background preloader

#vasescommunicants

Facebook Twitter

Les lapons de Rémy de Gourmont. Franck Queyraud | les Lapons de Rémy de Gourmont vases communicants autour du lien de Blaise Cendrars à Rémy de Gourmont Pas facile de réserver Franck Queyraud pour un vase communicant, il faut s’y prendre des mois à l’avance.

les lapons de Rémy de Gourmont

Son blog de création s’appelle Flânerie quotidienne, mais on est nombreux aussi à le suivre sur ses chemins professionnels via Mémoire silence, chemins par lesquels le numérique et les bibliothèques interfèrent. Franck depuis de longs mois prépare une édition numérique de textes méconnus ou rares de Rémy de Gourmont. Bien sûr pour publie.net, même si depuis quelques mois le lancement de la collection papier a monopolisé toute l’équipe. L’Alfa Roméo de Blaise Cendrars par François Bon (Vase communicant, décembre 2012) Pourquoi j’ai mis si longtemps à lire Cendrars ?

L’Alfa Roméo de Blaise Cendrars par François Bon (Vase communicant, décembre 2012)

Comme si avec Pâques à New York, et le Transsibérien, et les poèmes avec ces arrivées de paquebot dans toutes les villes du monde j’avais assez, le Transsibérien on pouvait toujours y revenir. Gadins et bouts de ficelles. Ce ne pouvait être jour ordinaire. par Chez Jeanne (Vase communicant, décembre 2012) Ce ne pouvait être jour ordinaire. on nous le rabâchait sans cesse : "soyez heureux !

ce ne pouvait être jour ordinaire. par Chez Jeanne (Vase communicant, décembre 2012)

". puis quoi encore ! Ça ressemblait à quoi ça !? Sans cesse à nous mettre ça dans toutes les sauces (pourvue qu’elles soient piquantes, aigris, aux dents longues). ce ne pouvait être jour ordinaire à se prêter à l’errance silencieuse, la promenade en solitaire. on n’avait pas 80 jours pour faire le tour du monde, on n’avait pas même de ballon à se mettre au bout du pied pour fracasser par accident une vitre derrière laquelle les gens dévisageaient le passant insoluble dans la foule. GHINZU - Do You Read Me (official) LIMINAIRE. Vases communicants : Jeanne (Babelibellus).

LIMINAIRE

En savoir plus sur les Vases communicants et sur mes textes écrits à cette occasion depuis le début de l’opération. (BO voyages immobiles de Daho) d’une fenêtre de bureau, d’un antre... on aperçoit la montagne et les premières lueurs du soir. on s’efface disparaît devant coquelicots... “gentils coquelicots...” et reviennent les souvenirs de vacances familiales... une grand-mère qui chante comme elle en a le secret.. vacances estivales dans la quiétude d’après-midi étirés. Paumée. Traverser Il a, de loin, le visage rond, tendre et lisse des premiers mois de notre rencontre.

paumée

Cette moue - de canaille ou de coquin - qu'il prenait pour me plaire. Il semble heureux, apparemment. Je me découvre parmi d'autres, des amis sans doute, au milieu d'une rangée de cinéma. La séance n'a pas encore commencé. Jeanne: "RT @GarpAvecArobase: RT @l. » Noeuds, par Christophe Sanchez De l'autre côté du livre. Jump to Comments Pas de relâche en ce mois d’août pour les Vases communicants, ce premier vendredi du mois, quand blogueurs, auteurs, écrivains, échangent leurs blogs le temps d’un billet.

» Noeuds, par Christophe Sanchez De l'autre côté du livre

A l’honneur ce mois-ci, le prolifique Christophe Sanchez et son extraordinaire blog Fut-il ou versa t’il dans la facilité. Mon billet un peu spécial intitulé “Noeud” y est accueilli. La liste des autres échanges se trouve ici. Vase communicant d’août 2011 par @xavierfisselier. Vases communicants d'août 2011. Jeanne: "(tweet secret) : ) RT @web. No dreams to have ? Sur le balcon la nuit - Jeanne. Vasescommunicants - liste. Connexion.

#vasescommunicants pour le plaisir - Jeanne. Maryse Vuillermet » En vases communicants, ce que je rêve. Aujourd’hui, j’ai invité Jeanne à écrire sur mon, blog, elle m’a envoyé son texte intitulé ce que je rêve Parce que je suis née dans les livres, je fais ce rêve depuis longtemps : entourée de livres de toutes langues, de tous genres, accompagnée d’auteurs, de libraires et bouquinistes, d’enlumineurs et calligraphes – n’être que là.

Maryse Vuillermet » En vases communicants, ce que je rêve

[Je ne suis pas certaine qu’il faille s’imaginer ces bibliothèques comme celle de Babel - ou ces livres comme de sable - j’aime l’idée qu’il reste des livres à écrire, à imaginer.] Là où je vis J’aimerai trouver dans cet espace de lettres non seulement le café et le chocolat, assise dans un rocking-chair, mais bien évidemment les livres – ceux qui traitent de la littérature, de l’écriture, du doute qui s’installe et de la peine qui perdure, des bibliothèques qui plairont à chaque lecteur.

Maryse Vuillermet. Les vases communicants. Twitter.

Avril

Connexion. Tremblement sans fin « Urbain, trop Urbain. Au début, c’est comme une distraction nouvelle.

Tremblement sans fin « Urbain, trop Urbain

La ville ne construit pas son identité urbaine sur le passé mais sur le futur. L’épreuve de force est raisonnable. Une façon généreuse et risquée d’habiter le monde: comme chaque fois que le désir nous anime. La volonté de laisser un souvenir impérissable, faisons-le aussi pour l’énergie du futur. Fwd: nouvel état... - Jeanne. Vases communicants.