background preloader

Géo

Facebook Twitter

RSS

Cataloguer. La superficie des glaces d'hiver de l'Arctique au plus bas. L'étendue maximale des glaces arctiques a été la plus faible mesurée en hiver cette année depuis le début des observations par satellite en 1979, a indiqué jeudi le Centre américain de la neige et de la glace (National Snow and Ice Data Center/NSIDC). La superficie de la banquise a atteint au plus 14,54 millions de km2 le 25 février ce qui devrait être le maximum pour l'année, selon une estimation préliminaire, soit 1,10 million de km2 sous la moyenne de 15,64 millions km2 mesurée de 1981 à 2010 et 130 000 km2 au-dessous du précédent minimum en 2011.

Cette année, le maximum a été atteint quinze jours plus tôt que la moyenne entre 1981 et 2010 à savoir le 12 mars, précise le NSIDC. La date de l'étendue maximale de la banquise arctique varie considérablement d'une année sur l'autre allant du 24 février en 1996 au plus tôt au 2 avril au plus tard en 2010, précisent ces scientifiques. Lire (édition abonnés) : La banquise vue d’avant. Les énergies renouvelables - notre-planete.info. Stocker l’énergie solaire et permettre l’électromobilité, une première mondiale à la Martinique. Le 9 mai 2015 à Fort de France, à l’occasion du sommet préparatoire de la Conférence Climat des Nations Unies, le Groupe Bolloré présente le 1er démonstrateur d’Amérique, inauguré par le Président de la République François Hollande et de Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Au centre des préoccupations des autorités publiques des îles de la Caraïbe depuis déjà longtemps, la gestion intelligente de l’électricité, produite à partir de l’énergie solaire, est une réponse d’avenir pour diminuer la dépendance aux énergies fossiles des territoires insulaires, tout en préservant l’environnement. À partir de sa position de leader mondial des films pour condensateurs et après vingt ans de recherche et développement et plus de 2 milliards d’investissements, le Groupe Bolloré a mis au point une technologie unique : la batterie Lithium Métal Polymère (LMP). Publicité. Arctique : un déclin de la banquise sans précédent depuis 1450 ans, par Grant Foster. Arctique : un déclin de la banquise sans précédent depuis 1450 ans, par Grant Foster Une étude récente publiée par Nature montre que le déclin actuel de la banquise Arctique est sans précédent depuis 1450 ans. Note de lecture par Grant Foster, statisticien spécialisé dans l’étude des données climatiques, et éditeur du site Open Mind, sous le nom de plume de Tamino.

Par Grant Foster, Open Mind, 2 décembre 2011 Nous disposons pour les 30 dernières années de données précises, obtenues par les observations satellite, sur l’étendue de la banquise arctique, et d’une assez bonne estimation pour le dernier siècle et au delà, à partir d’observations effectuées à bord de navires et d’aéronefs. Ces données montrent clairement que la banquise arctique a considérablement régressé au cours des dernières décennies, et que cette baisse est certainement sans équivalent observé depuis plus d’un siècle. Lire aussi : Nature : Reconstructed changes in Arctic sea ice over the past 1,450 years. Les agriculteurs face au réchauffement climatique. Entretien avec Jean-François Soussana, 55 ans, directeur scientifique environnement à l'Inra Quel est l'impact du réchauffement climatique sur l'agriculture ?

La température s'est élevée en moyenne de 0,8 ° sur la planète depuis 1900 et de 1,4 ° en France. Cette hausse a un impact négatif sur les cultures. Le rendement du blé a baissé de 2 % par décennie depuis 1980 et celui du maïs de 1 %. Dans certaines régions, les rendements ont malgré tout progressé en valeur absolue grâce aux progrès de l'agronomie et de la génétique mais dans d'autres, en France notamment, ils stagnent depuis les années 1990.

Les canicules et sécheresses frapperont-elles davantage ? Une intense sécheresse et une canicule ont touché notre pays en 2003. Comment adapter les cultures ? Les dates des vendanges, des semis et des récoltes ont déjà été avancées de deux à trois semaines depuis les années 1950. Et la vigne ? La hausse des températures a déjà provoqué une montée du degré d'alcool dans plusieurs cépages. EDF saborde un champion français de l’énergie solaire.