, comme une méthode alternative aux fichiers INI pour stocker les paramètres de Windows et des applications. Auparavant, les fichiers textes linéaires sous DOS (CONFIG.SYS, ...) puis les fichiers INI permettaient de stocker les paramètres des systèmes et applications. Mais l'apparition d'OLE dans Windows 3.1 à considérablement accru les besoins en stockage et consultation de paramètres (les fichiers INI étaient limités à 64 K). Windows 95 a été la première version de Windows basée sur la base de registre, et toutes les versions qui lui suivent utilisent cette même base de registre (les fichiers INI sont toujours présents pour des raisons de compatibilité, hélas toujours utilisés par certains programmes).