background preloader

Article BlueMonday

Facebook Twitter

Pourquoi les Français sont-ils à ce point déprimés? - Trends.levif.be: l'actualité économique en temps réel. Et cette question ne vient pas aujourd'hui par hasard, la presse économique française y fait aussi écho.

Pourquoi les Français sont-ils à ce point déprimés? - Trends.levif.be: l'actualité économique en temps réel.

Par ailleurs, il suffit de parler avec quelques Français (des exilés fiscaux surtout) établis dans notre beau pays pour qu'ils vous disent la même chose : ils préfèrent l'ambiance de notre pays, y compris pour les affaires, car en France, et singulièrement à Paris, les gens sont moroses. D'ailleurs un sondage récent a montré que les Français, qui sont pourtant considérés comme les champions du monde de l'art de vivre, sont plus déprimés que les Ouzbeks et les Irakiens ! C'est fou, et le désamour pour la politique du président Hollande ne peut pas expliquer à lui seul ce résultat !

Est-ce dû à leur passé littéraire qui de Chateaubriand et son "mal du siècle", en passant par "Bonjour Tristesse" de Sagan, ou plus récemment encore avec les livres de Michel Houellebecq, fait que ce grand peuple se complait dans le blues et la nostalgie ? Bref, la France doute d'elle-même ! Un Français sur cinq touché par la dépression. PLUS de trois millions de Français sont submergés chaque année par les ravages de la dépression, un mal qui ne cesse de progresser avec la précarité, la solitude, l'avancée en âge.

Un Français sur cinq touché par la dépression

C'est le trouble mental le plus répandu dans les sociétés occidentales, ont pointé les psychiatres lors de la quatrième journée européenne organisée la semaine dernière à Paris à l'initiative de France-Dépression (1). Une association composée de patients, de famille et de médecins. D'après le ministère de la Santé, près d'une personne sur cinq aura à subir au cours de son existence les affres de cette indicible souffrance morale qui vous laisse K. -O. debout, avec une intense dévalorisation de soi, une perte de toutes ses capacités habituelles et une seule envie, celle d'en finir.

Les Français ont une perception du phénomène qui majore les chiffres officiels, puisque 35 % d'entre-eux, interrogés par le Credoc, estiment avoir déjà souffert d'une dépression. FRANCE. Où est-on le plus déprimé ? - 21 mars 2014. DÉPRESSION.

FRANCE. Où est-on le plus déprimé ? - 21 mars 2014

L'entreprise IMS Health, spécialisée dans les études à destination des industries du médicaments et des acteurs de santé, a livré les résultats d'une enquête portant sur la consommation d'antidépresseurs en France. Elle s'est basée sur l'observation des consommations en 2013 des médicaments antidépresseurs. 6,21 doses journalières Les données recueillies ainsi recueillies ont été recoupées avec les chiffres sociaux et démographiques de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). En France, la consommation moyenne d'antidépresseurs s’élève à 6,21 doses journalières. La vieillesse est le principal "facteur favorable à l’apparition de la dépression", souligne l’étude.

LA DÉPRESSIONLa dépression est un trouble mental courant se caractérisant par une tristesse, une perte d’intérêt ou de plaisir, des sentiments de culpabilité ou de dévalorisation de soi, un sommeil ou un appétit perturbé, une certaine fatigue et des problèmes de concentration. France-Dépression.

Psychologie. Blue Monday : l’enfer, c’est la joie des autres. Le concept du “Blue Monday”, censé fixer au troisième lundi du mois de janvier le jour le plus déprimant de l’année, était apparu en 2005.

Psychologie. Blue Monday : l’enfer, c’est la joie des autres

Ce qui était dans un premier temps passé pour le résultat d’une étude scientifique s’était avéré être une opération marketing – assez réussie – d’une agence de voyage britannique. Le concept de “jour le plus déprimant de l’année” a eu tellement de succès que désormais, chaque troisième lundi du mois de janvier, les médias y vont de leur conseil pour transformer cette morne journée en moment de joie.

Le Mirror dresse une liste de 21 conseils pour tordre le cou à la déprime. Au programme : “Mangez un œuf poché au petit déjeuner” – conseillé pour aider le cerveau à produire de la sérotonine, “écoutez de la musique”, “ne buvez pas trop ce soir” et… “tenez-vous à l’écart des réseaux sociaux pendant une journée pour éviter de tomber dans la comparaison qui pousse à penser que les autres font mieux que vous”. Cost.