background preloader

M2

Facebook Twitter

Penser la ville et l’urbain, les paradoxes de la géographie française. 1La ville, l’urbain sont des notions qui renvoient à des lieux et à des aires, à des sociétés inscrites territorialement, à des formes spatiales, à des paysages, à des polarisations et à des distances particulières. Aussi, la ville et l’urbain constituent-ils logiquement des objets de la géographie. L’expression « géographie urbaine » utilisée par Jean Bruhnes en 1900 est ainsi antérieure à celui de « sociologie urbaine » (1930) voire de « géographie rurale » (1960).

La géographie urbaine, champ de recherche précoce en France est pourtant restée secondaire durant longtemps. Pourtant aussi, les géographes bien qu’ils soient présents dans de nombreux bureaux d’études et agences d’urbanisme le sont beaucoup moins dans les institutions et organismes français qui doivent travailler internationalement sur la ville comme le montrent les témoignages de Yves Dauge et Serge Allou. 1 Voir à ce sujet la réflexion développée par Isabelle Lefort sur le développement durable et la mon (...) Objectifs. Début... 2010 Territoires en mouvement N2 supp. Territoires 2040 n 2. Quelques ressources pour la géographie prospective. Plusieurs sites académiques recensent les ressources disponibles pour l'enseignement de la géographie prospective, central dans les programmes du collège de 2015.

Le dossier géographie prospective de l'académie de Lille Sélection de ressources en géographie prospective notamment pour le lycée professionnel sur le site Lettres Histoire Géographie Education Civique de l'académie de Lille L'enseignement d'une géographie prospective des territoires dans l'académie de Lyon Le portail national Histoire-Géographie propose également une actualité sur son site : La MMSH partenaire du Festival Image de ville | Maison méditerranéenne des sc... Festival du film sur l'architecture et l'espace urbain 17-26 novembre 2017 Aix-en-Provence - Vitrolles - Martigues - Port-de-Bouc - Marseille Télécharger le programme Télécharger l'affiche Télécharger le communiqué de presse La MMSH est heureuse de s'associer cette année encore au festival Image de ville qui se déroule du 17 au 26 novembre sur cinq sites. Elle est partenaire de plusieurs temps forts, les 18 et 19 novembre à Aix-en-Provence, dans le cadre de ses 20 ans La Barraca de Pietro Marcello Dans le centre ville de Naples, quartier Montesanto, Maurizio, un sdf, a construit une baraque sur les escaliers qui mènent au corso Vittorio Emanuele.

La Bocca del Lupo Enzo a passé la moitié de sa vie derrière les barreaux d’une prison. DIM. 19 NOVEMBRE - 11h Films en chantier / cinéma et recherche Fondaci Atlas de Jeremy Gravayat Quelque part en Seine-Saint-Denis. DIM. 19 NOVEMBRE - 14h15 I Ricordi del Fiume. Prospective territoriale. UrbaniCités – UrbaniCités. Ce carnet de recherche vise à mettre en débat les recherches menées au sein du Laboratoire Population Environnement Développement (LPED – IRD/Aix Marseille Université). Depuis plusieurs années, des géographes, écologues et sociologues analysent les transformations urbaines, sociales, environnementale et politiques de l’agglomération marseillaise et de villes des suds. Ils interrogent les formes de différenciation spatiale : entre fragmentations, inégalités et continuités territoriales.

Ces travaux sont marqués à la fois par une articulation des échelles, une approche empirique, une analyse simultanée des paysages, de l’environnement et de la matérialité urbaine. L’approche interdisciplinaire et comparée repose sur une volonté commune, de s’intéresser aux formes, aux dynamiques et aux impacts de la diversité, de l’hétérogénéité et de la fragmentation urbaine sur les urbanités et les modes de vie. Universités A3 Ville numerique durablefin. Developpementdurable 261. Classement. Les villes les plus avancées en matière de mobilité durable. L'économie des villes (1/4) : Dessine moi une cité. La ville et le fait urbain ne sont pas un objet laissé au hasard. De l'Utopie urbaine de Thomas More à la Cité radieuse de Le Corbusier, en passant par le Phalanstère de Charles Fourier, la ville a été dessinée et pensée afin de correspondre et se mettre au service de modèles sociaux et économiques. Nous consacrons cette semaine à l’économie des villes.

L’histoire - et ce depuis la Préhistoire - révèle l’observation de liens étroits entre la naissance de phénomènes urbains et l’activité qui a pu y croître. En ce sens, elle est un objet éminemment économique: un lieu de concentration de population - donc de qualifications, de production et un carrefour d’échanges. C’est dans cette ville organisée que se structure l’essentielle de l’activité humaine. Avec les 10 plus grandes villes-monde qui produisent à elles-seules, plus de 10% du PIB mondial. Nous commençons aujourd'hui à parler d’économie des villes avec Catherine Baumont, professeure à l’Université de Bourgogne. L'économie des villes (2/4) : L'aménagement du territoire. Aménager un territoire est une problématique politique qui recouvre des enjeux qui dépassent la simple bonne gestion d'un espace. Comment l’État s'occupe du local, comment oscille-t-on entre centralisation et décentralisation ?

C'est sur ces enjeux que nous nous centrons aujourd'hui. Deuxième jour de notre semaine consacrée à l’économie des villes. Nous sommes revenus, hier, sur l’histoire de l’urbanisation et ses effets sur l’économie. Les territoires, dans leur diversité, sont les produits, en France, d’une histoire jacobine et centralisatrice. Avec nous pour explorer la carte et le territoire de France, Magali Talandier et Marc Dumont Musiques : “TGV” de TSF “Autoroute” de Barbara Carlotti Générique : Quantic - "Time is the enemy"

L'économie des villes (3/4) : BRICKS : l'hybris de la brique. Sur-production de briques, constructions d'immeubles à tout va, flambée des prix et explosion de la bulle immobilière en Espagne, le film Bricks, par le prisme des individus et l'histoire de la brique, revient sur ces éléments qui ont marqué l'Espagne et continuent de laisser leurs empreintes. Troisième jour de notre semaine consacrée à l’économie de la ville. Aujourd’hui, le film se déroule en Espagne et raconte une histoire de brique. L’explosion de la bulle immobilière de 2008, les crédits toxiques, les endettements et... la "brique”: ce courrier épais de demande de recouvrement forcé et d'expulsion que beaucoup ont reçu, sans savoir quoi en faire.

Des images de Valdeluz, la ville-nouvelle devenue fantôme et d’une société civile qui résiste et s’organise. Bande annonce de Bricks : C’est de la ville et de ses briques, pris dans un engrenage économique infernal dont nous allons parler aujourd’hui jusqu’à 15h... Vendredi 27 octobre - 20h : L’Espagne, un portrait filtré par les médias ? L'économie des villes (4/4) : La guerre des métropoles. Des liens qui unissent les métropoles à et leur mise en concurrence à l'échelle internationale, les relations qu'entretiennent les "villes mondes" entre elles sont complexes; de même que les relations que ces villes occupent avec leurs territoires.

Nous terminons aujourd’hui notre série consacrée à l’économie des villes par un débat. Cette semaine, nous avons retracé l’histoire économique des villes ainsi que leurs contours. Cette exploration - de la carte et du territoire - met en relief les enjeux économiques considérables de son aménagement. La ville, lieu de concentration des populations et des facteurs de production, est à la croisée des différentes échelles du territoire. Pour débattre de la guerre des métropoles, nous accueillons, aujourd’hui, autour de la table Aurélie Lalanne, Céline Vacchiani-Marcuzzo, et Frédéric Gilli. Musiques : Claude Nougaro - “Bidonville" Bobby Bland - “Ain’t no love in the heart of the city" Générique : Quantic - "Time is the ennemy" Interpréter l’espace urbain en marchant. Avez-vous déjà essayé de lire et d’explorer l’espace urbain par l’expérience de co-création procurée par une promenade collective ?

C’est cette expérience réalisée avec Hendrik Sturm, artiste « marcheur-sculpteur d’espace » selon Élise Olmédo, qui a été proposée aux étudiants du Master de Géographie et Aménagement de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Le film (Dé)marche retrace et reconstitue cette démarche d’interprétation des lieux où l’enseignant joue le rôle de pédagogue au sens premier de celui qui accompagne l’élève à l’école en cheminant à ses côtés. La marche comme forme particulière de découverte, de lecture et d’appropriation des lieux, contient aussi un potentiel de (re)découverte de soi, des autres et de ce qui nous entoure. Elle relève bien ici de l’hodologie, cette science des cheminements qui permet une « conduite de l’individu (…) selon un ensemble de ‘détours’ et de chemins privilégiés, relatifs à ses investissements psychiques dans le monde (Besse, 2004) ». Découvrir la ville en suivant un ruisseau. Etang de Berre - Contexte géographique et environnemental.

L’étang de Berre a une superficie totale de 15 500 ha, un volume de 900 millions de m3, une profondeur maximale de 9,5 m et une profondeur moyenne de 6 m. Les limites de l’étang de Bolmon sont, au nord le cordon sableux du Jaï qui le sépare de l’étang de Berre et au sud une digue rocheuse qui le sépare du canal de navigation du Rove. D’une superficie de 578 ha, pour une profondeur moyenne de 1,5 m, l’étang de Bolmon a un volume total de 8,3 millions de m3. L’étang de Berre et la mer sont reliés par le canal de Caronte creusé à –9 m, permettant l’alimentation en eau de mer par le sud-ouest de l’étang. L’étang était également en relation avec la mer par le tunnel du Rove entre 1925 et 1963, année d’un éboulement marneux survenu sous la chaîne de l’Estaque. Malgré un environnement aquatique fortement dégradé, les atouts écologiques, et en particulier ornithologiques sur le périmètre de l’étang de Berre sont très importants.

Ana35. Portrait com letang de berre l. Analyse Archimer. Impact sanitaire de la pollution atmosphérique. La démarche prospective en géographie - Histoire-géographie - Éduscol. Les territoires sont au cœur des programmes de géographie enseignés au collège comme au lycée. Étudiés à différentes échelles (locale, régionale, mondiale), ils permettent aux élèves de comprendre comment les sociétés aménagent et développent leurs territoires, de questionner la durabilité de leurs choix, notamment à travers la démarche de l’étude de cas.

La prospective questionne les territoires ; c’est une activité de création qui consiste à imaginer plusieurs possibilités d’évolution pour un même espace. Elle aspire à créer de la discussion autour des choix et à promouvoir une citoyenneté plus active en associant les habitants. Le but pour les élèves est ainsi d’essayer de changer et de penser différemment leurs territoires afin de les habiter et de devenir des citoyens engagés. L’académie de Lyon vient de publier une page intitulée « L’enseignement d’une géographie prospective des territoires » qui recense de nombreuses ressources utiles en collège comme au lycée. Prospective : de l’ingénierie territoriale et urbaine à la pédagogie scolaire.

Avec son demi-siècle de pratiques, la prospective est devenue une composante de notre paysage institutionnel, politique et territorial. Son entrée dans les collèges et lycées pour contribuer à l’enseignement de la géographie et du développement durable ouvre une nouvelle page de son histoire. Passer des territoires à la classe, de l’aménagement et de l’urbanisme à l’enseignement, est plus qu’une simple extension de son domaine d’activité. Matériaux et méthodes de réflexion prospective conçus dans les territoires vont enrichir l’arsenal pédagogique des enseignants et diversifier les modes d’apprentissage des élèves. À la lumière des expérimentations et résultats déjà obtenus, entre autres dans l’académie de Lille, le bénéfice à en attendre est prometteur. 1. Une brève généalogie de la prospective territoriale et urbaine La prospective territoriale est consubstantiellement liée à l’aménagement du territoire. 2.

Mais qu’entend-on alors par démarche de prospective ? 3. Bibliographie. Journée de réflexion disciplinaire : La géographie prospective. Vous pouvez lire ci-dessous le compte-rendu de la JRD Géoprospective organisée le 10 mai 2017 à Paris et consulter les présentations de nos intervenant.e.s. La journée a également fait l’objet d’un "live-tweet" sur notre compte Twitter @HGSnesFSU que vous pouvez retrouver ici Bibliographie indicative sur ce thème : Roger BRUNET, Jean-Paul DELER, « Prospective », in Roger BRUNET, Robert FERRAS, Hervé THERY (dir.), Les mots de la géographie.

Dictionnaire critique. Stéphane CORDOBES : « Le pouvoir d’enchantement des métropoles », Tous urbains, 2016/4 (N° 16) « Comment la prospective territoriale renouvelle-t-elle l’action publique ? DATAR : Territoires 2040, « Aménager le changement », automne 2010 - Territoires 2040 n°2, « Prospective périurbaine et autres fabriques de territoires » -

Ateliers pedagogique numeriques2015. Territoires 2040 : exposition cartographique et ressources  - Histoire-géographie - Éduscol. Une exposition cartographique « Territoires 2040 » est organisée au Conseil économique, social et environnemental à Paris jusqu’au 2 juin prochain, à partir des travaux prospectifs entrepris par la Datar . Elle s’inscrit dans une réflexion stratégique globale conduite par l’Etat sur les évolutions et mutations des territoires en France. La Datar y présente dix planches cartographiques de sa démarche prospective. A travers les cartes, il s’agit de montrer et d’analyser les principales transformations des territoires en France, sous l’effet des changements de mode de vie, des mutations technologiques, du développement des transports et plus globalement de la mondialisation.

La Datar a livré durant les dernières semaines d’importants travaux prospectifs portant sur les évolutions des territoires en France. Sept systèmes spatiaux sont identifiés et analysés comme tels : o L'urbain métropolisé français dans le cadre de la mondialisation o Les systèmes métropolitains intégrés. Etang de Berre - Développement économique et gestion durable de l'étang de Berre. Diapo geo scolaire. La prospective dans l’enseignement de la géographie. Dans les nouveaux programmes de géographie de collège, applicables à la rentrée 2016, on retrouve à six reprises le terme prospective : Dans les thématiques du cycle 3 : "La nécessité de faire comprendre aux élèves l’impératif d’un développement durable et équitable de l’habitation humaine de la Terre et les enjeux liés structure l’enseignement de géographie des cycles 3 et 4. Ils introduisent un nouveau rapport au futur et permettent aux élèves d’apprendre à inscrire leur réflexion dans un temps long et à imaginer des alternatives à ce que l’on pense comme un futur inéluctable.

C’est notamment l’occasion d’une sensibilisation des élèves à la prospective territoriale. En effet, l’introduction d’une dimension prospective dans l’enseignement de la géographie permet aux élèves de mieux s’approprier les dynamiques des territoires et de réfléchir aux scénarios d’avenir possibles. Classe de 3e, Thème 2 : Pourquoi et comment aménager le territoire ? Qu’est-ce que la prospective ?