Jonathan Coe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jonathan Coe Jonathan Coe en 2006 Jonathan Coe, né le 19 août 1961 à Birmingham, est un écrivain britannique. Biographie[modifier | modifier le code] Il s'intéresse à la fois à la musique et à la littérature, car il fait partie du groupe de musique The Peer Group, puis des Wanda and the Willy Warmers, un orchestre de cabaret féministe pour lequel il écrit des chansons et joue du piano[1]. Jonathan Coe
Testament à l'anglaise Lorsque la très âgée, et très folle, Tabitha Winshaw contacte Michael Owen, le narrateur, c’est pour demander à cet écrivain pas très connu d’écrire la biographie de sa famille, marquée selon elle par un fratricide dont elle cherche à faire la preuve. Au fil de l’enquête de Michael, les membres de l’illustre clan Winshaw sont passés au crible. Leurs petits défauts (doux euphémisme) et leurs gros comptes en banque sont divulgués, à tel point qu’on se demande quelle mauvaise fée s’est penchée sur leur berceau pour les rendre aussi exempts de conscience morale. Testament à l'anglaise
Jonathan Coe : “L'honnêteté, je l'atteins en échafaudant des men
Elif Shafak Elif Shafak Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elif Şafak Elif Şafak, ou Elif Shafak, née le à Strasbourg de parents turcs, est une écrivaine turque. Femme écrivain primée et best-seller en Turquie, Şafak écrit ses romans aussi bien en turc qu'en anglais.
La bâtarde d'Istanbul La bâtarde d'Istanbul Le commentaire de Patryck Froissart Titre : La bâtarde d’Istanbul Auteur : Elif Shafak Editeur : Phébus – Paris - 2007 Titre original : The Bastard of Istanbul Traduit de l’anglais par Aline Azoulay 320 pages ISBN : 2752902786 Amy, une jeune étudiante de l’Arizona, est la fille de Rose, une Américaine « bon teint » et de Barsam, un descendant de ces Arméniens qui ont émigré massivement aux Etats-Unis pour fuir les exactions turques. Ses parents ayant divorcé, elle partage son temps entre sa famille arménienne et sa famille américaine, celle-ci composée de sa mère et de son beau-père, Mostapha, un Turc récemment immigré avec qui Rose a choisi de vivre par provocation à l’encontre de la parentèle de son premier époux. Asya, une jeune étudiante turque d’Istanbul, est la fille de Zéliha, une Turque moderne, célibataire et anticonformiste, et, bâtarde, ignore qui est son père.